Fermer

  • Se souvenir de moi

Mot de passe oublié ?

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous Ici

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

516 261 Professionnels
12 612 Offres d'emploi
1 260 277 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

516 261 Professionnels
12 612 Offres d'emploi
2 520 554 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Publié le 26/10/2021 par

L'Audit, un secteur aux multiples facettes ?

L'Audit, un secteur aux multiples facettes ?

    I- L’audit : la nécessité d’un parcours financier ?

On peut penser que l’audit est réservé uniquement à des personnes dont le parcours scolaire se résume à un parcours d’auditeur financier. Néanmoins, cela n’est pas toujours le cas. En effet, l’audit présente plusieurs facettes, qui seront développées par la suite. En ce qui concerne l’audit des systèmes d’information, un master en finance ne sera pas suffisant comme nous l’explique Nicolas Defresne, Auditeur en Systèmes d’Information à la Banque Postale : « Un master en finance ne sera pas suffisant pour accéder à un poste d’auditeur des systèmes d’information en Banque, ou dans tout autre secteur. La particularité du domaine est d’être très structuré, avec une myriade de référentiels de bonnes pratiques très matures, reconnus mondialement, et adressant tous types d’activités : la gouvernance, l’exploitation, la gestion de projet, la cybersécurité, … La connaissance d’au moins une partie de ces bonnes pratiques est un prérequis pour auditer les activités d’une DSI ».

De plus, comme l’explique Adam Mesbahi, Forensic Investigations & Litigations Service chez Mazars, le master en finance n’est pas une nécessité pour travailler dans un cabinet d’audit : « Avoir un master en finance n’est pas du tout un prérequis pour travailler dans un groupe d’audit. Cela se manifeste notamment par le nombre de personnes qui rejoignent le cabinet tous les ans avec un diplôme d’ingénieur. Ce n’est pas également indispensable dans la mesure où dès les premières semaines chez Mazars, on assiste à une série de formations qui ont pour vocation de mettre à niveau l’ensemble des collaborateurs sur les différentes lignes de métier ».

Néanmoins une certaine connaissance de monde de la finance et de la comptabilité reste nécessaire pour le métier d’auditeur. C’est ce que nous explique Justine Vanacker dans son interview exclusive pour Dogfinance, auditrice chez In Extenso : « Un master en finance n’est pas indispensable pour travailler dans un service d’audit mais il faut tout de même disposer d’un bagage universitaire ou d’une expérience professionnelle solide en comptabilité, finance, contrôle de gestion ou audit. Le niveau master est de plus en plus demandé dans la profession ».

 

    II- L’audit, un secteur à plusieurs facettes

En effet, il existe de nombreuses différences entre l’audit interne, l’audit externe et l’inspection générale.

L’audit interne donne une valeur ajoutée à l’entreprise dans sa stratégie et ses résultats. L’auditeur interne est salarié de l’entreprise, pour rassurer les parties prenantes de l’entreprise, il va certifier les comptes, et analyser et conseiller les différents secteurs de l’entreprise. C’est ce que nous explique Noé dans son interview : « L’audit interne à lui pour but de concevoir ces différents moyens de contrôle mis en place au sein de l’entité sur des sujets plus variés que la finance. Il fait généralement partie de cette entité et ses tâches ont pour but d’améliorer le niveau d’efficacité de processus au sein de l’entreprise ».

A contrario, l’auditeur externe travaille pour une entreprise tierce, un ‘’Big Four’’ par exemple (EY, KPMG, Deloitte, PwC). Il a pour objectif de certifier les comptes. Il est indépendant à l’entreprise qu’il audit et surtout, il doit garantir l’exactitude des résultats. Les missions sont légales et sont soumises à des normes légales.

« L’audit externe constitue avant tout une mission légale qui permet d’émettre une opinion sur les états financiers présentés par l’entreprise à travers un examen indépendant et formel. Un auditeur externe travaille généralement dans un organisme indépendant qui est mandaté par l’entreprise pour effectuer la certification de ses comptes » Adam Mesbahi, Forensic Investigations & Litigations Service chez Mazars.

Dans ce secteur, l’inspection générale joue un jeu. L’inspecteur général effectue un bilan des activités d’une banque. Il rapporte directement au directeur général. Ces inspecteurs sont chargés d'assurer un contrôle approprié des risques et des exigences réglementaires auxquelles la banque se conforme, et constituent en même temps une entité indépendante de tout autre département. « La différence vient surtout du contexte réglementaire : l’arrêté du 3 novembre 2014 impose aux établissements bancaires un contrôle périodique, qui vient concourir au dispositif global de maîtrise des risques. A ce titre, l’Inspection Générale cible dans ses investigations en priorité des catégories de risques identifiées dans la réglementation, par exemple le risque de crédit, de taux ou de liquidité, mais également tous les risques opérationnels » Nicolas Defresne, Auditeur en Systèmes d’Information à la Banque Postale.

Les métiers de l’audit peuvent également avoir une portée internationale, comme nous l’explique Claire Marquet, Auditrice interne chez RCI Bank and Services : « La dimension internationale en tant qu’auditrice rajoute de la complexité et donc de nouveaux défis, en effet la réglementation diffère entre les pays, même si le socle peut être commun, par exemple les guidelines de l’EBA dans le cas de pays européens. Cela permet aussi de découvrir des fonctionnements et cultures différents, par exemple, on ne travaille pas de la même manière pour un audit en Corée du Sud, en Italie ou encore en Russie ».

 

    III- Les softskills pour devenir auditeur

Un sens du relationnel est plus qu’essentiel dans le métier d’auditeur. En effet, en contact avec les clients ou les parties prenantes de l’entreprise, l’auditeur doit savoir être à l’écoute, curieux et avoir une certaine aisance à l’oral.

« Nous nous déplaçons beaucoup dans des organisations et dans des secteurs d’activité très différents. En contact permanent avec nos clients, il faut avoir un bon sens du relationnel, être à l’aise à l’oral et curieux des diversités. C’est un métier de réflexions mais aussi de contacts divers » Justine Vanacker, auditrice chez In Extenso.

De plus, comme évoqué précédemment, une maîtrise de l’informatique devient de plus en plus importante comme l’explique Thomas Lesobre, Chef de projet SAP & Délégué aux données financières (CDO) chez Air France : « La finance étant de plus en plus digitalisée, il faut une appétence pour les systèmes d’information, au-delà d’être à l’aise avec les chiffres et les données plus largement car la performance extra-financière devient aussi importante que la performance financière ».

 

    IV- L’avenir de l’audit 

Le métier d’auditeur est déjà en pleine mutation. En effet l’air du digital oblige les secteurs d’activités à se repenser, et l’audit n’y échappe. Les outils sont de plus en plus dématérialisés, la place de l’intelligence artificielle devient prépondérante. C’est ce que nous explique Noé Didier, Auditeur chez In Extenso, dans son interview : « La première preuve est l’obligation de dématérialisation des factures dès 2023. De nouveaux moyens de contrôle seront développés avec l’évolution des technologies et de l’IA. Déjà aujourd’hui, à l’aide d’un logiciel, nous sommes capables d’analyser un FEC et d’en ressortir les anomalies en quelques secondes ».

 

Redécouvrez les interviews de :

 - Thomas Lesobre - Chef de projet SAP & Délégué aux données financières (CDO) au sein d’Air France

 - Claire Marquet - Auditrice Interne au sein de RCI Bank and Services

 - Adam Mesbahi - Forensic Investigations & Litigations Service au sein de Mazars

 - Justine Vanacker - Auditrice au sein d'In Extenso

 - Noé Didier - Auditeur au sein d’In Extenso

 - Nicolas Defresne - Auditeur en Systèmes d'Information au sein de l'Inspection Générale de La Banque Postale

A Propos de l'auteur

2 commentaires

Orou Raymond OROU
Signaler

Orou Raymond OROU

Bonjour, merci pour la qualité de l'article, qui aidera ceux qui sont déjà auditeurs ou qui désirent le devenir. J'ai apprécié les différentes clarifications apportées, qu'il s'agisse de la différence entre l'inspecteur du travail, l'auditeur interne ou externe ou encore du contexte culturel dont il faut tenir compte. Je pense même que pour les auditeurs des groupes internationaux il faut tenir compte des contextes sociologique et religieux dans certains pays pour bien réussir sa mission.

J'aime1 | Répondre | le 27/10/2021

Membre anonyme
Signaler

Membre anonyme

| Répondre | le 04/01/2022

Membre anonyme

Vous publiez en tant que Membre anonyme Choix  Membre anonyme Choix Groupe Quintésens Groupe Quintésens ING Direct Membre anonyme

©2017 Dogfinance | site réalisé par Maespirit Développeurs | Mentions légales | Conditions d'utilisation | Conditions générales de vente

Traitement en cours... Veuillez patienter