Fermer

  • Se souvenir de moi

Mot de passe oublié ?

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous Ici

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

506 898 Professionnels
10 408 Offres d'emploi
1 236 817 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

506 898 Professionnels
10 408 Offres d'emploi
2 473 634 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Publié le 27/04/2021 par

Le job crafting ou comme créer son job idéal

Le job crafting ou comme créer son job idéal

Derrière le néologisme de « job crafting » – littéralement « travail fait main » – se cache une nouvelle façon d’appréhender son job, non pas en devenant son propre patron mais en transformant petit à petit son poste afin qu’il finisse par correspondre à ses aspirations et à ses compétences. A la clé, une motivation et une efficacité reboostées ! Découvrez vite pourquoi et comment devenir l’artisan de votre épanouissement.

Qu’est-ce que le job crafting ?

Le terme « job crafting » vient de « job » qui signifie « travail » et de « craft » qui signifie « fait-main ». Selon plusieurs chercheurs de l’Université du Michigan qui l’ont conceptualisé à partir de leurs observations, le job crafting est :

ce que les employés font pour redéfinir leurs propres tâches de manière à favoriser la satisfaction professionnelle, ainsi que l'engagement, la résilience et l'épanouissement au travail.

En d’autres termes, il s’agit de façonner votre job, - comme un artisan ou un artiste le ferait pour un objet ou une œuvre d’art -, afin qu’il corresponde à vos valeurs, aspirations et compétences. Et plus votre job vous ressemblera, plus vous vous sentirez bien !

Apparue aux États-Unis au début des années 2000, et pratiquée par des milliers de salariés depuis – souvent de manière inconsciente –, cette tendance fait beaucoup parler d’elle actuellement en France. Et pour cause, le monde du travail est en pleine (r)évolution : la quête de sens est de plus en plus prégnante chez les jeunes générations, notamment en lien avec les enjeux environnementaux et sociétaux ; la santé mentale et le bien-être des salariés n’ont jamais été autant mis en avant que depuis la crise sanitaire, l’autonomie et la prise d’initiatives des salariés ont été favorisées par les nouvelles formes de travail et de management liées à la crise du Covid-19.

>> Lire aussi : Les formes de travail pour gagner en flexibilité.

Le job crafting, une solution avant de poser sa démission ?  

Vous venez d’arriver dans une nouvelle entreprise, mais votre fiche de poste ne convient pas à vos aspirations ? Après quelques années au même poste, vous en maîtrisez tous les contours et sentez que l’ennui commence à pointer le bout de son nez ? Certaines de vos tâches sont rébarbatives et vous n’en mesurez pas l’intérêt ? ... Perte de sens, désengagement, burn-out ou encore bore-out : lorsqu’on envisage la démission en réponse à un mal-être  professionnel, il est intéressant de penser “job crafting” et d’apporter quelques changements à son travail  Des changements souvent subtils mais qui feront toute la différence au quotidien.

Avec le job-crafting, tout le monde est gagnant : vous, parce que vous allez vous fabriquer un job sur mesure et (re)trouver du plaisir ; votre employeur, car vous allez libérer tout votre potentiel (peut-être insoupçonné), et aussi parce que c’est bien connu, un salarié heureux est un salarié plus impliqué et plus performant. En bref, avant de songer à tout quitter, vous pouvez d’abord essayer de changer les choses qui ne vous conviennent pas !

>> Lire aussi : 5 clés pour réenchanter son job ?

Comment se créer son job sur-mesure ?

Vous pensez que le job crafting est fait pour vous ? Il vous reste à découvrir comment le mettre en pratique. Selon l’étude de l’Université du Michigan, il existe 3 principaux leviers pour modifier son job :

  • Changer la nature de ses missions : il s’agit de modifier la manière d’effectuer vos tâches (fréquence, procédures utilisées, etc.) ou de vous en attribuez de nouvelles, si vous pensez en avoir les compétences techniques et comportementales (soft skills).
  • Changer la perception qu’on a de son job : il s’agit de redonner du sens à vos tâches en prenant conscience de leur utilité : quel va être l’impact final de la tâche que j’accomplis aujourd’hui pour la société, l’entreprise, mes collègues, mes clients, etc. ?
  • Changer la qualité de ses relations de travail : il s’agit de créer ou de recréer des relations avec vos collègues ou toute personne qui bénéficie de vos services. Car oui, les relations professionnelles de bonne qualité peuvent rendre n’importe quel job plus passionnant !

Attention toutefois, tous ces changements ne peuvent s’effectuer seul(e) ! Si vous souhaitez modifier la nature de vos missions, il vous faudra analyser minutieusement votre poste (qu’est-ce qui m’est pénible, pourquoi et comment y remédier ?), vos forces (quels atouts pourrais-je mettre à profit de mon entreprise ?), et enfin et surtout, échanger avec votre manager ! Eh oui, avant de passer à l’action, il est indispensable de communiquer avec votre hiérarchie afin d’expliquer vos envies et d’en faire valoir l’intérêt, afin que celles-ci soient accueillies avec bienveillance. Si ces modifications n’empiètent pas sur le travail de votre équipe et apportent qui plus est une valeur ajoutée à l’entreprise, il y a peu de chances qu’on vous les refuse. Alors n’attendez plus pour devenir l’acteur de votre bonheur !

>> Lire aussi : Comment négocier une augmentation ?

Aucun commentaire

Membre anonyme

Vous publiez en tant que Membre anonyme Choix  Membre anonyme Choix Groupe Quintésens Groupe Quintésens ING Direct Membre anonyme

©2017 Dogfinance | site réalisé par Maespirit Développeurs | Mentions légales | Conditions d'utilisation | Conditions générales de vente

Traitement en cours... Veuillez patienter