Fermer

  • Se souvenir de moi

Mot de passe oublié ?

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous Ici

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

473 949 Professionnels
5 587 Offres d'emploi
1 032 797 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

473 949 Professionnels
5 587 Offres d'emploi
2 065 594 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

publicité

Publié le 20/07/2015 par

Entretien : Veillez à surveiller votre langage corporel !

On ne cesse de prodiguer des conseils sur le discours à adopter en entretien d’embauche, comment se présenter, les sujets à aborder, ceux à bannir, quels qualités et quels défauts mettre en avant, mais loin d’être l’unique sujet, le langage du corps est, lui aussi, déterminant.

Entretien : Veillez à surveiller votre langage corporel !

La première impression

La première impression, toujours déterminante, est à soigner. Différentes études prouvent que la « posture de puissance » serait grandement bénéfique pour la confiance en soi. Cette posture permettrait alors d’évacuer le stress avant un entretien et donc d’apparaitre sous son meilleur jour au moment opportun.

 Mais alors qu’elle est cette fameuse position? Cette posture, pouvant sembler ridicule en public, sera donc à effectuer dans un endroit calme avant l’entretien. Faites « l’étoile », bras et jambes écartés, cette position serait, selon des études, efficace pour augmenter la croyance en ses capacités. De même, évacuer la pression et le stress négatif en faisant de grands gestes expansifs (privilégiez ça dans l’intimité d’une salle isolée également) favoriserait la confiance en soi.

« La première impression a de l’importance bien qu’elle ne soit pas déterminante à 100% de la suite de l’entretien. Malgré tout, la première impression, surtout dans un contexte où le candidat se trouve à côté de plusieurs autres personnes, dans la salle d’attente par exemple, permet de voir comment la personne se démarque, ou non, comment elle se tient etc… Une position sérieuse et calme pourra par exemple la démarquer aux côtés de candidats stressés. » Isabelle Doré, Consultante en recrutement, Siemens

Lors du premier contact, la poignée de main est à préparer également, Madame Isabelle Doré, consultante en recrutement au sein de Siemens souligne que « la poignée de main est importante dans le sens où je préfère quelqu’un qui a une poignée de main ferme, ce geste dénote d’un caractère dynamique, les personnes avec une poignée de main engagée sont souvent des personnes plus expressives, ça prouve une certaine détermination. »

 

Expression du visage

On ne le dira jamais assez, souriez ! En souriant vous renverrez ainsi l’image d’une personne chaleureuse et franche. Attention cependant à ne pas forcer le sourire, qui semblerait alors crispé.

Le regard, autre atout, doit être assuré sans cependant être fixé sur le recruteur (ce qui pourrait sembler effrayant), votre regard ne doit pas être en direction du vide non plus, tentez de trouver un juste milieu dans tout ceci,  un regard non fuyant mais plutôt intelligent et mobile.

De plus, lorsque vous êtes en situation de malaise certains gestes parasites incontrôlables peuvent s’inviter. Veillez à les éviter car ils ont tous une signification négative !

Evitez par exemple de vous toucher le visage, de vous gratter, de remettre en place vos mèches de cheveux, vous laisseriez apparaitre votre stress directement aux yeux du recruteur.

« J’apprécie d’avoir en face de moi un candidat qui va me regarder dans les yeux, avec un regard que je vais sentir éveillé, le regard est très important. Un regard peut montrer un réel intérêt pour l’entreprise, pour le poste. Un visage souriant est également très important, j’apprécie les candidats qui ont une expression cordiale.
Avoir en face de soi quelqu’un de mou, d’endormi est désagréable, quelqu’un qui se tiendrait avachi, renvoi l’image de quelqu’un de refermé sur lui-même, d’introverti, la position du corps révèle beaucoup. Quelqu’un qui « gigote » trop, au même titre que quelqu’un  qui n’ose pas bouger ne renverra pas un profil positif. Bien entendu il faut que le candidat soit à l’aise mais pas trop non plus, quelqu’un qui semble arriver en terrain conquis peut vite être dérangeant. Le profil idéal est un candidat calme, qui se tient correctement, regarde le recruteur dans les yeux, semble être de bien dans sa peau, à l’aise et est surtout souriant. » 
Isabelle Doré, Consultante en recrutement, Siemens

 

Gestuelle du corps

Les signes de nervosité peuvent se manifester, au niveau du corps par exemple, par des gestes de balancements de jambes, de pieds. Votre recruteur est alors focalisé sur votre agitation et plus sur votre discours, de plus vos mouvements montrent très clairement que vous êtes mal à l’aise et stressé. De même lorsque vous n’êtes pas stable sur votre chaise, que vous ne cessez de changer de position, de gigoter vous renvoyez l’image d’une personne peu assurée.

De même la gestuelle des mains, si elle est modérée peut être jugée comme une particularité rendant plus vivant le discours, tandis qu’étant exagérée elle traduira un malaise, une agitation synonyme de gêne.

En ce qui concerne votre corps, évitez à tout prix de croiser les bras, ou vous serez jugé comme fermé, sur la défensive, hostile et non ouvert au dialogue. Veillez à ne pas vous tenir vouté, vous seriez considéré comme timide, en rempli sur vous-même. A contrario, vous tenir bien droit renvoie l’image d’une personne sûre d’elle et dynamique.

Ces signes sont également analysables pour vous, prêtez vous au jeu, la posture du recruteur en face de vous traduit par exemple son état d’esprit global, si la personne est penchée légèrement en avant cela traduit un certain intérêt pour vous, une certaine ouverture, si elle est au contraire en position de retrait, « collée » au dossier de son siège, veillez à orienter l’entretien différemment et à ainsi rattraper la situation.

Madame Doré, consultante en recrutement reconnait « En ce qui me concerne je suis quelqu’un de très expressif, néanmoins avec ma position de consultante en recrutement je sais qu’il y a des choses à ne pas faire, des positions à ne pas adopter. Je peux conseiller de bien veiller à ne pas sembler trop sûr de soi, il ne faut pas adopter l’attitude de quelqu’un pour qui l’entretien est acquis. »

 

A Propos de l'auteur

Marina Pascarel
Social Media Manager chez Eduniversal

11 commentaires

Membre anonyme
Signaler

Membre anonyme

a méditer

1 | Répondre | le 16/07/2015

s bouhacene
Signaler

s bouhacene

ça peut servir, Merci

1 | Répondre | le 16/07/2015

Clelia Adnot
Signaler

Clelia Adnot

Je confirme ce qui est dit. J'ai pu participer à des simulations d'entretien et c'est vrai qu'il y a des gestes ou des expressions du visage qui ne joue pas en à notre faveur.

1 | Répondre | le 16/07/2015

KEVIN NGALEU
Signaler

KEVIN NGALEU

Merci pour les conseils! Quoique l'idéal serait à mon avis de rester soi même tout en sachant bien se tenir. Cela ne doit nullement ressembler à un jeu de rôle.

| Répondre | le 18/07/2015

Lahcene BELKHELLADI Lahcene
Signaler

Lahcene BELKHELLADI Lahcene

J'aimerai bien qu'un jour ses données scientifiques soient prises en compte par tout le monde.Comme je souhaite q'un jour un recruteur se ponche d'avantage sur ma candidature.Je suis algerien et je suis en Algerie

| Répondre | le 18/07/2015

sylvie marthinet
Signaler

sylvie marthinet

Je confirme ce qui est dit. J'ai participé à une simulation d'entretien filmé et avec ma forte personnalité et comme je suis très expressive j'ai pu corrigé mes gestes !! Heureusement je suis d'une nature souriante même quand je ne suis pas d'accord cela permet de voir aussi avec du recul la tête de la personne en face ! Défi relevé pas forcément gagné mais pas perdu a suscité de la curiosité donc de l'intérêt .... !!

1 | Répondre | le 21/07/2015

Marina Pascarel
Signaler

Marina Pascarel

sylvie marthinet : Sylvie, être confronté à son image est un exercice extrêmement formateur vous permettant de vous auto corriger, c'est un exercice, comme vous le mentionnez, ayant un grand intérêt !

| Répondre | le 21/07/2015

Christophe Collier
Signaler

Christophe Collier

Marina Pascarel, tout d'abord merci pour l'article. Je vais vous donner un exemple par rapport à ma question précédent avec des personnes connues, si par exemple Dwayne Johnson ou George Clooney se présente à un entretien, ne pensez-vous pas qu'il part avec un désavantage par rapport à d'autres candidats moins charismatiques et prenant moins d'espaces simplement physiquement car il me semble selon diverses questions que j'ai pu poser, quelques analyses ou des études de profils de personnes connues, leur parcours est souvent identiques, ils se lancent souvent comme indépendants et sont la plupart du temps autodidactes.

1 | Répondre | le 08/09/2016

Marina Pascarel
Signaler

Marina Pascarel

Christophe Collier : Je pense avant tout qu'il faut rester soi même, si vous avez une personnalité qui prend beaucoup de place (et que donc votre langage corporel reflète la même chose) restez vous même, soit ça passe soit ça casse. Votre personnalité peut plaire à un recruteur autant que lui déplaire, tout dépend également du poste convoité, quelqu'un de charismatique avec une grosse présence sera sans doute très appréciée sur un poste de commercial par exemple.

| Répondre | le 08/09/2016

Döndü EFE
Signaler

Döndü EFE

Le langage corporel est bien sûre très important car il représente 80 % de ce que l'on dit pas. Quelqu'un qui n'est pas à l'aise c'est perdu d'avance, car il ne sera pas convainquant. "Bien dans ses baskets, bien dans sa tête", pour moi. Du temps que l'on ne filmera pas les entretiens d'embauche, beaucoup de candidats passeront à côté de certains postes, c'est dommage, car parfois il ne faut pas grand chose. Les simulations d'entretien permettent de corriger la tenue vestimentaire, le langage corporel et l'apparence physique, mais jamais l'entretien dans son contexte car en général nous avons en face de nous des gens de la mission locale, qui ne connaissent pas notre métier donc ils ne savent même pas de quoi ils parlent et ne peuvent pas nous piéger. Ou d'autres candidats qui cherchent un emploi, c'est encore pire. Un candidat qui joue le rôle de recruteur, mon dieu... Pour moi ça ne reflète pas la réalité. Il faut faire comme dans la pub Mc Do, y aller comme on est :-). Moi en entretien d'embauche j'ai déjà vu des candidats arriver avec un short et d'autres en combinaison de travail. Comment donner une réponse positive à quelqu'un qui dégage quelque chose de négatif ?

| Répondre | le 08/09/2016

Christophe Collier
Signaler

Christophe Collier

Mais peut-être que celui en chemise encodera un stylo en frais d'avocats et 10 factures par mois et que la personne en bleu de travail encodera 2000 factures dans les bons comptes...

| Répondre | le 08/09/2016

Membre anonyme

Vous publiez en tant que Membre anonyme Choix  Membre anonyme Choix Banque de France Banque de FranceConsort NT Consort NTKACIUS KACIUS2J Associés 2J Associés ING Direct Membre anonyme

©2017 Dogfinance | site réalisé par Maespirit Développeurs | Mentions légales | Conditions d'utilisation | Conditions générales de vente

Traitement en cours... Veuillez patienter