Fermer

  • Se souvenir de moi

Mot de passe oublié ?

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous Ici

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

481 228 Professionnels
7 077 Offres d'emploi
1 036 625 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

481 228 Professionnels
7 077 Offres d'emploi
2 073 250 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

publicité

Publié le 14/09/2015 par

Entretien d'embauche : Rester professionnel face à un recruteur désagréable ?

OBTENIR UN ENTRETIEN D’EMBAUCHE EST QUELQUE CHOSE DE TRÈS EXCITANT, ENFIN, VOUS ÊTES PASSÉ AU TRAVERS DES FILETS ET VOTRE CV A ÉTÉ SÉLECTIONNÉ PARMI TANT D’AUTRES : VOUS INTÉRESSEZ LE RECRUTEUR ! TOUTEFOIS, COMME TOUT ENTRETIEN, EXAMEN OU PREMIER RENDEZ-VOUS, CE MOMENT EST ÉGALEMENT TRÈS ANGOISSANT.

Entretien d'embauche : Rester professionnel face à un recruteur désagréable ?

Des heures de préparation, des exercices de respiration pour tenter de paraître calme et confiant, des entraînements dans la glace pour réussir à répondre aux questions les plus difficiles… Un entretien d’embauche peut-il être encore plus stressant que ça ?

Sans surprise, la réponse est OUI. En plus de tout ce que nous venons de citer, il se trouve que vous êtes également susceptible de tomber sur un recruteur très … CON (appelons un chat, un chat). Il se peut effectivement que vous ayez en face de vous quelqu’un de peu sympathique, qui ne lâche pas un sourire, qui regarde son portable toutes les 2 minutes comme si vous l’embêtiez, qui vous coupe la parole et qui plus est, de manière très désagréable.

La tentation est grande : sortir et claquer la porte au nez de cet abruti. Et si ce recruteur essayait tout simplement de vous tester ? Et s’il attendait de vous justement que vous partiez en claquant la porte ? Surprenez-le ! Voici quelques conseils :

1. PROTÉGEZ VOTRE RÉPUTATION

Si vous devez vous souvenir d’un conseil dans toute votre carrière, ce serait bien celui là : ne donnez jamais l’occasion à quelqu’un (patron, collègue, ami) de nuire à votre réputation. Pour cela, montrez vous irréprochable autant dans votre attitude que dans le vocabulaire que vous utilisez. Oui, ce n’est pas un scoop, il existe des personnes horribles et fortement antipathiques dans toutes les sociétés et il y en aura toujours.

La personne qui vous fait passer l’entretien d’embauche, même si ce ne sera pas forcément votre futur patron, a forcément une influence dans l’entreprise dans laquelle vous postulez. Pour cette raison, vous devez absolument vous montrer sous votre meilleur jour et ne pas lui donner une seule raison de dire quelque chose de négatif sur vous à son réseau.

2. NE SACRIFIEZ PAS VOTRE DIGNITÉ

Attention, il y a tout de même un juste milieu. Certes, vous devez vous montrer irréprochable, mais vous ne devez pas pour autant en perdre votre dignité et vous faire traîner dans la bout. Certains comportements sont non professionnels et désagréables, certes, mais ils restent gérables : le recruteur ne vous sourit pas, il vous pose desquestions difficiles, il vous coupe la parole, il ne cesse de regarder son portable. Nous sommes d’accord pour dire que c’est désagréable, mais ce ne sont pas des comportements qui dépassent les limites.

En revanche, si un recruteur vous attaque personnellement, s’il vous pose des questions impertinentes qui n’ont aucun rapport avec le poste ou s’il s’engouffre dans un territoire illégal ou contraire à l’éthique (par exemple : « Est-ce que vos enfants risquent d’être un frein à votre avenir professionnel ? »), là vous avez le droit de dire quelque chose. Que faire ? Dans ces cas là, vous pouvez très bien dire « cette question n’a aucune incidence sur mes qualifications, et je ne me sens pas très à l’aise de continuer l’entretien dans ces conditions ». Restez calme, évitez de trop débattre sur la question et passez à autre chose.

Dans ce type de situation, ne vous inquiétez pas trop sur la réputation que pourrait vous faire le recruteur, c’est plutôt à lui de s’inquiéter de ce que vous pourriez dire à son sujet.

3. FAITES ATTENTION À VOTRE JUGEMENT

Ne jugez pas trop hâtivement. Certaines personnes sont tout simplement un peu rudes sur les bords ou ont unsens de l’humour particulier. Il peut être difficile d’évaluer dans les dix premières minutes d’un entretien d’embauche si vous avez à faire à un véritable con ou tout simplement à une personne un peu lourde.

 

Source: QAPA

A Propos de l'auteur

Julien Villeneuve
Chargé de recrutement chez Carrevolutis

Aucun commentaire

Membre anonyme

Vous publiez en tant que Membre anonyme Choix  Membre anonyme Choix Banque de France Banque de FranceConsort NT Consort NTKACIUS KACIUS2J Associés 2J Associés ING Direct Membre anonyme

©2017 Dogfinance | site réalisé par Maespirit Développeurs | Mentions légales | Conditions d'utilisation | Conditions générales de vente

Traitement en cours... Veuillez patienter