Fermer

  • Se souvenir de moi

Mot de passe oublié ?

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous Ici

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

481 232 Professionnels
7 077 Offres d'emploi
1 036 623 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

481 232 Professionnels
7 077 Offres d'emploi
2 073 246 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

publicité

Publié le 19/12/2014 par

Comment rater un entretien d'embauche en 10 leçons

Comment rater un entretien d'embauche en 10 leçons

Les ratés des entretiens d’embauche sont au moins aussi savoureux que les perles du Bac… Mais dans le domaine des RH, quelques erreurs anodines peuvent vous coûter le job de vos rêves. Inspirés de faits réels, voici les 10 meilleures façons de louper votre entretien d’embauche.


Miser sur votre belle gueule 

Vous êtes beau/belle, vous avez beaucoup de chance, n’en abusez pas. Si une tête à peu près bien faite rend les choses plus agréables, la beauté qui pique les yeux suscite désir ou jalousie (selon le sexe de l’interlocuteur), les deux ne vous mèneront pas très loin. Soyez normal(e) dès la photo du CV, une étude prouve d’ailleurs que les belles femmes obtiennent moins d’entretiens d’embauche que les autres. 

L’accessoire qui tue

Même si vous aimez les belles choses, voire les signes extérieurs de richesse, remisez les touches CSP+ le temps de votre entretien. Face à un stylo Mont Blanc ou un agenda Hermès, votre recruteur qui peine peut-être à boucler ses fins de mois pourrait vous ranger direct dans le dossier « On rappelle pas ». 

La stratégie de la main vide
Après une parfaite présentation de votre parcours professionnel, vous vous mettez bien sûr àposer des questions sur le poste et l’entreprise, questions préparées minutieusement avant l’entretien, of course. Dommage que vous n’ayez rien pour prendre des notes, histoire de montrer que la réponse vous intéresse vraiment. 

La dent Mac Do
On peut passer sur une poignée de main molle, moite ou brutale, mais au nom de votre crédibilité, l’état parfait de votre dentition doit être checké avant le rendez-vous. Un bout de salade coincé sur une incisive pourrait ruiner votre carrière. 

Le monologue auto-centré

Si au bout de 10 minutes de présence dans le bureau, vous n’avez toujours pas laissé votre interlocuteur en placer une, c’est que vous êtes trop bavard(e), égocentrique ou bien vraiment très stressé(e). Le traumatisme de votre récente perte d’emploi, le job de vos rêves qui vient de vous passer sous le nez : aucun lien, le recruteur n’en a rien à …

La mauvaise langue
Il se trouve que vous êtes plusieurs sur le poste, que vous connaissez certains des candidats en lice, vous avez même travaillé avec eux. Bel exemple de management que de descendre un à un vos concurrents ou vos futurs ex-dirigeants. Au contraire, après les abus de certains services RH, l’heure est à la bienveillance dans l’entreprise, pas besoin de sortir vos griffes. 

L’art de ne pas détendre l’atmosphère
Vous êtes branché, vous avez l’esprit d’équipe et vous voulez montrer qu’au-delà de votre rigueur sans failles, vous savez aussi vous lâcher. Après avoir vu 10 personnes, et pris un retard de 150 mails pour caler des entretiens, votre recruteur n’a pas le temps de « discuter autour d’un verre ». 

L’ignorance coupable
Ne rien savoir sur l’entreprise pour laquelle on postule est aussi risqué que d’arriver avec une demi-heure de retard. Le recruteur attend de vous un point de vue sur sa société, et une vision créative du poste à pourvoir : si vous n’êtes pas force de proposition le 1er jour, vous ne laisserez pas de trace de votre passage. 

« L’empêchement familial » la semaine du 15 août
Si une question finement posée en fin d’entretien sur le salaire est tout à fait légitime, l’allusion gênée à votre obligation familiale qui vous empêche d’être présent pendant une semaine n’est pas à mentionner lors du 1er entretien. Pour les vacances, repassez une prochaine fois. 

Où se trouvent vos toilettes ?
Après avoir brillé dans la description de votre valeur ajoutée pour la boîte, évitez de rabaisser le débat au ras des pâquerettes. La dernière impression compte autant que la première. 

Source : TerraFemina

A Propos de l'auteur

Julien Villeneuve
Chargé de recrutement chez Carrevolutis

Aucun commentaire

Membre anonyme

Vous publiez en tant que Membre anonyme Choix  Membre anonyme Choix Banque de France Banque de FranceConsort NT Consort NTKACIUS KACIUS2J Associés 2J Associés ING Direct Membre anonyme

©2017 Dogfinance | site réalisé par Maespirit Développeurs | Mentions légales | Conditions d'utilisation | Conditions générales de vente

Traitement en cours... Veuillez patienter