Fermer

  • Se souvenir de moi

Mot de passe oublié ?

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous Ici

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

464 075 Professionnels
7 000 Offres d'emploi
1 021 246 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

464 075 Professionnels
7 000 Offres d'emploi
2 042 492 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Publié le 07/02/2020 par

[ETUDE] Manager fait-il encore rêver ?

[ETUDE] Manager fait-il encore rêver ?
Etre manager, c’est endosser le rôle de véritable chef d’orchestre de son équipe : organiser le quotidien, déléguer les tâches, valider les livrables, reporter à sa hiérarchie, veiller à la cohésion de son équipe et à son évolution professionnelle. Sur le papier, une perspective séduisante et valorisante pour les salariés… ou pas. Avec la révolution que connait aujourd’hui le monde du travail, la fonction de manager est-elle encore considérée comme le Graal ? Dans notre étude « Manager : critères de satisfaction et perception de la fonction », nous avons voulu savoir quelle image les salariés ont de cette fonction, mais aussi comment les managers vivent leur rôle au quotidien. 

Une forte envie de manager chez les jeunes diplômés

Au-delà des contraintes qui lui sont associées, l’engouement pour la fonction atteint des sommets chez les jeunes : 95% des 18-29 ans souhaitent ou peuvent envisager de devenir managers au cours de leur carrière. Un chiffre qui peut surprendre quand on sait que la nouvelle génération semble de plus en plus en quête de missions opérationnelles et d’une meilleure articulation entre vie privée et professionnelle. Comment l’expliquer alors ? Cette envie de manager pour les jeunes est davantage motivée par le symbole de réussite et par la dimension « humaine » du poste que par l’aspect financier : 58% des répondants aspirent à ce rôle car ils souhaitent gérer et développer une équipe. La prise de responsabilités (49%) et l’ajout d’une dimension stratégique à leur poste (46%) arrivent ensuite. Avec seulement 36%, l’augmentation salariale arrive, quant à elle, en 4ème position des raisons pour lesquelles les salariés souhaitent manager. 
 

… mais qui faiblit au fil des ans

Une fois dans le monde de l’entreprise, ces salariés semblent tempérer leurs ambitions. Quand 54% des 18-29 ans sont certains de souhaiter devenir managers, les 30-49 ans ne sont que 42% à aspirer à cette prise de responsabilités ; un chiffre qui chute même à 28% pour les plus de 49 ans. Parmi ceux qui reculent finalement devant l’obstacle, plus de la moitié (54%) a la certitude de ne pas disposer des compétences pour ce rôle. 36% ne désirent tout simplement pas gérer ou développer une équipe et 34% avouent ne pas vouloir assumer les responsabilités liées à la fonction. A mesure que les salariés évoluent dans le monde de l’entreprise, ils s’aperçoivent donc que la fonction de manager comprend son lot de contraintes et que tout le monde n’a pas les compétences pour l’exercer, mais qu’il existe aussi d’autres formes d’épanouissement et de performance.
 

Des managers qui aiment leur fonction mais qui manquent de soutien

Et finalement, une fois en poste, que pensent les managers de leur rôle ? Contrairement aux idées reçues, ils sont 3/4 à s’estimer satisfaits de leur poste au quotidien (74%). Parmi les principaux critères de satisfaction : 54% apprécient le dimensionnement de leur poste (stratégie, opérationnel, gestion d’équipe, …), 52% ont une vision claire de leurs objectifs et possibilités et 46% disposent d’une équipe qui collabore et travaille de la façon dont ils le souhaitent. A l’écart des nombreux écueils du middle management (pression entre la direction et leurs équipes, charge de travail doublée, …), les dirigeants apparaissent plus satisfaits (81%) que les cadres avec responsabilités managériales (71%). Les principaux motifs d’insatisfaction des managers se portent d’ailleurs sur leur hiérarchie et non pas sur les missions afférentes à leur fonction : 70% des répondants estiment ne pas disposer des moyens nécessaires pour performer (formation, équipe, ressources), 55% ne s’estiment pas soutenus par leur hiérarchie et 35% ne disposent pas d’une vision claire des objectifs et possibilités
 
 
*Étude PageGroup réalisée auprès de 632 répondants entre octobre et décembre 2019 

Aucun commentaire

Membre anonyme

Vous publiez en tant que Membre anonyme Choix  Membre anonyme Choix Banque de France Banque de FranceConsort NT Consort NTKACIUS KACIUS ING Direct Membre anonyme

©2017 Dogfinance | site réalisé par Maespirit Développeurs | Mentions légales | Conditions d'utilisation | Conditions générales de vente

Traitement en cours... Veuillez patienter