Fermer

  • Se souvenir de moi

Mot de passe oublié ?

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous Ici

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

480 941 Professionnels
6 804 Offres d'emploi
1 036 710 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

480 941 Professionnels
6 804 Offres d'emploi
2 073 420 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

publicité

Publié le 20/07/2015 par

Comment un PDG prend des décisions d'embauche en 7 minutes

Marla Malcolm Beck explique son approche simple et concise pour se faire une opinion d'un candidat. Les mots clés sont compétence, volonté et compatibilité.

Comment un PDG prend des décisions d'embauche en 7 minutes

Un processus d'embauche peut s'avérer long et compliqué. Mais Marla Malcolm Beck, PDG de la chaine de produits de luxe Bluemercury, a trouvé une méthode pour y faire face. Elle a perfectionné la méthode au point d'en faire une science exacte.

Dans une récente interview donnée à Adam Bryant du New York Times, Marla Malcolm Beck a déclaré qu'elle était "la reine des entretiens d'embauche en sept minutes."

"Je fais passer des entretiens qui durent entre sept et dix minutes, en me basant sur trois critères: compétence, volonté et compatibilité." a-t-elle confié à Adam Bryant.

Elle a ajouté qu'elle pouvait évaluer les compétences en à peu près deux minutes, en se basant uniquement sur ce que le candidat a accompli.

Concernant les compétences, la PDG aime poser la question suivante: "Quel est le moment où vous avez eu le plus d'impact au sein de votre entreprise précédente?". "Il est important que quelqu'un s'accorde le crédit de la réussite de son projet. Rien qu'à la manière de s'exprimer, il est facile de savoir si ce qu'il décrit était vraiment son projet ou s'il s'agissait simplement d'une initiative de l'entreprise."

Puis, pour déterminer la volonté du candidat, elle aime lui demander de se projeter dans les 5 ou 10 prochaines années."C'est un bon moyen pour connaitre les aspirations du candidat et observer l'étendue de sa créativité", précise-t-elle. "Si vous avez faim et que vous êtes ambitieux, vous voulez apprendre. Et si vous voulez apprendre, vous pourrez accomplir n'importe quel travail."

Puis il y a la compatibilité. C'est à ce moment-là seulement qu'elle se sert du CV.

Marla Malcolm Beck a révélé à Adam Bryant qu'elle recherchait toujours des employés qui avaient de l'expérience au sein d'une petite entreprise. "Dans les grandes entreprises, votre travail ne représente en réalité qu'un rouage de l'ensemble. J'ai besoin de quelqu'un qui peut accomplir des choses et qui n'est pas gêné par l'ambiguïté."

 

Source : JDN

A Propos de l'auteur

Théophile HENRY
Consultant en recrutement chez DogFinance

1 commentaire

cc c
Signaler

cc c

A la question 2
"se projeter dans les 5 ou 10 prochaines années"
quelle hérésie ? la majeure partie des PDG ne savent pas ce qu'il vont faire dans un mois , alors dans 10 ans pensez vous?

j'ai eu souvent cette question en entretien , et je répondais que se projeter au delà de 3 ans n'était pas raisonnable. J'ai fais une école d'ingénieur et une école de commerce, si une projection n'est pas tangible elle ne peux etre crédible.

Aux managers qui me liront: savez vous ce que vous ferez dans 10 ans?
ccc

| Répondre | le 20/07/2015

Membre anonyme

Vous publiez en tant que Membre anonyme Choix  Membre anonyme Choix Banque de France Banque de FranceConsort NT Consort NTKACIUS KACIUS2J Associés 2J Associés ING Direct Membre anonyme

©2017 Dogfinance | site réalisé par Maespirit Développeurs | Mentions légales | Conditions d'utilisation | Conditions générales de vente

Traitement en cours... Veuillez patienter