Fermer

  • Se souvenir de moi

Mot de passe oublié ?

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous Ici

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

435 370 Professionnels
8 755 Offres d'emploi
875 295 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

435 370 Professionnels
8 755 Offres d'emploi
1 750 590 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Publié le 02/06/2015 par

La première ligne d’une lettre de motivation : déterminante !

Face à la montagne de lettres de motivation que peut recevoir un recruteur, comment vous démarquer et attirer son attention ? Accrochez votre lecteur dès la première phrase et maximiser ainsi vos chances de devancer la concurrence !

La première ligne d’une lettre de motivation : déterminante !

Attirer l’attention du recruteur dès la première ligne est une stratégie logique visant à donner envie à celui-ci de lire le reste de votre lettre de motivation. La première ligne de votre lettre représente donc un enjeu déterminant pour la suite de votre sort. En donnant une image de vous originale, sous forme d’une phrase d’accroche qui sorte de l’ordinaire, non seulement vous vous différenciez des autres candidats, mais vous débutez sur une première impression positive, s’ensuivra probablement, pour le recruteur, l’envie de vous rencontrer.

Madame Nao Princivil, responsable RH d’In Fine Consulting s’exprime à propos de la fameuse première ligne et confirme « Je trouve cela très positif, puisque ça signifie que le candidat cherche à se démarquer.  Malheureusement, je reçois régulièrement des lettres de motivations qui sont quasiment identiques. Il vrai que ce n’est pas toujours évident de trouver la phrase qui va permettre de se différencier des potentiels concurrents. Cependant, je conseille aux candidats de faire preuve d’originalité car lorsque deux profils sont très intéressants ce sont les petits détails qui vont faire la différence. »

Afin de mettre en œuvre votre stratégie d’accroche vous pouvez user de plusieurs techniques, mais attention, il y a quelques règles à respecter :

  • Le but :

N’oubliez pas que la finalité de cette phrase d’accroche est de « mettre en appétit » le recruteur.  Donnez envie au lecteur de découvrir la suite de votre lettre, sans en dévoiler pour autant trop dès le début.

  • La longueur de la phrase d’accroche :

Votre première phrase peut aussi bien tenir en quelques mots qu’en un paragraphe. Cependant, faites attention, avec une phrase d’accroche trop longue le lecteur peut vite se désintéresser et abandonner la lecture de votre lettre au profit d’une autre.

  • Le contenu :

-          Soulignez votre valeur ajoutée

Vous êtes convaincu d’être la bonne personne pour cette offre, n’hésitez pas à le mentionner, mais évitez le trop direct «  Je suis la personne qu’il vaut faut ! » expliquez plutôt pourquoi vous l’êtes de manière claire et justifiée.

-          Adressez-vous directement au lecteur

En vous adressant directement au lecteur non seulement vous l’impliquez, mais vous êtes également susceptible de lui apprendre quelque chose, ce qui attirera doublement son attention.

« Saviez-vous qu’1% de la population mondiale détient 46% de la richesse mondiale ? »

Veillez cependant bien à trouver un lien logique avec votre candidature. Votre discours se doit d’être cohérent, il ne s’agit pas de lancer n’importe quelle information exclusive.

-          Adoptez un angle inattendu

Vous avez à votre actif une expérience insolite qui pourrait vous faire « sortir du lot » (une mission humanitaire, un poste dans un endroit peu commun) n’hésitez pas, mettez là directement en avant, pour peu qu’il soit évidemment possible de créer un lien  avec votre candidature.

-          Exposez votre motivation

Vous avez un projet précis en tête, et postuler à ce poste s’inscrit dans le cadre de cette perspective, n’hésitez pas à l’énoncer de façon claire et concise dès le début de votre lettre.

A Propos de l'auteur

Marina Pascarel
Social Media Manager chez Eduniversal

18 commentaires

Laurent Stéphane Gay
Signaler

Laurent Stéphane Gay

Lorsque les retours sur les candidatures s'avèrent être insatisfaisants, il est bon d'en revenir aux classiques : le curriculum vitae et la lettre de motivation. On peut se dire que le recruteur n'aura pas le temps de lire la lettre de motivation ou on peut essayer de positiver : j'ai toujours été convaincu que le fait de changer d'approche (et d'accroche) pouvait être le petit déclic qui génèrera l'intérêt du recruteur.

J'ai toujours essayé de quantifier cela, de retravailler encore et encore ces deux outils et voir ce qui marchait le mieux. Je me suis donc arrêté sur une approche assez peu académique :

- suite à un échange que j'avais eu avec Marina, j'utilise désormais le mail d'accroche. A ma façon. En deux lignes, je me projette dans le poste et j'explique pourquoi cette offre m'a motivé. Je m'approprie le poste et, par cette occasion, je retranscris la fiche emploi du poste (montrer aux recruteurs que l'on a compris ce qu'on nous demandait de faire est très apprécié).

- ma 1ère phrase de ma lettre de motivation est la suivante : "Quelques mots pour définir ma personnalité et l'apport que je peux amener"
Les paragraphes suivants sont constitués autour d'un mot, d'une notion que je fais ressortir en gras : "malléable", "organisation", "anticipation", "sens commercial" et j'illustre mon propos d'un exemple qui sera, évidemment, en rapport avec le poste pour lequel je postule.

C'est avec intérêt que je me rends compte que les retours n'ont jamais été aussi bons. Oui, définitivement oui, retravailler son approche (et son accroche) fait toute la différence !

5 | Répondre | le 03/06/2015

Marina Pascarel
Signaler

Marina Pascarel

Laurent Stéphane Gay : Laurent Stéphane, merci pour votre commentaire! La première phrase de votre lettre de motivation me semble très pertinente car vous mentionnez immédiatement votre plus, ce que vous pouvez apporter à l'entreprise. La suite de votre lettre est également judicieuse car vous la justifiez d'un exemple!
Je vous souhaite que les retours soient plus que positifs, qu'ils se concretisent, et que vous trouviez rapidement le poste qui vous correspond.

1 | Répondre | le 03/06/2015

Quentin Riou
Signaler

Quentin Riou

Bonjour Laurent,

Je trouve votre commentaire très explicite et cela donne de bons conseils pour les autres membres. Par contre, la qualité "malléable" ne vous semble-t-elle pas un peu négative ? A mon sens, je mettrais plus l'accent sur le côté d'adaptabilité à chaque épreuve.

En tout cas merci à Dogfinance pour cet article de qualité !

3 | Répondre | le 03/06/2015

Fatima azzahra  Lamsittef
Signaler

Fatima azzahra Lamsittef

Bonjour, merci pour l'article,
Généralement la plus part des recruteur se base uniquement sur le CV, on donne rarement de l'importance à la lettre de motivation. Par contre la lettre de motivation surtout manuscrite permet de distinguer plusieurs critères très important chez un candidat: comme le bon sens, l'écriture, la communication.
C'est pour cela que le marché d'emploi conclu finalement à un taux de turn-over très important, le recrutement est devenu pour but qu'un futur collaborateur réalise une mission et après le reste on s'en soucie pas, d'ou l'appartition actuellement du mode Freelance.

2 | Répondre | le 03/06/2015

Marina Pascarel
Signaler

Marina Pascarel

Quentin Riou : Quentin,

Merci pour votre commentaire qui est tout à fait pertinent! En effet, Laurent Stéphane préférez le terme d'adaptabilité au terme malléable qui peut avoir une connotation négative et peut sous entendre que vous vous pliez à tout et à tous sans émettre d'avis ou d'opinion, que vous vous laissez influencer. Tandis que le terme "adaptabilité" est plus représentatif de votre état d'esprit,et prouve que vous êtes ouverts à la discussion et aux différentes situations.

1 | Répondre | le 03/06/2015

Laurent Stéphane Gay
Signaler

Laurent Stéphane Gay

Quentin Riou : merci pour votre commentaire.

Je suis conscient que l'utilisation du mot "malléable" est pernicieuse. Je me dois donc d'expliquer le choix de ce terme :

Une "théorie" est revenue régulièrement dans mes prises de contact. J'avais déjà entendu certains de mes supérieurs l'évoquer : qu'est ce qui fait la différence entre un jeune diplômé et quelqu'un de plus expérimenté ? La culture d'entreprise. Opter pour quelqu'un qui n'a aucune culture d'entreprise, c'est choisir un élément qui ne sera pas rigide, qui ne se sera pas fait déjà une opinion, qui épousera plus facilement la façon de penser et d'être de l'entreprise. On pointe du doigt ici le fait que quelqu'un d'expérimenté s'adaptera plus difficilement à un nouveau contexte. Dans un monde du travail où les entreprises sont de plus en plus soucieuses de leur image, la volonté est de plus en plus présente d'opter pour un collaborateur que l'on modèlera selon les codes de l'entreprise.

Je n'ai pas à juger cela. Ce n'est pas mon rôle de dire si je suis en accord ou non. Mais, par contre, je dois prendre cela en compte dans ma recherche d'emploi. Ma polyvalence, point fort sur Paris, est pointée du doigt en région. Je me dois de contrer cette objection : ma polyvalence, c'est mon sens de l'adaptation : je suis malléable, oui, car c'est ma capacité à m'adapter à ce que l'employeur attend, désire. Ce n'est pas parce que j'ai vu les codes de travail de grosses entreprises que je ne saurais m'adapter dans des PME par exemple. Je ne viens pas avec des exigences ou des contraintes; je suis ouvert à faire évoluer ma façon d'être ou de penser. Mon originalité, par contre, se fera sur ma façon de travailler.

4 | Répondre | le 03/06/2015

GRACE milgrace2005@yahoo.fr
Signaler

GRACE milgrace2005@yahoo.fr

merci pour vos contributions. je vois que vous avez tous ou presque de l expérience. le problème pour moi c est comment mettre de l'originalité quand on a pas d'expérience pour le poste, quand on est jeune diplomée? qu'est ce qui peut nous demarquer des autres?

| Répondre | le 03/06/2015

FLORENCE BAGOT
Signaler

FLORENCE BAGOT

Merci pour toutes ces explications pour la lettre de motivation, malheureusement maintenant tous le monde va sortir de l'ordinaire mais bien que cela ne correspondras pas à la personne et perte de temps pour les embauches. Bien que tous le monde mette l'acens sur la lettre de motivation, il serait bien que nos recruteurs ai la délicatesse de nous y répondre.
Il faut savoir que beaucoup de monde actuellement est sur le marché et que la richesse de nos expériences et de notre lettre de motivation ne tiennent qu'a un salaire de SMIG pour l'instant car la crise est toujours là et que l'état enfonce de plus en plus le clou.

1 | Répondre | le 04/06/2015

aurore
Signaler

aurore

Dans ces cas-là, de mon côté je suis tombé sur une fiche conseil à la bibliothèque : le marketing de soi, travailler son image, je pense qu'il faut se tourner vers des ouvrages commerciaux pour trouver de bonnes idées. Par exemple le mercator-publicitor est une référence. Des auteurs s'intéressent aussi à l'économie du savoir.

4 | Répondre | le 04/06/2015

Marconi Fokou
Signaler

Marconi Fokou

Merci pour vos différents points de vue, Merci à Dog finance pour ce thème accrocheux, ces conseilles sont tres pertinants; par ailleur je rejoins Grace milgrace2005@yahoo.fr sur son interrogation, à propos des jeunes diplomés vide d'expériences. Comment doivent-ils utiliser une approche exceptionnelle dans une lettre de motivation face à une offre, ou lorsqu'il s'agit d'une candidature spontanée?

1 | Répondre | le 05/06/2015

Thomas BOUCHER
Signaler

Thomas BOUCHER

Marconi Fokou : Bonjour Marconia Fokou, selon moi, pour vous répondre à Grace et à vous même, en tant que jeune diplômés, je vous conseillerai de mettre en avant vos formations, vous pouvez également parler de vos stages qui représentent aujourd'hui de réelles expériences, et bien entendu de vos qualités humaines, de la valeur ajoutée que vous pouvez apporter à l'entreprise.

1 | Répondre | le 05/06/2015

FLORENCE BAGOT
Signaler

FLORENCE BAGOT

Pour les jeunes candidatures n' hésitez pas à montrer que vous souhaitez faire vos preuves au sein de l'entreprise même a faire un effort de salaire sur la période d'essai ce que penser en face votre volonté d'une intégration et de travailler. Cela paye au sein des Pme . Si inscrit au pôle emploi et que vous avez des avantages d économies sur les charges cela fera penché la bal

1 | Répondre | le 05/06/2015

Delphine MAUPIN
Signaler

Delphine MAUPIN

chaque candidat a sa valeur ajoutée. et c'est ceci qu'il faut indiquer en premier dans une lettre de motivation. Ensuite, on commence à "parler" de l'entreprise dans la quelle on souhaite être embauchée avec des termes bien choisis.

2 | Répondre | le 05/06/2015

Fatima azzahra  Lamsittef
Signaler

Fatima azzahra Lamsittef

Réponse à Marconi Fokou et GRACE milgrace2005@yahoo.fr
Bonjour, Je comprends vivement votre angoisse à rédiger une lettre de motivation pour son premier poste.
La lettre de motivation est importante c'est vrai, mais dans votre cas c'est votre CV qui est le plus important. aujourd'hui la majorité des étudiants surtout qui font des études d’ingénierie et donc des années d'études sans expériences pour un recruteurs et c'est un peu difficile. Parce que nous avons là, le diplôme qui est important mais sans expérience et le résultat ne serait pas très intéressant et risquer pour le recruteur.

Il faut passer des stages de longues durée Maximum de 6 mois, pour se former, pouvoir travailler sur des projets parce que c'est ces projets qui mettrons en valeur votre CV avec une lettre de motivation comme son nom l'indique montre votre désire de participer à la vie active on expérimentons votre savoir faire et faire profiter la compagnie de votre enthousiasme et votre volonté de développer votre savoir faire.

Je vous souhait bon courage.

1 | Répondre | le 08/06/2015

sylvie marthinet
Signaler

sylvie marthinet

Bonjour Laurent,
J'ai adoré votre théorie sur le mot malléable mais je rejoins Quentin et le terme adaptabilité passe très bien et ne peut pas être interprété de travers. Imaginez que Le DRH est un imprévu et délègue le premier tri à un assistant Logistique !!! L'ouverture d'esprit et la connotation du terme n'est pas la même !! Sachant que le premier tri d'un cv se fait sur 3 piles : 1 on garde 2 peut être ou base de donnée 3 poubelle . Gros risque pour un simple mot !! Mais jolie théorie j'avoue !!!!! Alors que en écrivant : " J'ai par ailleurs une bonne capacité d'adaptation qui me permet d'évoluer rapidement dans un environnement nouveau." 0 risque !!
Courageux sacré Laurent !!

1 | Répondre | le 29/06/2015

Mohammed Larhzal
Signaler

Mohammed Larhzal

| Répondre | le 06/07/2015

Mohammed Larhzal
Membre anonyme

Vous publiez en tant que Membre anonyme Choix  Membre anonyme Choix Banque de France Banque de FranceConsort NT Consort NT ING Direct Membre anonyme

©2017 Dogfinance | site réalisé par Maespirit Développeurs | Mentions légales | Conditions d'utilisation | Conditions générales de vente

Traitement en cours... Veuillez patienter