Fermer

  • Se souvenir de moi

Mot de passe oublié ?

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous Ici

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

493 695 Professionnels
7 039 Offres d'emploi
1 284 325 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

493 695 Professionnels
7 039 Offres d'emploi
2 568 650 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

publicité

Publié le 13/03/2015 par

Attractivité des régions, mobilité : ce qui change en 2015

Attractivité des régions, mobilité : ce qui change en 2015

Comme en 2012, Page Personnel a récemment enquêté auprès des cadres de premier niveau, techniciens et employés qualifiés pour établir le palmarès des régions les plus attractives. Cette enquête nationale, menée en partenariat avec RegionsJob et Michael Page révèle une désaffection plus singulière encore pour l’Île-de-France et une prise en considération toujours importante du coût de la vie et de la qualité de vie dans les décisions de mobilité géographique et professionnelle.

Dans le contexte économique très tendu de 2012, il n’était pas surprenant de constater que les salariés recherchaient unanimement le meilleur équilibre possible entre perspectives professionnelles, qualité de vie et pouvoir d’achat. Deux ans plus tard, malgré un contexte toujours difficile mais apaisé en comparaison, la tendance reste relativement similaire. Le phénomène entrevu en 2012 en Ile-de-France se confirme par contre dangereusement : le coût de la vie en grande partie amputé par le coût du logement mais aussi le cadre de vie dégradé (pollution, forte concentration démographique, temps de transport, …) poussent 78% des franciliens à envisager de quitter l’Île-de-France, soit une hausse de 13% par rapport à 2012. La différence entre les salaires proposés en Ile-de-France et en régions n’est plus aussi marquée qu’auparavant et ne suffit plus à retenir les salariés à l’heure où l’équilibre vie personnelle – vie professionnelle devient un facteur-clé de décision.

L’étude fait ressortir que 51% des cadres de premier niveau, techniciens et employés qualifiés se disent mobiles et prêts à changer de région. Ce qui les inciterait à changer de région, c’est en premier lieu une opportunité professionnelle intéressante (63%, soit +3% par rapport à 2012). Ceux qui mettent le plus en avant cette raison sont les hommes (70%), les 25-34 ans (69%), les personnes actuellement en poste (69%), les salariés des secteurs Marketing (74%) ou Commercial (73%). Le désir de trouver ailleurs un cadre et unequalité de vie plus satisfaisants arrive en deuxième position sur le plan national (49%). Ceux actuellement en poste (53%) et les salariés ayant entre 25 et 44 ans (55%) sont les plus motivés par ce changement de cadre. Troisième facteur de mobilité évoqué : trouver un emploi (42%). Logiquement, cette raison est particulièrement citée par les personnes en recherche de poste (71%), les ‘juniors’ (moins de 24 ans) qui arrivent sur le marché du travail (55%) et les plus de 55 ans (55%).

Un désamour plus marqué au Nord

  • L’Île-de-France se disqualifie sur les critères de niveau de vie créant un sentiment général de difficulté pour vivre confortablement dans la région. D’ailleurs, ce sont 78% des répondants qui sont prêts à la quitter alors que seulement 15% se disent prêts à venir y vivre (-1% 2012). Ce sentiment n’est pas modéré par le dynamisme économique et les opportunités de carrière qu’elle offre, du fait de la forte concentration d’entreprises.
  • La région Centre : les personnes interrogées résidant en région centre mais qui n’en sont pas originaires viennent principalement des régions IDF (32%) et Ouest (26%). 34% y sont venus pour une opportunité professionnelle; et ceux se disant prêts à quitter la région avancent l’opportunité professionnelle comme première raison de le faire. 65% des personnes interrogées seraient prêtes à quitter la région Centre, ce qui positionne la région centre juste derrière l’IDF sur ce point. Ceci s’explique en partie par le fait que la région bénéficie de la migration des franciliens qui recherchent un meilleur cadre de vie sans quitter leur activité en région parisienne.
  • Le Nord et l’Est restent les régions qui ont le plus de difficulté à attirer. Perçues comme les moins dynamiques sur le plan économique, elles continuent à souffrir d’une image peu flatteuse que son tissu d’entreprises, les efforts des collectivités et la vitalité culturelle et universitaire de leurs grandes villes ne compensent pas tout à fait. Cependant, la région Est, très appréciée par ceux qui y résident pour la qualité de vie, tire mieux son épingle du jeu et parvient à retenir la population des cadres de premier niveau, techniciens et employés qualifiés (59% sont originaires de la région, 62% dans le Nord).

 L’Ouest et les régions du Sud restent les régions les plus attractives

L’Ouest a pour principale caractéristique l’attachement et la rétention de sa population : plus d’un salarié sur deux n’a ainsi jamais quitté la région et un sur cinq l’a quittée pour mieux y revenir. Seulement deux habitants (d’origine ou non) sur cinq sont prêts à quitter la région (le plus faible taux toutes régions confondues).

Comme en 2012, la palme d’or de l’attractivité revient au Sud-Ouest : seulement 40% des salariés sont originaires de la région. Le cadre et la qualité de vie sont des raisons pour lesquelles les nouveaux habitants se sont installés. C’est d’autant plus vrai pour les cadres premier niveau. Cette terre d’accueil pour les franciliens (27%) est très largement enviée pour un éventuel départ dans toutes les autres régions de France. Seulement 40% des répondants de la région seraient prêts à en partir, essentiellement pour le travail : une opportunité (64%) ou un poste (52%).

La région PACA jouit également d’un fort potentiel d’attraction. Ceux qui s’y sont installés évoquent comme raison le cadre de vie (35%) et une mutation ou opportunité professionnelle (32% et 25%) en priorité. Les personnes originaires évoquent le cadre de vie comme atout de leur région (86%). En revanche, la moitié des salariés se dit prête à quitter la région, principalement pour une meilleure opportunité professionnelle, et idéalement pour le Sud Ouest ou la région Rhône Alpes.

En dehors de l’Île-de-France et du Centre, la majorité des personnes interrogées sont relativement attachées à la région où elles vivent, qu’elles en soient originaires ou non. Cependant, si le cadre de vie ou les liens familiaux sont souvent évoqués dans les facteurs de rétention, c’est majoritairement l’absence d’opportunité professionnelle qui encouragerait les habitants des régions les plus favorisées (Sud et Ouest) à changer de vie.

- See more at: http://la-page-de-l-emploi.pagepersonnel.fr/tendances-analyses/mobilite-regions-ce-qui-change-en-2015/#sthash.RYoXsQGp.dpuf

 Source : La Page de l’emploi, par Page Personnel
 

Aucun commentaire

Membre anonyme

©2017 Dogfinance | site réalisé par Maespirit Développeurs | Mentions légales | Conditions d'utilisation | Conditions générales de vente

Traitement en cours... Veuillez patienter