Fermer

  • Se souvenir de moi

Mot de passe oublié ?

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous Ici

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

488 190 Professionnels
8 261 Offres d'emploi
1 125 046 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

488 190 Professionnels
8 261 Offres d'emploi
2 250 092 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

publicité

Publié le 02/07/2019 par

Finance Active sort son observatoire annuel de la dette des établissements de santé

Finance Active sort son observatoire annuel de la dette des établissements de santé

Finance Active, leader des solutions de gestion de dette auprès du secteur public, sort cette semaine son observatoire annuel de la dette des établissements de santé. Publication de référence, l’Observatoire 2019 est construit au 31 décembre 2018 grâce à l’analyse de près de 330 établissements de santé représentant près de 75% de la dette hospitalière.

 

NOUVEAUX EMPRUNTS : LE VOLUME DE FINANCEMENTS
EN HAUSSE DE PLUS DE 18% EN 2018

 

Avec 1,3 milliards d’€ d’emprunts nouveaux en 2018, 37% des établissements de santé ont eu recours à l’emprunt en 2018, contre 30% l’année précédente.

Le taux moyen des nouveaux emprunts repart à la baisse à 1,47%
Après une hausse enregistrée en 2017, le taux d’emprunt moyen des établissements de santé a baissé de 0,02% en 2018, atteignant 1,47%. Si l’ensemble des établissements de santé ont bénéficié de conditions extrêmement favorables, ce sont les ESPIC – Etablissements de Santé Publics d’Intérêt Collectif – qui ont emprunté, en moyenne, le moins cher, suivis des Centres Hospitaliers de plus de 150 millions d’€ de budget puis des Centres Hospitaliers Spécialisés. Côté prêteurs, ce sont les établissements bancaires qui se sont montrés les plus performants avec un taux d’intérêt moyen de 1,26%, contre 1,77% sur l’obligataire et 1,84% sur les banques publiques.

Un allongement continu de la durée moyenne d’emprunt
Pour couvrir leurs besoins d’emprunt 2018, les établissements de santé ont emprunté en moyenne à 21,5 années, seconde année d’un net allongement des nouveaux emprunts. Plus que les emprunts bancaires et obligataires, ce sont les financements de la CDC qui, pour plus de la moitié d’entre eux ont une durée de 40 ans et plus, impactant fortement la durée moyenne.

Prêteurs : des nouveaux équilibres sur les financements alternatifs
Si la répartition entre financements alternatifs et financements bancaires reste stable en 2018, on observe une modification des équilibres du côté des financements alternatifs. Les émissions obligataires, qui représentaient 27,6% des volumes souscrits en 2017, ne sont plus que de 18% en 2018. La Caisse des Dépôts reprend quant à elle la moitié de la part des financements alternatifs. Côté banques, la Banque Postale reste le premier prêteur des établissements de santé avec 39% des crédits accordés par les banques sur l’année 2018 en volume.

 

FOCUS SUR LES ENCOURS AU 31/12/2018 :
LE COÛT GLOBAL DE LA DETTE S’ÉRODE DE 0,10% EN UNE ANNÉE

 

Une diminution du coût de la dette pour tous les types d’établissements de santé
À 2,83%, le coût de la dette des établissements de santé enfonce un nouveau plancher, avec un niveau de 0,10% inférieur à celui de 2017. Les EHPAD bénéficient du coût le plus bas (2,56%), alors que les ESPIC voient le leur s’établir à 3,09%. La durée de vie de la dette s’établit à 15,3 années au 31 décembre 2018.

Une dette de plus en plus simple : 91% des produits classés 1A ou 2A selon la Charte de bonne conduite
Les produits hors charte ne pèsent plus que 1,1% des encours, et sont principalement domiciliés dans les encours des CHU-CHR, établissements qui n’ont pas bénéficié des différents fonds de soutien dédiés à la sécurisation. Pour l’ensemble des établissements, la part des emprunts à taux fixe représente 67,6%, contre 23,4% à taux variable. Bien qu’homogène sur les hôpitaux, cette répartition est très différente sur les ESPIC qui ne détiennent que 17,1% de variable, alors que les EHPAD en détiennent 54,1%.

 

Pour plus de détails, cliquez ici.

Aucun commentaire

Membre anonyme

Vous publiez en tant que Membre anonyme Choix  Membre anonyme Choix Consort NT Consort NTKACIUS KACIUS2J Associés 2J Associés ING Direct Membre anonyme

©2017 Dogfinance | site réalisé par Maespirit Développeurs | Mentions légales | Conditions d'utilisation | Conditions générales de vente

Traitement en cours... Veuillez patienter