Fermer

  • Se souvenir de moi

Mot de passe oublié ?

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous Ici

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

494 057 Professionnels
6 811 Offres d'emploi
1 290 334 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

494 057 Professionnels
6 811 Offres d'emploi
2 580 668 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

publicité

Publié le 29/04/2020 par

COVID-19 Insight: Traverser la crise en toute conformité

COVID-19 Insight: Traverser la crise en toute conformité

Si la crise sanitaire actuelle touche de façon évidente les activités liées au risk management par exemple, elle n’épargne pas non plus des secteurs comme la compliance, pour les établissements bancaires notamment. Comment? Quels sont les risques et les enjeux? Quelles sont les actions à mettre en place? Pour répondre à ces questions, nous avons rencontré Patrick Terazzi et Benoit Wtterwulghe, Audit & Advisory Partners chez BDO.

Avant d’aller plus loin, pouvez-vous rappeler à nos lecteurs en quoi consiste la compliance, notamment pour le secteur bancaire?

Patrick Terazzi: La compliance est l’un des éléments de l’environnement de contrôle interne des institutions financières dont la fonction principale est de s’assurer que les réglementations en vigueur soient respectées. Pour garantir cela, elle doit identifier les risques de non-conformité et mettre en place des un certain nombre de contrôles

 

En quoi la crise bouscule-t-elle les process liés à l’exercice de la compliance?

Patrick Terazzi: Bien que de manière générale les banques et fonctions compliance se soient adaptées à la situation de manière rapide et efficace, cette crise sanitaire a considérablement affecté le processus de contrôle interne de plusieurs façons. Tout d’abord les banques ont dû réduire la présence physique de leurs employés. Même si le travail à distance a été rendu possible, cette situation a créé quelques complications au quotidien. C’est notamment le cas pour certains établissements bancaires dont le niveau de maturité digital n’est pas optimal, où beaucoup de dossiers physiques subsistent. Et puis, les outils dont disposent les collaborateurs à domicile sont parfois moins performants, alors que les transactions, à l’inverse, ont été en augmentation. Enfin, les processus opérationnels par ailleurs dans les banques ont été bouleversés, ce qui augmente le risque de non-conformité. La fonction compliance est donc extrêmement sollicité dans cette situation.

Benoit Wtterwulghe: Il faut bien saisir que les fonctions de contrôle se font à plusieurs niveaux sur la chaîne de traitement au sein des établissements bancaires. Mais avec seulement 10 à 20% des ressources humaines présentes au bureau, et les autres à domicile et des solutions qui ont dû être déployées dans l’urgence les échanges entre les départements et les communications entre les personnes sont altérés négativement. Pour toutes ces raisons, nous sommes aujourd’hui dans un environnement de contrôle moins efficace, un environnement dégradé, dans la plupart des institutions de la Place.

  

Selon vous, quelles perspectives se dessinent pour la compliance et le secteur bancaire en général?

Patrick Terazzi: Essayons d’être optimistes, cette crise créera probablement des opportunités pour les banques et les fonctions de compliance, notamment au niveau de la digitalisation, en leur permettant d’avancer sur ce terrain, de mettre au point des outils plus efficaces. Autre point intéressant, les banques vivent aujourd’hui un stress test grandeur nature qui permet d’identifier certaines potentielles faiblesses et qu’elles pourront agir par la suite afin de renforcer leur environnement de contrôle.

Benoit Wtterwulghe: Nous avons parlé des impacts négatifs et des risques, mais les adaptations nécessaires pour contrer ces risques constituent un challenge constructif, certes complexe vu l’ampleur de l’impact, mais qui permet aux banques de se repositionner, de revoir certains modèles de leur fonctionnement. Dans le cas de la compliance, la priorité a d’abord été mise sur la survie de l’entreprise. Aujourd’hui, il faut non seulement assurer un environnement de contrôle sans faille mais aussi l’adapter sans délai aux nouveaux risques, les autorités ont bien insisté sur ce point. La donne a changé et la crise et ses impacts ne repartiront pas aussi vite qu’ils sont venus. Il faut donc s’y adapter à moyen terme, mener une réflexion poussée avec cette nouvelle donne qui va durer des mois.

A Propos de l'auteur

BDO Luxembourg
Entreprise

Aucun commentaire

Membre anonyme

©2017 Dogfinance | site réalisé par Maespirit Développeurs | Mentions légales | Conditions d'utilisation | Conditions générales de vente

Traitement en cours... Veuillez patienter