Fermer

  • Se souvenir de moi

Mot de passe oublié ?

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous Ici

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

438 066 Professionnels
8 799 Offres d'emploi
950 107 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

438 066 Professionnels
8 799 Offres d'emploi
1 900 214 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Publié le 29/02/2016 par

Comment se sortir d’un entretien d’embauche en ANGLAIS ?

Comment se sortir d’un entretien d’embauche en ANGLAIS ?

Un entretien vous attend et vous avez peur de devoir faire face à un changement de langue en cours d’entretien ?  Nos conseils pour vous y préparer !

 

1)      Enrichissez votre vocabulaire

Vous allez forcément vous exprimer par rapport à vos expériences, vos compétences ou encore plus généralement par rapport au domaine dans lequel vous souhaitez évoluer. Il est donc essentiel d’être opérationnel quant au vocabulaire, spécifique à son secteur, à utiliser.

Astuce : Rendez-vous sur le site anglophone de l’entreprise qui vous reçoit en entretien pour repérer plus facilement les termes et mots clefs !

Attentions aux faux amis, il est important de ne pas vous laisser piéger, au risque de parler un franglais étrange.

En revanche, pour sembler plus naturel lorsque vous vous exprimez en anglais, essayez de pas accorder trop d’importance à la grammaire, au risque de faire des blocages et de vous retrouver totalement décontenancé.

La situation de blocage arrive, une construction, un mot vous bloque ? Pas de panique, tentez d’expliquer le mot par d’autres synonymes ou bien dites le simplement en Français. Un recruteur préférera toujours ça à un grand blanc.

 

2)      Préparer vos réponses

Les questions posées en anglais sont souvent les mêmes :

Please tell me something about yourself"

"Introduce yourself"

"What are your last accomplishments?"

 "Why did you leave your job?"

"What do you know about our companie?

N’hésitez donc pas à vous entrainer à formuler des réponses types.

 

3)      Soyez naturel

Même si vous n’êtes pas forcément à l’aise avec cette langue (qui n’est pas votre langue maternelle) tentez de paraitre à l’aise et décontracté, apprenez à vous préparer à l’éventualité d’une prise de parole en Anglais lors de l’entretien. Ne vous bloquez pas lorsque le recruteur vous pose une question dans une autre langue, et ne parlez pas de façon saccadé en cherchant sans arrêt vos mots, vous passeriez pour quelqu’un de vite déstabilisé, l’anglais étant ce qu’il est aujourd’hui, parlé et pratiqué par tant de personnes, il n’est aujourd’hui qu’une formalité pour les recruteurs. A vous d’assurer ! 

A Propos de l'auteur

Marina Pascarel
Social Media Manager chez Eduniversal

1 commentaire

Membre anonyme
Signaler

Membre anonyme

S'il est vrai que les questions sont à poste identique plutôt redondantes, se préparer est à double tranchant à mon avis car si le recruteur veut connaitre d'une part, l'adéquation du profil du candidat au poste, il voudra s'assurer par ailleurs et d'autre part, du niveau d'anglais générale et technique donc deux choses différentes à mon sens qui laissent place à des questions surprises en entretien. Préparation donc oui mais pas trop car attention à la question non prévue, donc je rejoins l'auteur où le mieux encore est d'être naturel ainsi si on prétend à tel niveau d'anglais, c'est que l'on a le niveau, donc ne pas avoir de craintes au-delà du raisonnable. Je suis aussi d'accord s'attendre à un entretien en anglais pousse à enrichir son vocabulaire, à chercher à s'exprimer autrement. Connnaitre et savoir détailler le poste ou les postes précédents, expliquer ses qualités et compétences me semble à la portée d'un niveau intermédiaire. Au delà, il est important d'appréhender le poste voulu en connaissant par avance les termes de son interlocuteur, pour être concret au service réconciliation d'une banque par exemple : flow, discrepancy, counterpart, custodian peut servir en entretien.

1 | Répondre | le 03/03/2016

Membre anonyme

Vous publiez en tant que Membre anonyme Choix  Membre anonyme Choix Banque de France Banque de FranceConsort NT Consort NT ING Direct Membre anonyme

©2017 Dogfinance | site réalisé par Maespirit Développeurs | Mentions légales | Conditions d'utilisation | Conditions générales de vente

Traitement en cours... Veuillez patienter