Fermer

  • Se souvenir de moi

Mot de passe oublié ?

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous Ici

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

481 399 Professionnels
7 397 Offres d'emploi
1 036 961 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

481 399 Professionnels
7 397 Offres d'emploi
2 073 922 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

publicité

Publié le 16/12/2014 par

Comment optimiser vos relations professionnelles avec votre Manager ?

Comment optimiser vos relations professionnelles avec votre Manager ?

Que vos relations professionnelles avec votre manager soient fructueuses !

 

Votre relation avec votre Manager peut être source de possibilité de croissance si elle est convenablement entretenue, ou bien un terrain miné de carrière si elle est négligée. Avoir une bonne relation professionnelle avec votre directeur influencera considérablement le genre et la qualité des projets qui vous seront confiés, votre progression de carrière, vos relations avec les autres employés de la société ainsi que votre réputation dans votre domaine d’activité même après votre départ de la société actuelle. Accordez autant d'attention pour gérer cette relation et suivez les conseils suivants fournis par les experts en gestion de carrière de Bayt.com, le site leader du recrutement en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, pour mener à bien votre démarche.

 

1. Perfectionnez votre rôle

 

Votre relation avec votre manager dépendra largement de vos compétences professionnelles générales, de vos attributs et votre succès dans les tâches que vous exécutez. Un manager sera extrêmement fier de l'employé qui effectue constamment un travail de qualité, respecte les délais et qui est sympathique au travail. Perfectionnez votre emploi en connaissant exactement les objectifs de votre manager pour votre poste, puis œuvrez à aller au-delà de ses attentes. Cherchez toujours à donner mieux que ce qu'on attend de vous pour montrer votre dévouement réel pour le poste et que vous prenez votre carrière au sérieux. Vous pouvez ainsi vous porter volontaire pour aider les autres lorsque vous avez du temps, assumer des tâches supplémentaires lorsque vous en êtes capable, cultiver des compétences exceptionnelles et apporter de nouvelles idées pour améliorer la performance, gagner des clients ou réduire les coûts. Construire une réputation d'une personne qui exécute bien son travail, qui est professionnelle, sympathique et déploie toujours autant d'effort pour donner le meilleur d'elle même se reflétera très positivement sur votre directeur.

 

2. Communication

 

On insistera toujours sur l'importance d'établir un dialogue ouvert avec votre manager. Maintenir une chaîne ouverte de communication avec votre directeur est l'un des composants clés d'une relation durable et réussie. Cette communication tend à établir un rapport professionnel, gagner de la visibilité et maintenir un flux libre d'information concernant l’entreprise, l'unité, votre propre performance et tout problème, préoccupation, sujet et réalisation des deux côtés.

  • Investissez dans la création d’une chaîne ouverte de communication aussi tôt que possibleHabituez votre directeur à vous recevoir dans son bureau pour une conversation ou à inclure dans son agenda une réunion avec vous de manière régulière. N'attendez pas qu'il prenne cette initiative! Sollicitez autant de rencontres que possible afin qu'elles fassent partie de son agenda habituel de la journée, de la semaine ou du mois. Ceci vous évitera à accumuler les doléances, les plaintes et les questions sans réponses tout simplement faute de courage pour rencontrer votre directeur ou faute de consacrer le temps pour un dialogue ouvert. Préparez-vous toujours pour ces réunions; une petite dose d’humour est à prescrire de temps à autre pour briser la glace entre vous. Votre directeur appréciera votre initiative si, en plus de vos affaires professionnelles, vous le gardez au courant de l'évolution de la société à votre niveau, ex: l'unité de marketing participe à un brainstorming en fin de semaine, la nouvelle intérimaire semble mener une affaire pour son propre compte au sein de la société, etc. ÉVITEZ le commérage; le but de ces réunions n'est pas de traiter des futilités; elles tendent à instaurer un niveau de confort et un flux d'informations relatives à la carrière pour favoriser votre progrès PROFESSIONNEL.
  • Apprenez à écouter votre directeurÉcoutez votre manager signifie comprendre tant le ton que le contenu. Veillez à comprendre parfaitement les instructions de votre directeur et ses intentions. Posez des questions en cas de besoin. Votre directeur dressera généralement les objectifs et la vision de l'unité et vous ne serez capable de comprendre sa philosophie et son style professionnel général que si vous écoutez attentivement.
  • Apprenez à réagir à la critique constructiveCertains directeurs sont psychologiquement autoritaires et il est difficile de digérer une critique émanant d'un tel manager. Cependant, la plupart des managers font des critiques et vous devez être prêt à accepter la critique de manière professionnelle et en tirer des leçons. La critique constructive doit tendre à stimuler votre développement professionnel et vous aider à éviter les erreurs de carrière.

 

3. Gérez ses attentes

 

Une fois que vous aurez une bonne connaissance des exigences du poste et une relation solide avec votre directeur actuel basée sur la confiance et le respect mutuel, vous pourrez commencer à gérer les attentes de votre directeur concernant la qualité et la quantité de votre travail. Il s'agit d'une tactique essentielle de compression des risques si vous cherchez à éviter plusieurs erreurs résultant essentiellement du manque de confiance en soi. Osez dire à votre manager que vous êtes surchargé (uniquement quand vous l'êtes réellement). Utilisez des termes tels "nous avons besoin d'une ressource supplémentaire", "Je dois établir des priorités", "J'ai un délai plus urgent", "Je ne voudrais pas compromettre la qualité du projet" pour communiquer votre propre calendrier de travail et votre emploi du temps. Ayez toujours une liste préparée à l'avance des projets dont vous avez la charge classés selon la priorité pour que votre manager puisse planifier les projets qu'il vous confie. Concentrez-vous sur la "productivité" plutôt que sur le nombre de projets gérés afin que votre manager apprenne à respecter la manière dont vous gérez vos priorités et votre aptitude générale au travail.

 

4. Donnez du feedback

 

Votre directeur a lui-même son propre directeur et ses délais, alors apprenez à lui faciliter la tâche en lui renvoyant du feedback positif autant que possible. Évitez les complaisances, mais complimentez et félicitez votre directeur quand l'occasion le permet –sur quelque chose qu'il vous a appris, un cours qu'il vous a envoyé, un projet qu'il vous a confié, un projet qu'il ne vous a pas confié, un conseil qu'il vous a donné ou tout autre type de critique constructive qu'il vous a faite, une ressource assignée à vous, une transaction qu'il a conclue, un client qu'il a satisfait, une nouvelle idée, une présentation faite, etc. Il appréciera le compliment s'il est sincère et présenté de manière professionnelle. Il sera également plus enclin à vous aider dans le futur si vous appréciez les démarches prises par lui pour vous orienter et vous développer.

 

Source : Bayt

A Propos de l'auteur

Julien Villeneuve
Chargé de recrutement chez Carrevolutis

Aucun commentaire

Membre anonyme

Vous publiez en tant que Membre anonyme Choix  Membre anonyme Choix Banque de France Banque de FranceConsort NT Consort NTKACIUS KACIUS2J Associés 2J Associés ING Direct Membre anonyme

©2017 Dogfinance | site réalisé par Maespirit Développeurs | Mentions légales | Conditions d'utilisation | Conditions générales de vente

Traitement en cours... Veuillez patienter