Fermer

  • Se souvenir de moi

Mot de passe oublié ?

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous Ici

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

435 014 Professionnels
8 684 Offres d'emploi
865 774 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

435 014 Professionnels
8 684 Offres d'emploi
1 731 548 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Publié le 28/05/2015 par

Astuces en entretien : démontrer au maximum vos qualités personnelles

Les qualités personnelles sont souvent sous-estimées en entretien d'embauche, ce qui ne manque jamais de me surprendre parce qu'il s'agit toujours du premier élément que l'on consulte sur un CV :

Astuces en entretien : démontrer au maximum vos qualités personnelles

Lorsque je dois recruter un nouveau membre pour mon équipe, je m'interroge systématiquement : "Va-t-il s'intégrer ?"; car ce candidat peut présenter le parcours professionnel et universitaire le plus impressionnant, s'il ne possède aucun savoir-vivre, il ne m'intéressera pas. Que vous soyez recruteur ou à la recherche d'un emploi, voici cinq éléments que vous devriez toujours garder à l'esprit.

Communication

La plus importante des règles de savoir-vivre. Une bonne aptitude à la communication peut nourrir ou briser le processus de l'entretien d'embauche; parvenir à établir le contact avec votre recruteur peut déterminer votre réussite. Dans un entretien d'embauche, l'élocution doit constamment être répartie entre les personnes impliquées. Si l'un des deux interlocuteurs monopolise la parole, il doit y avoir un problème; vous devez présenter des compétences oratoires tout en étant à l'écoute quelque soit le poste visé, que ce soit aussi bien analyste crédit que conseiller patrimonial. Pour éviter de radoter ou de rester muet, effectuez quelques recherches au préalable : vous saurez ainsi comment répondre aux questions et aurez l'air convaincant. 
Dès le début de l'entretien, vous aurez, directement ou non, accès à des informations qui, si vous n'y êtes pas attentifs, vous feront manquer la possibilité d'impressionner votre recruteur. Posséder de bonnes compétences en communication signifie écouter et démontrer que vous comprenez de quoi l'on vous parle. Je vous conseille d'observer votre recruteur et de calquer votre style et votre débit sur le sien, ce qui contribuera à la fluidité et à la décontraction de votre conversation.

Management

Une gestion efficace peut englober plusieurs qualités personnelles ; par exemple savoir efficacement résoudre les problèmes, prendre des décisions, être productif, faire preuve de sérieux etc. Au cours de votre entretien, vous devrez prouver que vous avez conscience du caractère fondamental de la gestion – gestion du temps, de projets, de soi-même – car chacun de ces aspects reflètent votre capacité à analyser les situations et à dresser des priorités.

Direction

Tout le monde n'est pas un leader né, ce qui ne pose aucun problème. En revanche, il est primordial de démontrer des qualités de dirigeant au cours d'un entretien d'embauche. Les employeurs prennent des initiatives, croient en leur vision et sont des penseurs innovants. Je suis toujours impressionné lorsque j'auditionne une personne convaincue de pouvoir faire la différence et capable de dresser la liste de tous les moyens par lesquels elle apportera de la valeur à l'entreprise. Décrivez une situation au cours de laquelle vous avez démontré de grandes qualités de dirigeants; il s'agit surtout de confirmer vos témoignages grâce à des preuves. Je recommande d'apporter un dossier regroupant vos expériences professionnelles lors de l'entretien, afin de pouvoir le soumettre à votre recruteur même s'il ne demande pas à voir quoi que ce soit.

Motivation et passion

Je suis d'avis que chaque CV comporte ces deux qualités personnelles et que, bien qu'elles consistent chacune en une caractéristique différente, elles s'accordent très bien ensemble. Sans passion et motivation pour réussir, comment voulez-vous progresser ? Comment comptez-vous faire la différence ? Comment pourrez-vous incarner la pièce manquante du puzzle ? La réponse est simple : vous ne le pourrez pas. Tous les individus que j'ai embauché possédaient ces deux traits en commun : ils avaient conscience de leurs capacités à exercer le poste, ils le voulaient et auraient fait n'importe quoi pour le décrocher; d'où la raison de leur réussite.

Sociabilité

Une fois que vous avez impressionné votre employeur potentiel, votre réussite se résumera à votre capacité à vous intégrer dans la culture de l'entreprise. Le processus de l'entretien d'embauche démarre à la seconde où vous entrez dans la société, rencontrez la réceptionniste et vous présentez aux autres membres de l'équipe ; tout ceci participe à la prise de décision finale. Un dirigeant n'embauchera pas une personne si elle doute de sa capacité d'intégration.
Il est évident que vous devez conserver une attitude professionnelle mais tâchez d'apporter de la fraîcheur, montrez-vous courtois et ouvert d'esprit. Je ne saurais vous dire combien de gens ont échoué parce qu'ils s'asseyaient face à moi en affichant une expression rigide et impersonnelle. Si vous êtes recruteur, pourquoi ne pas inviter le candidat à passer une journée au bureau ? Ce serait pour vous un bon moyen d'apprendre à le connaître et vous pourrez demander son opinion au reste de l'équipe.
Toutes ces compétences sont essentielles, n'en faites pas simplement la liste sur votre CV, apportez-les au cours de votre entretien; je vous assure que vous ferez forte impression sur votre recruteur.
 
Source: JDN

A Propos de l'auteur

Alice JONET
Chargée de recrutement chez Carrevolutis

1 commentaire

Laurent Stéphane Gay
Signaler

Laurent Stéphane Gay

L'article évoque en moi plusieurs réflexions / interrogations :

- "Communication"
Communiquer est un art à part entière. J'aime aller chercher le recruteur, l'amener à réagir ou à sourire. Décrypter sa gestuelle, chercher les indices des choses à dire ou à ne pas dire. Mais, pour communiquer, il faut d'abord être deux : certains entretiens sont froids, dépourvus d'âme. La personne en face de moi ne laisse passer aucune émotion. Je suppose qu'elle a été formée ainsi et elle obtient généralement ce qu'elle recherchait : je suis incapable de me situer donc je perds pied.

- "Motivation & passion"
De mes derniers échecs, une raison revient régulièrement : "j'adopterais une démarche trop commerciale pour des postes administratifs."
1/ J'ai appris à être polyvalent donc, oui, j'ai du bagout qui sied à la fonction de commerciale. Mais je suis quelqu'un de rigoureux avec un gros sens de l'anticipation et de l'organisation. Ces qualités m'ont permis d'apprécier à leur pleine mesure les fonctions administratives / gestionnaire. Est-ce que le monde du travail est devenu si sectorisé qu'un gestionnaire ne peut avoir de sens commercial et le commercial de la réflexion ? Si ma motivation se veut trop débordante pour un poste administratif, faut-il que je sois taiseux & renfermé pour réussir un entretien pour un poste administratif ? Ma réflexion m'a amené alors vers un autre point :
2/ Le chômage & le stress négatif forment un cocktail explosif qui me dévorent en entretien. Alors, j'ai compris que je surcompensais. Vouloir montrer sa motivation coûte que coûte agresse l'interlocuteur visiblement. Il y a une graduation de la motivation à avoir en entretien et, pour l'instant, je n'arrive pas à moduler mon approche.

1 | Répondre | le 27/05/2015

Membre anonyme

Vous publiez en tant que Membre anonyme Choix  Membre anonyme Choix Banque de France Banque de FranceConsort NT Consort NT ING Direct Membre anonyme

©2017 Dogfinance | site réalisé par Maespirit Développeurs | Mentions légales | Conditions d'utilisation | Conditions générales de vente

Traitement en cours... Veuillez patienter