Fermer

  • Se souvenir de moi

Mot de passe oublié ?

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous Ici

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

430 371 Professionnels
7 517 Offres d'emploi
846 581 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

430 371 Professionnels
7 517 Offres d'emploi
1 693 162 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

publicité

Publié le 10/11/2014 par

La numérisation de l'économie pourrait relancer la croissance

La numérisation de l'économie pourrait relancer la croissance

Un rapport sur la transformation numérique de l'économie française, remis vendredi 7 novembre au gouvernement, détaille 180 propositions pour que la France se saisisse d'ici trois ans "des opportunités offertes". Digital, internet, objets connectés... Cela peut-il sauver la croissance ? C'est une piste qu'il ne faut pas négliger. On connaîtra en fin de semaine le taux de croissance de notre pays au troisième trimestre de cette année. Ne rêvons pas : nous serons encore une fois pas loin de zéro. Nous ne décollons pas. Des entreprises ferment.

Sur sur le numérique, il y a un train à ne pas rater. Les Français sont plutôt en avance par rapport au reste de l'Europe sur tout ce qui touche internet. 60% des Français ont déjà acheté au moins une fois un bien ou un service en ligne. Mais 12% seulement des entreprises vendent leurs production sur internet. C'est trop peu. Pour les start-up, la France n'est pas à la traîne mais tout le monde doit s'y mettre.

 

Le rapport remis propose neuf pistes de travail. Il préconise notamment qu'on se penche sur la librairie du futur. Amazon a réussi sur le Web, en développant un système logistique de livraison rapide énorme. L'entreprise commence à ouvrir ses propres boutiques, comme à New York. Les libraires indépendants peuvent faire de même : proposer leurs livres en ligne et s'unir pour inventer un système de livraison performant tout en conservant le côté humain des magasins.

La croissance passe surtout par l'emploi. Là encore, le numérique peut faire baisser le taux de chômage en rendant plus efficace le système de recherche d'un emploi. Aujourd'hui, vous êtres employeur : sachez que 17% seulement des demandeurs d'emploi ont mis leur CV en ligne sur le site de Pôle Emploi. Près de 1.500 informaticiens de Pôle Emploi sont encore occupés à réunir l'ANPE et l'Unedic sous un même nom. Les chômeurs, pendant ce temps, se sentent abandonnés.

D'un autre côté, souvent, ils ont inscrit leur recherche d'emploi sur Facebook ou d'autres sites. Alors pourquoi ne pas unir par le numérique le public et le privé ? Pourquoi ne pas créer une application commune en ligne ? Les idées fusent, mais il faut agir.

Les repères du jour

Ça y est  ! Les fonctionnaires partent à la retraite à plus de 60 ans (60 ans et deux mois exactement). C'est vrai pour les territoriaux. C'est vrai aussi pour les agents civils de l'État. Mais dans la fonction hospitalière, on part à la retraite à 58 ans et 9 mois. Car ce sont dans les hôpitaux qu'il y a le plus d'emplois dits "pénibles", avec le droit de valider gratuitement des trimestres.

 

Source : http://www.rtl.fr/

A Propos de l'auteur

Thomas BOUCHER
Manager M&A chez Groupe Crédit Agricole

Aucun commentaire

Membre anonyme

Vous publiez en tant que Membre anonyme Choix  Membre anonyme Choix Banque de France Banque de FranceConsort NT Consort NT ING Direct Membre anonyme

©2017 Dogfinance | site réalisé par Maespirit Développeurs | Mentions légales | Conditions d'utilisation | Conditions générales de vente

Traitement en cours... Veuillez patienter