Fermer

  • Se souvenir de moi

Mot de passe oublié ?

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous Ici

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

426 281 Professionnels
6 780 Offres d'emploi
829 128 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

426 281 Professionnels
6 780 Offres d'emploi
1 658 256 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Publié le 08/07/2015 par

Entretien d’embauche: Débarrassez-vous de ces 4 mauvaises habitudes

Nous avons tous nos mauvaises habitudes. Si elles peuvent être embêtantes dans notre vie privée, elles peuvent carrément être fatales dans notre vie professionnelle, en particulier lorsque l’on recherche un emploi et que nous sommes directement confrontés au futur employeur potentiel.

Entretien d’embauche: Débarrassez-vous de ces 4 mauvaises habitudes

Voici donc 4 habitudes dont vous DEVRIEZ-VOUS débarrasser en entretien d’embauche.

 

1. Céder au pessimisme

C’est peut-être un cliché, mais tout commence par l’attitude. Soyez attentif(/ve) à vos schémas de pensée lors de votre recherche d’emploi. Si vous cherchez un job depuis des mois, vous pourriez facilement penser que « de toute façon, cette entreprise ne m’engagera pas » ou « ce salon de l’emploi sera une perte de temps ».

Votre attitude peut avoir un impact dans plusieurs domaines, sans que vous n’en ayez conscience. Votre découragement pourra se ressentir dans votre lettre de motivation, par exemple, ou dans votre manque d’énergie lorsque vous interagissez avec des gens aux salons de l’emploi. Or, les recruteurs veulent engager des employés positifs. Votre prophétie pessimiste pourrait ainsi se réaliser.

Mais comment rester dans la course ? Essayez d’abord de changer votre état d’esprit et ajoutez une fin optimiste à votre fatalisme : « Je sais que cette entreprise ne m’engagera pas… à moins que je rédige un CV et une lettre de motivation d’enfer ! », « Ce salon de l’emploi sera une perte de temps… à moins que je recontacte les personnes rencontrées quelques jours plus tard pour demander si elles ont suivi mon dossier ».

 

2. Prendre l’entretien d'embauche à la légère

Vous êtes plutôt du genre sociable. Le contact humain, ça vous connaît. En soirée, vous papotez avec tout le monde et engagez la conversation avec de parfaits inconnus. Mais cette qualité appréciable ne devrait pas être un prétexte pour ne pas préparer chaque entretien d’embauche.

Le recruteur verra directement que vous ne vous êtes pas donné la peine de regarder plus loin que la page d’accueil du site de la société ou que vous n’êtes pas capable de donner des exemples concrets de vos réalisations dans vos jobs précédents. Vous perdrez immédiatement en crédibilitéPréparez chaque interview en pensant « stratégie ». Quelle souvenir voulez-vous laisser au recruteur ? Identifiez les trois choses les plus importantes que vous voulez dire à votre propos. Voulez-vous paraître créatif(/ve) ? Vous imposer comme un(e) leader(/euse) qui sait motiver ses troupes ? Comme un(e) superstar de la vente ?

Renseignez-vous ensuite sur tout ce que fait l’entreprise et sur ses objectifs. Utilisez ces informations pour les lier à ce que vous voulez dire à votre sujet. Entraînez-vous à voix haute à répondre aux questions, comme si vous prépariez une conférence.

 

3. Être trop informel/le (ou carrément déplacé/e)

Les erreurs les plus courantes qui peuvent vous coûter un job relèvent du domaine de la communication. Lorsque vous envoyez un e-mail à un employeur potentiel, votre ton ne devrait pas paraître informel, comme s’il s’agissait d’un sms ou d’un brouillon. Incluez une adresse (Cher Monsieur/Chère Madame) et une salutation et évitez toute faute de frappe, d’orthographe ou de grammaire.

Lorsque vous êtes appelé(e) en entretien d'embauche, veillez à arborer une allure professionnelle, de la tête aux pieds. Ce n’est pas le moment de montrer que vous êtes à la pointe de la mode. Choisissez une tenue de ville classique. Ou optez pour un costume, toujours plus apprécié des recruteurs.

Prêtez également attention à vos chaussures, à vos chaussettes et aux accessoires. Et n’oubliez surtout pas d’éteindre votre gsm avant d’entrer dans la salle d’interview.

 

4. Paraître arrogant(e)

Vous tenez tellement à donner une impression de confiance – et à parler de succès passés – que vous paraissez arrogant(e). Vous voyez, le gars insupportable dont personne ne veut dans son équipe ?

Premier signal qui devrait vous avertir que vous dépassez les bornes : vous vous attribuez tous les mérites de tous les succès que vous évoquez. Focalisez-vous sur le travail d’équipe, la collaboration et pas seulement sur la façon dont vous avez sauvé votre ancienne entreprise. Maintenez un juste équilibre entre les projets menés en équipe et les triomphes personnels.

Il est aussi très important de ne pas vous transformer en moulin à paroles lorsque vous rencontrez des employeurs potentiels. C’est l’occasion d’en apprendre davantage sur l’entreprise et le poste proposé. Écoutez attentivement et posez des questions pertinentes.

Si vous êtes fraîchement diplômé(e), redoublez d’attention pour ne pas paraître arrogant(e). Vous êtes nouveau (/elle) dans le monde du travail. Il est donc important de vous profiler comme quelqu’un qui cherche de nouvelles opportunités et qui veut apprendre de ses collègues.

 

Source : Careerbuilder > Texte: Céline Préaux sur > http://www.references.be

A Propos de l'auteur

Sébastien Guichard
Directeur Associé chez Dogfinance

2 commentaires

Xavier LEOST
Signaler

Xavier LEOST

J'ajouterai une chose à faire systématiquement après chaque résultat d'entretien. Si jamais vous avez une réponse négative, chercher à savoir ce qui a fait la différence, quels sont les critères qui ont poussé le recruteur à ne pas vous sélectionner. Cela est d'autant plus important si vous savez que vous étiez dans la dernière sélection. Il y a quelques années, cela m'a valu d'être recruté quelques mois après par une entreprise qui ne m'avais pas initialement retenu. La personne recrutée n'a pas fait l'affaire et plutôt que de refaire une campagne de recrutement, ils m'ont directement contacté me disant que ma démarche de venir les voir après le refus pour discuté et avoir un feed-back sur l'entretien leur avait vraiment plus et avait prouvé un intérêt certain dans le job et l'entreprise. Et quoiqu'il arrive, on en apprend toujours plus de ses erreurs, donc savoir où pn a pêché en entretien ne peut être qu'intéressant pour la suite.

| Répondre | le 31/07/2014

marie-laure gantier
Signaler

marie-laure gantier

Apprendre de ses erreurs oui,malheureusement une fois une réponse négative donnée par une entreprise, nous n'existons plus.Plusieurs fois j'ai demandé pourquoi je n'avais pas été sélectionnée je n'ai jamais eu de retour.
Dans une lettre de refus un recruteur (suite à un entretien qui s'était réellement bien passé) m'a dit que "c'est bien vous êtes très motivée" mais c'est tout.
Je crois qu'il faut vraiment être tenace pour arriver à trouver un emploi.
Bon courage à tous.

| Répondre | le 02/08/2014

Membre anonyme

Vous publiez en tant que Membre anonyme Choix  Membre anonyme Choix Banque de France Banque de FranceConsort NT Consort NT ING Direct Membre anonyme

©2017 Dogfinance | site réalisé par Maespirit Développeurs | Mentions légales | Conditions d'utilisation | Conditions générales de vente

Traitement en cours... Veuillez patienter