Fermer

  • Se souvenir de moi

Mot de passe oublié ?

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous Ici

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

419 964 Professionnels
9 514 Offres d'emploi
714 582 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

419 964 Professionnels
9 514 Offres d'emploi
1 429 164 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Publié le 05/08/2015 par

Carrière en banque: les plus et les moins

Carrière en banque: les plus et les moins

Formation

Le secteur bancaire étant l’un des secteurs offrant le plus de possibilité de carrières possibles représente également un taux de recrutement très important en France. Vers quelle formation s’orienter alors pour intégrer le monde de la banque ?

De bac+2 à bac+5 on privilégie aujourd’hui dans le secteur bancaire les profils commerciaux, jeunes et dynamiques, ayant un goût prononcé pour la vente et le conseil donc. Bien évidemment la maitrise des chiffres ainsi que l’esprit matheux et analytique sont également requis, les jeunes diplômés sortant d’écoles d’ingénieurs représentent donc également une partie importante des employés en banque.

 

Les + :

 

Recrutement massif et varié

Il existe dans les métiers de la banque un taux d’embauche assez important, de plus ce secteur vise à recruter des profils variés de niveau bac à bac+5.

Julie Delage, forte d’expériences en banque souligne que « Les métiers de la banque sont variés. Au sein d’une banque, il y a les agences mais il y a également le siège avec ses diverses branches (RH, Audit, Contrôle de Gestion, Gestion des risques etc…) »

 

Possibilité d’évolution

Dans le milieu de la banque les possibilités d’évolution sont bien réelles.  Effectuer un changement dans les filières d’expertise ou dans celles de management représente des perspectives d’évolutions possibles.

« L’évolution au sein de la banque est l’un des grands avantages poussant à intégrer ce secteur. Tout au long de notre carrière nous pouvons évoluer d’un métier à un autre. Les métiers de la banque sont variés. Grâce à une motivation certaines et aux multiples formations accessibles c’est tout à fait envisageable. » Julie Delage

 

Métiers tournés vers le client

« La relation client est primordiale. Il faut qu’une relation de confiance s’installe entre le client et nous. Sans cela, le travail serait compliqué. »

Julie Delage

Les métiers en banque nécessitant une réelle implication au niveau du suivi des clients engendrent la création d’une relation de confiance avec un accompagnement dans les différents projets ainsi que des propositions adaptées à ceux-ci. Le contact client est donc l’un des avantages très apprécié des métiers en banque.

 

Les - :

 

Métiers stressants

Les exigences de rentabilité sont extrêmement présentes dans le secteur bancaire, créant et développant ainsi de vraies angoisses pour les employés.

Les heures supplémentaires au bureau, les responsabilités, l’angoisse de ne pas obtenir les résultats et les objectifs escomptés, tant de facteurs qui s’additionnent et créé ainsi un stress quotidien dans les métiers en finance de façon globale mais bien évidemment en banque.

 

Implication prenante

Les métiers de la banque nécessitent une implication importante, en effet les employés en banque déplorent souvent une vie professionnelle très remplie au détriment d’une vie personnelle ayant tendance à être mise de côté.

Julie Delage nuance ce point et souligne que « Grâce aux horaires des banques, la gestion du temps entre vie privée et vie professionnelle est possible. Il faut bien sûr définir un temps pour tout et réussir à s’organiser. »

 

Image négative

Le secteur de la banque n’est pas toujours très bien considéré par la majeure partie de la population qui pense que celle si « s’enrichit sur son dos ».  La relation client ayant pour but d’instaurer un climat de confiance et de discussion, visant à éclaircir ce malentendu, est présente afin de contrer ces fausses croyances.

Olfa Chebbi, responsable de service à la clientèle en assurances au sein d'Henner, émet une certaine objection et précise « Je ne pense pas que les métiers en banque aient une image si négative auprès du grand public. Pour le grand public, une banque est surtout considérée comme un  organisme nécessaire dans notre économie actuelle et elle offre bien sûr plusieurs avantages. Toutefois, pour d’autres, c’est encore une organisation qui s’enrichit sur le dos du grand public. » 

A Propos de l'auteur

Marina Pascarel
Social Media Manager chez Eduniversal

2 commentaires

Membre anonyme
Signaler

Membre anonyme

La banque est effectivement un des secteurs où le recrutement est encore actif mais force est de constater que leur grille de sélection est singulière. En effet, les personnes de plus de 40 ans n'ont pas leur place dans ce domaine, ce qui est tout à fait normale selon certains DRH qui préfèrent former de jeunes étudiants en alternance et les formater à ce milieu.

| Répondre | le 10/08/2015

hakima moussaoui
Signaler

hakima moussaoui

Rachid OUAFI : Dans ce contexte peut-on parler de "recrutement" dans les métiers bancaires? Un secteur qui ne donne aucune chance à une reconversion professionnelle possible, qui aux détriments des compétences acquises au cours d'une expérience professionnelle probante dans ce secteur, ne donnera pas une seconde chance à une personne qui souhaite retrouver un poste dans le secteur bancaire.
Formater: 1 terme pilier dans le" mode de recrutement" du secteur bancaire, qui préfère "formater" leurs propres petits soldats, plutôt que de privilégier l’expérience et et les qualification d' un candidat.
Doit-on rappeler que dans le contexte social actuel, on devient " senior" dés l'age de 45 ans!

1 | Répondre | le 10/08/2015

Membre anonyme

Vous publiez en tant que Membre anonyme Choix  Membre anonyme Choix Banque de France Banque de FranceConsort NT Consort NT ING Direct Membre anonyme

©2017 Dogfinance | site réalisé par Maespirit Développeurs | Mentions légales | Conditions d'utilisation | Conditions générales de vente

Traitement en cours... Veuillez patienter