Fermer

  • Se souvenir de moi

Mot de passe oublié ?

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous Ici

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

435 366 Professionnels
8 755 Offres d'emploi
875 295 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

435 366 Professionnels
8 755 Offres d'emploi
1 750 590 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Publié le 13/05/2015 par

Bientôt la fin des 35 heures '

Novelli allume la mèche.

Le parti majoritaire lance ce mardi une convention sur la refondation sociale. La durée légale du travail va de nouveau diviser les participants. C’est Hervé Novelli qui alluma la brèche par une remise en cause le dispositif des heures supplémentaires qui est l’une des réformes phare du quinquennat de Nicolas Sarkozy.

Cela a entraîné de vives réactions au sein du parti libéral. Dans un premier temps, le secrétaire général de l’UMP Jean François Copé a tenu à rassurer l’opinion publique tout en insistant sur le fait qu’il ne s’agissait que d’une proposition de son parti qui serait proposée lors de la convention sur la refondation sociale et non pas à un arbitrage présidentiel. Cependant il reconnait avoir suggéré que la droite puisse <> sur le sujet des trente cinq heures.

C’est ainsi que nous avons aujourd’hui deux groupes antagonistes sur la question des 35 heures. D’un côté Hervé Novelli et Jean François Copé qui sont favorables à un amendement sur la loi des 35 heures et de l’autre Xavier Bertrand et Laurent Wauquiez qui sont pour le maintien de la version actuelle qui contient la défiscalisation des heures supplémentaires.

Quel bilan pour les 35 heures et la défiscalisation des heures supplémentaires'

Les 35 heures ont toujours été soumises à de vives critiques de la part des libéraux depuis plus d’une décennie. Cependant cette législation du marché du travail a eu des conséquences positives notamment sur la productivité de l’économie française mais aussi sur la qualité de vie des cadres et employés supérieurs. De plus, cela a permis de réduire le chômage et de favoriser l’emploi des jeunes.

Néanmoins cette mesure coûte annuellement près de 20 milliards d’euros au contribuable français. Sans oublier que les salariés les plus modestes ont vu leur pouvoir d’achat se réduire et que le secteur hospitalier dans son ensemble a toujours du mal à s’adapter à cette nouvelle législation.

Il ne reste plus grand de la législation de départ des 35 heures tant la droite l’a vidée de son contenu. Hélas, il s’avère que la défiscalisation des heures supplémentaires incluse dans la loi Tepa votée en 2007 coûte 4.5 milliards à l’Etat bien qu’elle ait permis une amélioration du pouvoir d’achat de près de 500 euros par an. Cependant tout comme la Législation de départ certains sont laissés pour compte, cette fois-ci il s’agit essentiellement des non salariés et des salariés à temps partiel

La défiscalisation des heures supplémentaires a surtout facilité les restructurations dans la fonction publique d'Etat - le non remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite. Elle a aussi eu un effet très positif pour les personnels de la Fonction publique hospitalière, particulièrement affectée par le passage aux 35 heures. Dans le secteur privé, en revanche, il a surtout conduit à "cristalliser" la durée du travail à 35 heures, employeurs comme salariés ayant un intérêt commun à déclarer des heures supplémentaires..

Sarkozy ne veut pas toucher au pouvoir d’achat

Malgré ces précautions, l'Elysée leur a opposé la même fin de non-recevoir. "Il n'est pas question de supprimer les 35 heures, nous voulons plus de pouvoir d'achat pour les Français", répète-t-on dans l'entourage présidentiel.

Ségolène Royal (PS) ne s'y est pas trompée. "Toucher aux 35 heures (...) ça voudrait dire que Nicolas Sarkozy, qui a été élu sur le 'travailler plus pour gagner plus', aujourd'hui nous ferait le 'travailler plus pour gagner moins'", a-t-elle raillé lundi.

A Propos de l'auteur

Bachir AMAR
Stage en Fusions Acquisitions, fonds d'investissement, conseil (6 à 9 mois)

Aucun commentaire

Membre anonyme

Vous publiez en tant que Membre anonyme Choix  Membre anonyme Choix Banque de France Banque de FranceConsort NT Consort NT ING Direct Membre anonyme

©2017 Dogfinance | site réalisé par Maespirit Développeurs | Mentions légales | Conditions d'utilisation | Conditions générales de vente

Traitement en cours... Veuillez patienter