Fermer

  • Se souvenir de moi

Mot de passe oublié ?

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous Ici

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

474 401 Professionnels
5 302 Offres d'emploi
1 033 197 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

474 401 Professionnels
5 302 Offres d'emploi
2 066 394 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

publicité

Publié le 12/11/2014 par

Hollande sur TF1. Emploi, impôt, jeunes...ce qu'il faut retenir de ses annonces

Hollande sur TF1. Emploi, impôt, jeunes...ce qu'il faut retenir de ses annonces

Invité sur le plateau de TF1 jeudi soir, François Hollande a défendu sa politique économique. Reconnaissant des «erreurs», notamment sur «l'espérance» soulevée par son annonce d'une inversion de la courbe du  d'ici fin 2013, il s'est employé à fixer le cap avec plusieurs  annonces en faveur de l', sur la fiscalité mais également la candidature de Paris à l'expo universelle de 2025  et aux JO  de 2024 ainsi que la création d'un service universelle pour les jeunes. 

Il a également proposé la création d'un service civique universel, plus court, gratuit et ouvert à tous. François Hollande s'est enfin dit favorable à une candidature de la France aux Jeux olympiques de 2024. Revue de détails. 

Un nouveau contrat aidé pour les chômeurs de plus de 60 ans. Sur le plateau de TF1, François Hollande a annoncé, jeudi soir, la mise en place d'un nouveau contrat aidé pour les chômeurs seniors. Il s'adresse aux personnes de plus de 60 ans qui ne disposent pas de toutes leurs annuités. Ces dernières pourront prétendre à un contrat aidé, financé par l'Etat, qui s'ajoutera à  l'Allocation de solidarité spécifique (ASS) ouverte aux chômeurs de plus de 50 ans en fin de droit.

«Je ne peux pas accepter qu'une personne de 60 ans vive avec 500 euros par mois. Soit les entreprises prennent des seniors car vous apportez à l'entreprise tout ce que vous avez appris de la vie. Pour les personnes qui ont leur droit à la retraite, elles auront une prestation pour aller jusqu'à la retraite. Et pour les autres, un contrat aidé en plus de l'ASS, l'allocation de fin de droit», a déclaré François Hollande.

Avant de faire cette proposition, le président de la République est revenu sur le chômage des seniors, en progression de 11% sur an, à une vitesse deux fois supérieure à celles des autres tranches d'âges. «Il y a 800 000 personnes de plus de 50 ans au chômage. Il y a un million de personnes au chômage depuis plus de deux ans», a précisé le chef de l'Etat. 

Pour lutter contre le chômage des seniors, le gouvernement avait lancé en mars 2013 les contrats de génération qui permet aux entreprises de toucher des aides publiques à hauteur de 8 000 euros par an en échange de l'embauche d'un jeune et du maintien dans l'emploi d'un senior. L'objectif de 75 000 contrats la première année et 500 000 sur la durée du quinquennat est loin d'avoir été atteint. Seuls 31 000 contrats de génération ont été signés à ce jour.

15 000 emplois d'avenir «verts» pour les moins de 25 ans. Le président de la République a annoncé la création de 15 000 emplois d'avenir supplémentaires dans le cadre de la loi énergétique. Ces contrats aidés seront ouverts aux jeunes de 16 à 25 ans en situation de chômage sans condition de diplôme. Pour créer ces 15 000 emplois, François Hollande souhaite s'appuyer sur la loi de transition énergétique.

«Il y a les enjeux de la rénovation énergétique, du climat. C'est un grand enjeu pour le monde, avec la loi sur la transition énergétique qui est en train d'être discutée. Nous aurons besoin de personnes. Avec cette loi, on va créer 15 000 emplois d'avenir sans condition de diplôme», a expliqué le chef de l'Etat.

Ces «emplois verts» ne seront pas réservés aux seules collectivités territoriales. «Pour les emplois verts où la France doit être le premier pays en terme d'efficacité énergétique, ce doit être les entreprise qui doivent les proposer», a déclaré le président de la République. Fin octobre 2014, le gouvernement avait annoncé qu'il créerait 150 000 contrats aidés supplémentaires en 2015 dont 15 000 emplois d'avenir pour un coût total de 200 millions d'euros.

En juin, le ministre du Travail François Rebsamen avait déjà annoncé une rallonge supplémentaire de 20.000 emplois d'avenirs, portant leur nombre à 170 000 fin 2014. Avec les 15 000 nouveaux emplois annoncés par le gouvernement -et François Hollande ce soir- ce chiffre devrait passer à 185 000. La promesse du candidat Hollande, qui ambitionnait en 2012 d'en créer 150 000, est donc plus que tenue.

Aucun impôt supplémentaire jusqu'à la fin du quinquennat. François Hollande a annoncé qu'il n'y aurait pas d'impôts supplémentaires sur les ménages à partir de 2015 et ce jusqu'à la fin de son quinquennat. «A partir de l'année prochaine, il n'y aura pas d'impôts supplémentaires sur qui que ce soit», a annoncé le chef de l'Etat, qui a reconnu que «75 % des impôts supplémentaires» avaient été absorbés par «20% des contribuables». «Il y a un moment où la classe moyenne supérieure ne peut plus», a souligné François Hollande.

Les impôts n'augmenteront pas, ils baisseront même pour une partie des ménages à partir de 2015 avec la suppression de la première tranche de l'impôt sur le revenu. Cette suppression de la première tranche permettra à un couple avec deux enfants qui gagne jusqu'à 2,5 fois le SMIC de payer 900 euros de moins d'impôt sur le revenu. L'économie sera de l'ordre de 300 euros pour un couple sans enfants gagnant jusqu'à 2,5 fois le Smic.

Le CICE transformé en baisses de charges à partir de 2017. Le crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE) sera transformé à partir de 2017 en «baisses de charges pérennes» a garanti François Hollande. «On va faire le CICE pendant trois ans [...], ça va monter en régime, et après, en 2017, tout ce qui a été mis sur l'allègement du coût du travail, ça sera transféré en baisse de cotisations sociales pérennes», a précisé François Hollande.

Le CICE, élément clé du pacte de responsabilité et de solidarité de l'exécutif qui prévoit de délester les entreprises de 40 milliards d'euros au total, est calculé en fonction de la masse salariale, hors salaires supérieurs à 2,5 fois le Smic. Son montant, 4 % des rémunérations brutes versées en 2013, passera à 6 % l'an prochain sur les rémunérations au titre de 2014.

«Le 1er janvier 2015, la feuille de paye des salariés payés au Smic et un peu plus, ça sera zéro charges pour ces salariés», a souligné le chef de l'Etat, face à une chef d'entreprise qui mettait en avant le problème de compétitivité des entreprises du pays.

Vers un service civique universel. François Hollande a proposé un élargissement du service civique, qui pourrait devenir un service civique universel. Il serait d'une durée de deux à trois mois et, «dans un premier temps», sur la base du volontariat. Il serait également gratuit car les jeunes ne seraient pas indemnisés et ouvert à tous les jeunes Français. «Aujourd'hui, il y a à peu près 35 000 jeunes qui sont en service civique (...) C'est peu 35 000 (...) On voudrait l'élargir (...) Si on veut que ce soit obligatoire, ça pourrait être une question qui est posée à l'occasion d'un référendum», a précisé le chef de l'Etat. 

Actuellement, le service civique est réservé aux jeunes de 16 à 25 ans, d'une durée de huit mois et indemnisé. 

Enfin les Jeux olympiques pour la France et Paris ? François Hollande a exprimé son souhait de voir Paris se porter candidate aux Jeux olympiques de 2024. «C'est très important parce que ça sera un moment de ferveur et surtout ça fera plein d'équipements avant, plein d'emplois, plein d'industries qui pourront se montrer», a détaillé le président de la République. 

La France n'a plus accueilli les Jeux d'été depuis 1924. Double candidate en 2008 et 2012, Paris s'était inclinée face à Pékin (Chine) et Londres (Royaume-Uni). Les derniers Jeux organisés en France sont les Jeux d'hiver à Albertville en 1992. 

 

Source: Le parisien

A Propos de l'auteur

Laetitia CROCKY
Consultante en recrutement chez Carrevolutis

Aucun commentaire

Membre anonyme

Vous publiez en tant que Membre anonyme Choix  Membre anonyme Choix Banque de France Banque de FranceConsort NT Consort NTKACIUS KACIUS2J Associés 2J Associés ING Direct Membre anonyme

©2017 Dogfinance | site réalisé par Maespirit Développeurs | Mentions légales | Conditions d'utilisation | Conditions générales de vente

Traitement en cours... Veuillez patienter