Fermer

  • Se souvenir de moi

Mot de passe oublié ?

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous Ici

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

441 348 Professionnels
8 512 Offres d'emploi
993 374 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

441 348 Professionnels
8 512 Offres d'emploi
1 986 748 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Publié le 15/09/2015 par

Entretien d'embauche : Les 20 questions les plus posées (et leur réponse)

CA VOUS PLAIRAIT DE CONNAÎTRE À L’AVANCE LES QUESTIONS QU’UN INTERLOCUTEUR VA VOUS POSER EN ENTRETIEN D’EMBAUCHE ? ET SI, EN PLUS DE ÇA VOUS AVIEZ LES RÉPONSES ? CERTES, NOUS NE PPOUVONS PAS PRÉDIRE L’AVENIR, MAIS QUAND MÊME, ON PEUT VOUS DONNER QUELQUES PISTES… VOICI LES 20 QUESTIONS LES PLUS POSÉES EN ENTRETIEN D’EMBAUCHE, ET LEUR RÉPONSE BIEN SÛR !

Entretien d'embauche : Les 20 questions les plus posées (et leur réponse)

Attention quand même, n’apprenez pas ces réponses par coeur, prenez-les comme un guide dans lequel vous pouvez piocher quelques éléments de réponses, quand vous ne voyez vraiment pas ce que vous pourriez dire.

1. POUVEZ-VOUS ME PARLER DE VOUS ?

Cette question semble très simple de prime abord mais elle est cruciale. Ne dévoilez pas toute votre histoire mais essayez de montrer une partie de vous concise et convaincante pour dévoilez uniquement ce que vous souhaitez. Avant l’entretien, listez 2/3 expériences dont vous avez envie de parler et qui vous mettent en valeur. Parlez de vous de manière positive et déterminée.

2. COMMENT AVEZ-VOUS ENTENDU PARLER DU POSTE ?

Voilà une occasion parfaite pour vous démarquer et montrer ce qui vous lie à la société et pourquoi vous avez très envie de l’intégrer. Si vous avez découvert l’entreprise par un évènement ou un article en particulier, dites-le ! Dites ce qui a précisément attiré votre attention.

3. QUE SAVEZ-VOUS SUR L’ENTREPRISE ?

Lorsque le recruteur vous pose cette question, il ne veut pas forcément savoir si vous connaissez vos futures missions, mais surtout si vous vous êtes intéressé à l’entreprise, avant l’entretien d’embauche. Avant tout entretien, vous devez absolument vous renseigner sur la société : allez voir le site internet, les profils LinkedIn..

4. POURQUOI SOUHAITEZ-VOUS OBTENIR CE JOB ?

Les entreprises cherchent à embaucher des gens qui sont passionnés par leur travail et par ce qu’ils font, vous devez donc bien préparer votre réponse. Pour ce faire, reprenez la fiche de poste et lisez la attentivement pour repérer les mots clés que vous pourriez ensuite réutiliser lors de l’entretien d’embauche. Essayez également d’aller voir les valeurs de la société pour les reprendre pendant l’interview.

5. POURQUOI DEVRIONS-NOUS VOUS EMBAUCHER ?

Clairement, c’est le moment de vous vendre et pardonnez-moi du peu : vous devez vous vendre bien ! Mettez en avant vos qualités, vos compétences et votre travail. Vous pouvez vous y prendre en trois étapes : 1. Vous êtes bon dans votre travail 2. Vous délivrez d’excellents résultats 3. Vous serez un plus pour la boite.

6. QUELLES SONT VOS PLUS GRANDES FORCES PROFESSIONNELLES ?

A cette question, vous devez répondre précisément et vous devez mettre en avant vos forces réelles, pas celles que le recruteur a envie d’entendre. Soyez pertinent dans votre réponse, vos points forts doivent être ciblés en fonction de l’offre d’emploi et de l’entreprise.

7. QUELLES SONT VOS FAIBLESSES ?

En posant cette question, le recruteur cherche à connaître votre degré d’honnêteté. Essayez de trouver une faiblesse que vous pourriez potentiellement transformer en force. Par exemple, peut-être que vous n’avez jamais été bon pour parler en public, mais depuis peu, vous prenez des cours de théâtre pour vous améliorer.

8. QUELLE EST VOTRE PLUS GRANDE RÉUSSITE PROFESSIONNELLE ?

Vous avez envie d’être embauché ? Alors montrez au recruteur votre bilan professionnel et les résultats que vous avez obtenus dans votre vie étudiante ou dans vos anciens postes (selon votre degré d’expérience). Mettez votre interlocuteur en situation, expliquez lui ce que vous aviez à faire et surtout comment vous l’avez fait. Ensuite, n’oubliez pas de dressez vos résultats.

9. PARLEZ-MOI D’UN DÉFI OU D’UN CONFLIT AUQUEL VOUS AVEZ ÉTÉ CONFRONTÉ DANS VOTRE TRAVAIL, ET COMMENT VOUS AVEZ RÉUSSI À LE SURPASSER ?

En posant cette question, votre interlocuteur cherche à savoir si vous êtes quelqu’un de combatif, et comment vous vous débrouillez face à l’adversité. Concentrez-vous sur la manière dont vous avez géré une situation professionnelle délicate et essayez de trouver une fin heureuse !

10. OÙ VOUS VOYEZ-VOUS DANS 5 ANS ?

Si le recruteur vous pose cette question, soyez honnête et précis sur vos objectifs futurs tout en restant réaliste. Votre interlocuteur cherche à savoir si vous avez de l’ambition et si vos envies s’alignent avec les objectifs de croissance de la société. Vous pouvez également dire que vous n’êtes pas sûr de ce que l’avenir vous réserve… Tout simplement !

11. QUEL EST LE JOB DE VOS RÊVES ?

Dans le même esprit que la question précédente, votre interlocuteur cherche ici à savoir si le job dont vous rêvez peut être en adéquation avec celui qu’il ou elle vous propose. Si vous répondez « devenir une star du football », certes, vous ferez certainement rire le recruteur, mais préférez parler de vos réels objectifs à long terme.

12. AVEZ-VOUS PASSÉ DES ENTRETIENS AVEC D’AUTRES ENTREPRISES ?

Quelque fois, il se peut qu’un recruteur vous pose cette question. Pas de panique, bien souvent, c’est pour voir si la concurrence a pu vous approcher aussi. La meilleure réponse que vous pouvez donner est la suivante : dites que vous explorez d’autres options similaires dans le même secteur d’activité que la société en question.

13. POURQUOI QUITTEZ-VOUS VOTRE EMPLOI ACTUEL ?

Si vous êtes entrain de quitter votre emploi, attendez-vous à ce qu’on vous pose cette question. Dans votre réponse, montrez-vous positif : vous n’avez rien à gagner en étant négatif à propos de votre ancien job, bien au contraire.

14. QUE RECHERCHEZ-VOUS DANS CE NOUVEAU JOB ?

Comme nous l’avons vu plus haut, essayez de reprendre les bons mots clés, ceux que vous pouvez trouver dans la fiche de poste et soyez spécifique. Avant l’entretien d’embauche, notez-vous quelques idées sur ce qui vous plait vraiment dans la société et dans le poste en question.

15. COMMENT AIMEZ-VOUS TRAVAILLER ? QUEL EST L’ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL QUE VOUS PRÉFÉREZ ?

Idéalement, essayez de décrire un environnement de travail qui soit en adéquation avec celui de l’entreprise pour laquelle vous postulez. Soyez spécifique.

16. AVEZ-VOUS DÉJÀ ÉTÉ EN POSITION DE « LEADER » ?

A ce moment là, vous devez choisir un exemple qui met en valeur vos compétences en gestion de projet et surtout votre capacité à gagner la confiance d’une équipe et à diriger plusieurs personnes.

17. COMMENT VOS ANCIENS COLLÈGUES VOUS DÉCRIVENT ?

Pour répondre à cette question, soyez honnête, rappelez-vous que le recruteur peut très bien passer un coup de fil à votre ancien patron pour avoir plus de détails. Essayez de tirer un portrait de vous qui soit positif et combatif : vous aimez ce que vous faites et vous vous donnez à fond dans votre travail.

18. COMMENT EXPLIQUEZ-VOUS QUE VOUS N’AYEZ PAS TRAVAILLÉ PENDANT CETTE PÉRIODE ?

Si vous avez un « trou » dans votre CV, ne vous démontez pas et expliquez au recruteur que même pendant cette absence de « job », vous êtes resté actif et vous avez quand même exercé des activités : actions humanitaires, petits boulots, association, sport…

19. COMMENT GÉREZ-VOUS LES SITUATIONS STRESSANTES ?

En répondant à cette question, essayez de montrer que même dans une situation stressante, vous arrivez à garder la tête haute et à rester productif : rien ne vous empêche d’accomplir vos objectifs ! Si vous en avez sous la main, vous pouvez trouver un exemple d’une situation stressante que vous avez réussi à gérer.

20. QU’EST-CE QUE VOUS AIMEZ FAIRE EN DEHORS DU TRAVAIL ?

Les recruteurs posent souvent cette question, c’est une manière d’aider le candidat à s’ouvrir et à afficher sa personnalité, ses passions. Tout en restant professionnel, rien ne vous empêche de dire la vérité. Vous êtes passionné de tennis et êtes fan de Roger Federer ? Pas de souci, dites-le ! Peut-être que votre interlocuteur l’est aussi.

 

Source: Qapa

A Propos de l'auteur

Tonio ESTYLO
Consultant en recrutement chez Carrevolutis

6 commentaires

Aline TOURRE
Signaler

Aline TOURRE

Merci pour vos conseils. Toujours il y a des points a améliorer... Problème, aujourd'hui nous sommes trop nombreux sur le marché de travail.

2 | Répondre | le 16/09/2015

koumanda koussetogue
Signaler

koumanda koussetogue

bonjour je viens de lire les 20 questions posées a l'entretien et j'en suis ravis
s'il vous plait pourriez vous me donner aussi les reponses merci

cordialement

| Répondre | le 16/09/2015

FRANCK BICHARD
Signaler

FRANCK BICHARD

Personnellement j'ai suivi des stages d'entretiens d'embauche, perfectionné ma présentation technique. Cela m'a beaucoup nuit. Le "plus" dans un entretien : être naturel et avoir une écoute active des questions de LA PERSONNE qui est en face de soi. Qui est aussi contractée que vous la plupart du temps. Car elle a aussi un SERIEUX problème à gérer : ne pas se tromper de collaborateur ou de collaboratrice. Et connaître d'avance les questions peut-être certes un atout. Mais aussi fausser le jeu d'un simple premier entretien qui doit être cordial (les 20 premières secondes comptent avant tout). Pour le second entretien : c'est tout autre chose.

| Répondre | le 16/09/2015

pierre-marie YAPI
Signaler

pierre-marie YAPI

Merci

| Répondre | le 16/09/2015

Parfait NGUEMALUOH NGALEMO
Signaler

Parfait NGUEMALUOH NGALEMO

Suis d'accord avec vous Franck et ajouté un dose de confiance en soi et en la maîtrise de ses compétences.
Cordialement.

| Répondre | le 17/09/2015

MARIE NOELLE JAMET
Signaler

MARIE NOELLE JAMET

Bonjour, merci pour tous vos bons conseils et c'est sûr qu'il faut toujours resté positif même si nous savons qu'il y a 50 ou 100 personnes qui attendent le poste. Cordialement

| Répondre | le 04/11/2015

Membre anonyme

Vous publiez en tant que Membre anonyme Choix  Membre anonyme Choix Banque de France Banque de FranceConsort NT Consort NT ING Direct Membre anonyme

©2017 Dogfinance | site réalisé par Maespirit Développeurs | Mentions légales | Conditions d'utilisation | Conditions générales de vente

Traitement en cours... Veuillez patienter