Fermer

  • Se souvenir de moi

Mot de passe oublié ?

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous Ici

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

463 745 Professionnels
6 967 Offres d'emploi
1 021 258 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

463 745 Professionnels
6 967 Offres d'emploi
2 042 516 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Publié le 08/08/2015 par

Entretien d'embauche: Il faut apprendre à jouer au roi du silence !

Entretien d'embauche: Il faut apprendre à jouer au roi du silence !

Lors d’un entretien d’embauche le recruteur scrute le moindre faux pas de votre part afin de pouvoir savoir si vous avez l’étoffe pour le poste que vous convoitez. Faites en sortent à ce qu’il voit en vous le parfait profil en ne posant jamais au grand jamais les questions suivantes durant l’entretien d’embauche!

 

Les phrases et les questions qu’il faut garder chez soi!

Un entretien d’embauche est psychologiquement très dur. Physiquement et mentalement, le recruteur va vous mettre la pression afin de voir ce que vous valez en tant que potentiel salarié de l’entreprise. Il faut ainsi apprendre à bien gérer sa diction pour utiliser les bons mots et convaincre le recruteur que vous êtes la personne qui lui faut pour ce poste. De plus, le candidat doit apprendre à gérer sa nervosité car, c’est elle qui peut lui faire perdre la chance d’obtenir un emploi ! Si le candidat craque sous le poids de la pression cela revient à un Game Over pour ce dernier, même si son CV est de qualité.

 

1-   Combien ai-je de jour de congés ? Comment marche le système des primes dans votre entreprise ? Combien serais-je rémunéré ?

Ce type de questions dévoiles que le candidat préfère connaitre les avantages du poste plutôt que le travail en lui-même ! Il est tout à fait légitime de poser ces questions ,mais uniquement si vous n’êtes pas à votre première entretiens et que vous pensez déjà que le recruteur va vous prendre (c’est-à-dire qu’à la fin de l’entretiens et encore…). À ce moment-là, ce type de questions vous permettra en effet de faire un choix entre un poste et un autre et donc d’accepter l’offre ou non. Ce qu’il faut toujours se dire lors d’un entretien c’est que nous sommes les personnes qui devons apporter de l’aide à l’entreprise, donc, en quoi lui serais-je utile? Voici la question à laquelle il vous faut concentrer tous vos efforts.

 

2-   « Durant combien de temps cet entretien va-t-il perdurer ? J'ai bientôt un autre rendez-vous. » ou « Puis-je sortir j’ai un appel à passer ? » 

L'entretien consiste tout autant à se promouvoir qu’à respecter le recruteur. Poser ce type de question vous fait passer pour une personne manquant vraiment de savoir-vivre et de motivation, cela donne l'impression que l'entretien vous importune. À l'inverse, faites l'effort de montrer à quel point l'opportunité vous intéresse. Arrivez à l'heure à l'entretien ou, mieux encore, avec quelques minutes d'avance. Restez attentif tout au long de la discussion, en prenant des notes et en conservant la bonne posture : regardez le recruteur dans les yeux, hochez la tête lorsque vous êtes d'accord avec ses propos ou que vous le comprenez. De plus il faut éviter de croiser vos bras, de taper du pied ou d'afficher tout autre signe d'impatience. Dans le cas d’un autre rendez-vous après l'entretien, il est impératif de prévoir un délai suffisamment large au cas où le 1er rendez-vous durerait plus longtemps qu'escompté. 

3-   Ne jamais vouloir faire de citation !

Le fait de vouloir impressionner le recruteur est une très bonne chose, mais il ne faut jamais aller dans l’excès et le non-naturel. Cela vous fait passer pour quelqu’un qui a trop préparé son entretien à en avoir appris votre texte de présentation de votre profil alors qu’il faut que vous soyez plutôt naturel et spontané. Ainsi il vous faut être naturel et si vous voulez exposer ou faire relever vos propos, vous pouvez donner un exemple de votre vie réel, ceci sera plus clair et en plus le recruteur pourra mieux vous connaître via cet exemple.

4-   « J'ai quitté cette entreprise car c'était un lieu de travail exécrable » ou « Mon patron actuel est un idiot ! » 

Il ne faut jamais dire du mal d'un employeur, ancien ou actuel. Même si vous avez eu des problèmes légitimes avec un collègue, un supérieur hiérarchique ou une entreprise, ne l’avez pas votre linge sale devant la personne qui vous reçoit. En se plaignant des autres, un candidat ne fait que paraître amer et plein de ressentiments, ce qui pourrait amener le recruteur à se poser des questions sur son attitude si jamais il l’engageait dans son entreprise. Il est essentiel de s’en tenir à des commentaires neutres, tels que : « Je recherche un nouvel environnement de travail » ou « Mes objectifs de carrière ont évolué » en cas de demande sur les raisons de changement de poste. 

5-   « Je ne veux pas être obligé de travailler tard » ou « J'aimerais éviter de devoir apprendre à me servir de PowerPoint » 

Il est évident que vous ne souhaitez pas que le recruteur vous perçoive comme quelqu'un d'inflexible. Or c'est exactement ce qui se passera si vous faites de telles déclarations ! ». Les candidats doivent garder l'esprit ouvert si le poste les intéresse, même si certains points ne leur semblent pas parfaits. D'autres facteurs, un salaire plus élevé que prévu, ou la possibilité de faire progresser rapidement leur carrière, peuvent compenser la nécessité de devoir faire occasionnellement des heures supplémentaires, par exemple. En même temps, il est important de ne pas négliger les éléments réellement rédhibitoires. Un candidat qui ne souhaite pas effectuer de déplacements professionnels, quelles que soient les circonstances, doit aussitôt prévenir l’employeur que le poste ne lui convient pas. 

6-    « Heureusement, j'ai perdu mes mauvaises habitudes » ou « Je suis un grand fêtard » 

Même s'il est normal de vouloir donner au recruteur un aperçu de votre personnalité, ne lui dévoilez pas tout à votre sujet. A l’interlocuteur qui dit : « Parlez-moi de vous », un candidat doit savoir rester relativement discret et ne pas succomber à l'envie de trop en dire. « Concentrez vos propos sur la sphère professionnelle. ». 

Les capacités relationnelles comptent parmi les qualités les plus importantes pour se démarquer par rapport à un candidat qui dispose des mêmes compétences et d'une expérience similaire. L'entretien est la première occasion de démontrer votre force dans ce domaine. Donc lorsque vous rencontrez un employeur potentiel, soyez prudent et mesuré dans vos propos.

7-    Ne jamais raconter d’histoire !

Il faut toujours dire la vérité à l’employeur. Si vous ne le faites pas deux cas de figures peuvent arriver : le premier c’est qu’il vous pose une question sur un exemple ou une histoire que vous venez d’énoncer et vous n’avez pas de réponse à cette question alors que vous êtes sensé l’avoir si vous dites la vérité… Le deuxième cas de figure c’est que, l’histoire étant fausse, vous vous perdiez dans cette dernière et que vous ne savez plus l’élément fort de l’histoire ou même pourquoi vous en avez parlé!

 

 

A Propos de l'auteur

Membre anonyme
Chef de projet Relation clients chez carrevolutis

Aucun commentaire

Membre anonyme

Vous publiez en tant que Membre anonyme Choix  Membre anonyme Choix Banque de France Banque de FranceConsort NT Consort NTKACIUS KACIUS ING Direct Membre anonyme

©2017 Dogfinance | site réalisé par Maespirit Développeurs | Mentions légales | Conditions d'utilisation | Conditions générales de vente

Traitement en cours... Veuillez patienter