Fermer

  • Se souvenir de moi

Mot de passe oublié ?

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous Ici

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

437 287 Professionnels
8 765 Offres d'emploi
947 377 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

437 287 Professionnels
8 765 Offres d'emploi
1 894 754 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Publié le 08/07/2015 par

Emploi : 600 millions de postes nécessaires d’ici à 2030, selon la Banque mondiale

Selon un rapport publié ce mardi, il existe une crise généralisée de l’emploi. Plus de 100 millions de personnes sont au chômage dans les pays du G20 et 447 millions sont considérées comme des « travailleurs pauvres » vivant avec moins de deux dollars par jour.

Emploi : 600 millions de postes nécessaires d’ici à 2030, selon la Banque mondiale

Dans une étude sur l’emploi mondial rendue publique à l’occasion d’une réunion des ministres du Travail et de l’Emploi du G20 en Australie, l’institution internationale dresse en effet un constat alarmant. La planète fait face à une crise de l’emploi généralisée qui menace les perspectives de relance de la croissance, a averti ce mardi la Banque mondiale. Et plus inquiétant, selon elle, il n’existe aucun remède miracle pour remédier à la situation.

« Il y a peu de doute qu’il y a une crise généralisée de l’emploi », explique Nigel Twose, directeur de la Banque mondiale chargé de cette question. « Comme l’indique clairement cette étude, il y a pénurie d’emplois, et d’emplois qualifiés ». ,

 

« Il n’existe pas de solution magique pour résoudre la crise de l’emploi, dans les marchés émergents comme dans les économies avancées », ajoute-il en soulignant que sur la base des projections réalisées, « nous savons que nous devons créer 600 millions d’emplois supplémentaires dans le monde d’ici à 2030 simplement pour faire face à la croissance démographique. ».

Inégalités salariales

Egalement préoccupant, « les inégalités salariales et de revenus se creusent au sein de nombreux pays du G20 en dépit de progrès dans certains pays émergents comme le Brésil et l’Afrique du Sud », ajoute Nigel Twose.

De manière générale, les créations d’emploi se portent mieux dans les pays émergents que les pays les plus avancés, grâce à des moteurs comme la Chine et le Brésil, mais les perspectives ne sont pas réjouissantes, explique-t-il encore. « Les projections actuelles sont moroses. Des défis importants se profilent à l’horizon ».

100 millions de chômeurs dans le G20

D’après le rapport réalisé conjointement avec l’’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), plus de 100 millions de personnes sont au chômage dans les pays du G20 tandis que 447 millions sont considérées comme des « travailleurs pauvres » vivant avec moins de deux dollars par jour.

Chaque pays doit adopter une approche interministérielle du problème avec la « collaboration durable et directe du secteur privé », a préconisé Nigel Twose.

En avril, les ministres des Finances du G20 s’étaient fixé comme objectif de doper le produit intérieur brut (PIB) mondial de 2% sur les cinq prochaines années. Mais le Fonds monétaire international a prévenu en juillet que ces objectifs de croissance pourraient être minés par la hausse des taux d’intérêt et le ralentissement des économies émergentes.


En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/monde/ameriques/0203759463185-emploi-600-millions-de-postes-doivent-etre-crees-dici-2030-selon-la-banque-mondiale-1040569.php?ZU01JrVafWphtEYV.99

A Propos de l'auteur

Julie BERNARD
Analyste financière chez Société Générale

Aucun commentaire

Membre anonyme

Vous publiez en tant que Membre anonyme Choix  Membre anonyme Choix Banque de France Banque de FranceConsort NT Consort NT ING Direct Membre anonyme

©2017 Dogfinance | site réalisé par Maespirit Développeurs | Mentions légales | Conditions d'utilisation | Conditions générales de vente

Traitement en cours... Veuillez patienter