Fermer

  • Se souvenir de moi

Mot de passe oublié ?

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous Ici

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

513 726 Professionnels
10 978 Offres d'emploi
1 258 671 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

513 726 Professionnels
10 978 Offres d'emploi
2 517 342 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Publié le 04/02/2021 par

Découvrez l'interview exclusive d'Antoine Bonnans, Actuaire spécialisé en modélisation des risques chez BNP Paribas Cardif

Découvrez l'interview exclusive d'Antoine Bonnans, Actuaire spécialisé en modélisation des risques chez BNP Paribas Cardif
  1. Pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?

Bonjour, je m’appelle Antoine BONNANS et je suis actuaire spécialisé en modélisation des risques chez BNP Paribas Cardif.

J’ai débuté dans l’assurance comme statisticien dans le suivi de l’activité commerciale. J’ai ensuite rejoint BNP Paribas Cardif dans notre filiale en Corée du sud. Une opportunité de rejoindre les métiers de l’actuariat s’est présentée et cela me permettait de disposer d’une expérience professionnelle à l’international et plus particulièrement en Asie que je souhaitais acquérir.

J’ai évolué en tant qu’actuaire en tarification. Je travaille désormais au siège situé à Nanterre sur la modélisation de nos portefeuilles.

 

  1. Comment avez-vous découvert les métiers de l’assurance ?

J’ai effectué des stages en agence commerciale d’un assureur et dans une direction technique d’un autre assureur. Cela a été deux environnements très différents, le premier avec les clients et les chargés de clientèle et le second au sein d’un département actuariat.

 

  1. Quelles formations avez-vous suivi ? Pourquoi avez-vous choisi cette orientation ?

Je suis diplômé de la Sorbonne et de l’ENSAE en économie et en statistiques. J’ai toujours aimé les chiffres et les sciences sociales, que j’ai voulu concilier dans mes études, puis dans mon parcours professionnel.

 

  1. Pensez-vous que votre parcours a été un atout pour progresser dans l’assurance ?

Les formations quantitatives ouvrent à de nombreux métiers de l’assurance. Dans mon cas, j’ai eu deux expériences académiques à l’étranger, au Canada et en Allemagne, et je pense que cela a été un atout pour mon parcours professionnel en Corée.

 

  1. Pensez-vous qu’il existe un parcours idéal pour se diriger vers les métiers de l’assurance ?

Les métiers de l’assurance sont très vastes. Les formations initiales en actuariat apportent de solides connaissances dans les métiers « chiffrés » de l’assurance, auquel on peut concilier des aspects plus commerciaux, juridiques ou marketing. Les formations en finance ou statistiques peuvent aussi conduire aux métiers de l’actuariat, ainsi qu’aux métiers de la gestion d’actifs, la comptabilité ou la data science.

 

  1. Pourriez-vous présenter l’assurance de votre entreprise aux membres de Dogfinance ?

BNP Paribas Cardif est le leader mondial des partenariats en bancassurance et en assurance emprunteur. C’est un assureur de personnes, dont la mission est de rendre l’assurance plus accessible. Parmi nos activités : l’assurance emprunteur donc, l’épargne, et un large éventail d’autres assurances, de l’extension de garantie à l’assurance des animaux domestiques. La compagnie est présente dans 33 pays dans le monde, notamment en Europe, en Amérique Latine et en Asie.

  1. Pourriez-vous m'expliquer votre métier au quotidien au sein de votre entreprise ? Les missions, challenges, votre environnement de travail ?

Je travaille sur des outils de calcul utilisés par les filiales de BNP Paribas Cardif pour des normes prudentielles (Solvabilité II) ou comptables (IFRS).  Ces outils prennent en input le portefeuille de contrats d’une filiale et estiment ce qu’il va se passer dans le futur : par exemple, le nombre de sinistres qui devrait survenir au cours d’une période donnée.

Au quotidien, mon rôle est d’ajouter de nouvelles fonctionnalités, de corriger ou optimiser nos outils, ainsi que de former les nouveaux utilisateurs. Je suis disponible pour les conseiller et leur apporter mon aide et support. J’échange quotidiennement avec les départements actuariat au siège et à l’étranger.

 

  1. Quelles sont les opportunités présentes dans les métiers de l’assurance ?

Il y a une grande diversité de carrières possibles dans l’assurance, entre les métiers de l’actuariat, de la finance et de la data science. Les métiers de l’assurance permettent de construire son parcours professionnel à travers toute cette diversité de fonctions accessibles au cours de sa carrière. On peut vraiment évoluer : BNP Paribas Cardif par exemple, propose un programme nommé « SKILL UP » , pour continuer à apprendre et découvrir de nouvelles compétences, et les premières formations portaient notamment sur la data. De plus, BNP Paribas Cardif et de nombreux autres assureurs français sont présents à l’international. C’est l’opportunité de travailler en France avec des collègues de cultures très différentes, ou de travailler à l’étranger.

 

  1. Quels conseils donneriez-vous à un étudiant souhaitant intégrer votre entreprise dans ce secteur ?

D’échanger avec nous lors de forums étudiants, même virtuellement, ou de postuler à des stages, alternances ou premier emploi depuis notre site internet ! Nous accueillons des alternants et des stages de césure ou de fin d’étude.

Pour les amateurs de données, je conseille aussi de participer aux challenges en ligne, de type Kaggle ou AIcrowd, qui permettent de se confronter à des problèmes réels avec des grandes bases de données.

Au sein de BNP Paribas, nous avons également un site d’échange avec nos collaborateurs ouverts à tous : Job Preview. Ce site permet de poser à des collaborateurs toutes les questions qu’un candidat peut avoir un métier !
Pour le métier d’actuaire, Alexandre et Caroline sont disponibles pour répondre aux questions sur leur quotidien, leur formation ou encore, leur parcours professionnel. Pour leur poser des questions, rendez-vous sur Job Preview - Famille professionelle "Expertise financière et technique - Job Preview par BNP Paribas"

 

  1. Peut-on dire que les métiers de l’assurance sont des métiers d’avenir ?

La mission d’un assureur est de protéger les personnes en cas d’accident de la vie (décès, maladie, accident, chômage) ou de protéger leurs biens (logement, véhicule ou patrimoine financier). Les évolutions de l’assurance reflètent celles de la société. 

  1. À quels changements pensez-vous que ce secteur sera confronté ?

Je pense d’abord à la distribution, avec une distribution plus directe des produits via le smartphone ou internet. Il y a aussi un grand mouvement vers la personnalisation de l’assurance au client, qui demande plus de flexibilité dans l’offre de l’assureur. Enfin, les clients s’attendent à un traitement rapide et transparent des demandes. Les processus deviennent donc plus digitaux, mais un conseiller doit rester accessible à tout moment pour l’assuré.

 

  1. La COVID-19 a-t-elle beaucoup impacté ce secteur ?

La pandémie de Covid-19 et les confinements ont eu un impact varié selon les diverses branches d’assurances, en France et dans le monde. Par exemple, la Covid-19 a directement conduit à des frais médicaux ou encore, des arrêts de travail pour les personnes ayant une activité professionnelle. Les mouvements des marchés financiers ont impacté les activités d’épargne. Enfin, au quotidien, nous travaillons désormais beaucoup à distance. Cela nous a appris à encore plus nous coordonner au sein des équipes.

 

  1. Un dernier mot pour la fin ?

Je recommande vivement une expérience professionnelle à l’international. J’y ai beaucoup appris, et je le conseille notamment aux jeunes diplômés ou après une première expérience.

Envie de rejoindre nos équipes d'Actuaires ?
N'hésitez pas à consulter nos offres => https://bnpp.lk/o4MWYb 

Aucun commentaire

Membre anonyme

Vous publiez en tant que Membre anonyme Choix  Membre anonyme Choix Groupe Quintésens Groupe Quintésens ING Direct Membre anonyme

©2017 Dogfinance | site réalisé par Maespirit Développeurs | Mentions légales | Conditions d'utilisation | Conditions générales de vente

Traitement en cours... Veuillez patienter