Fermer

  • Se souvenir de moi

Mot de passe oublié ?

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous Ici

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

438 064 Professionnels
8 795 Offres d'emploi
950 201 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

438 064 Professionnels
8 795 Offres d'emploi
1 900 402 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Publié le 20/07/2015 par

Le mastère spécialisé® en Finance

Le mastère spécialisé® en Finance

Le mastère spécialisé, qu’est-ce que c’est ?

Le Mastère Spécialisé® est une marque déposée par la Conférence des grandes écoles. Créé en 1983, le MS vise, avant tout, à répondre aux besoins des entreprises françaises voulant recruter de jeunes diplômés en bac­+5,  aptes à maitriser des techniques concernant des secteurs très précis.  Le mastère spécialisé, gage d’une vocation professionnelle affirmée, garantit  un réel plus dans l’insertion professionnelle.

Jean-François VERDIE, Professeur en finance au sein de Toulouse Business School précise que « Le Mastère Spécialisé® est à la fois un titre et une marque de la Conférence des Grandes Ecoles, décernés après une demande et un audit de programmes spécifiques qui sont  proposés par des établissements membre de la CGE. N’ont de reconnaissance comme diplôme que les titres proposés par des établissements dépendant du Ministère de l’Education Nationale et de la Recherche.  Cependant, ce qui compte in fine, c’est le placement permis par le suivi du MS, le taux d’activité, avant la fin du stage, à l’issue du stage, trois mois après le stage. La CGE garantit la qualité de ces formations, les écoles qui délivrent ces formations ont souvent plusieurs accréditations internationales. Je rajouterai que, de plus en plus, les Mastères Spécialisés® sont certifiés niveau 1 et donc versés au RNCP (Registre National de la Certification Professionnelle). Cette certification professionnelle atteste de la qualification professionnelle, du placement et de l’évolution professionnelle (et salariale). Dans les entretiens, ou même en amont, les gens viennent chercher de l’insertion et des capacités à évoluer ; c’est ce qu’offrent ces formations. Dernier facteur : les Mastères Spécialisés sont reconnus depuis longtemps  par les recruteurs. »

 

Un réel plus ?

Eric CAMBLAIN, responsable formation continue diplômante au sein de Novancia Business School Paris considère que « Le Mastère Spécialisé est une formation de très haut niveau qui apporte une expertise très poussée dans un domaine précis. Le MS apporte des compétences pointues et pas seulement des connaissances. Il est gage d’une employabilité immédiate et réelle. Le MS est construit à partir des besoins des entreprises, il doit apporter la preuve de sa légitimité pour être accrédité, il est donc en parfaite adéquation avec le marché. Je ne vois pas de désavantages à proprement parler, en dehors du fait que l’appellation Mastère Spécialisé engendre parfois une certaine confusion dans l’esprit du grand public qui le confond avec le master – qui peut être spécialisé – ou qu’elle est parfois galvaudée par certaines officines de formation qui exploitent cette confusion. La valeur ajoutée du MS tient d’une part à l’expertise de haut niveau qu’il apporte, à la parfaite adéquation de cette expertise avec les besoins des entreprises, d’autre part au niveau des candidats à l’entrée qui ont déjà un BAC+5 ou un BAC+4 avec plusieurs années d’expérience. Elle tient aussi à la qualité des intervenants qui sont pour 70% d’entre eux des professionnels de très haut niveau en activité, ils savent donc de quoi ils parlent, soit des enseignants chercheurs de très haut niveau académique. Enfin elle tient à l’environnement pédagogique propice aux échanges, à la fois entre participants mais aussi entre participants et intervenants. »

 

Un taux d’insertion post mastère spécialisé intéressant ?

« Pour le Mastère Spécialisé Finance, Risque, Contrôle, la 1ère promotion est en poste à 100%. Pour la plupart à l’issue de leur stage, avant même la diplomation. La promotion actuelle arrive en période de stage. 25% ont déjà signé leur CDI post stage. »

 Frédéric ALEXIS, Responsable du MS Finance – Audencia Nantes

 

Monsieur VERDIE, professeur de Toulouse Business School  explique que « Globalement, le taux d’activité est très élevé. Et il existe une prime en terme de salaire à la sortie avec ou sans Mastère Spécialisé ®.  Si on nuance, les facteurs déterminants de l’insertion rapide sont connus : cohérence du projet et des études antérieures avec le MS® suivi, notoriété de l’école qui délivre la formation, la personnalité du candidat ! (Pas étonnant que nous insistions sur le développement des compétences managériales et des postures en entreprises), le recrutement en amont doit être bon et notre rôle est de « parfaire ces pierres » que sont les étudiants ou apprenants suivant nos formations, mobilité géographique, anglais courant et maîtrise parfaite des fonctions avancées d’Excel et des bases de données financières. »

Eric CAMBLAIN de Novancia Business School Paris ajoute qu’ « Il faut distinguer le cas des diplômés qui font le MS en tant que poursuite d’études après une formation d’ingénieur par exemple et le cas des salariés d’entreprise qui suivent le MS dans le cadre de la formation continue (Executive MS). Dans le premier cas, le MS apporte un réel plus à son détenteur et souvent une double compétence très recherchée en entreprise. Dans le second cas, il constitue souvent un tremplin pour accéder à des postes de direction. Il est donc difficile dans ce dernier cas de parler de taux d’insertion à la sortie. »

 

Le mastère spécialisé en finance

Le monde de la finance, très convoité par les jeunes diplômés, se permet depuis maintenant quelques années une sélection plus  rigoureuse. Le MS en finance est donc  l’atout que de plus en plus de diplômés choisissent pour se démarquer.

« La cohérence du projet est primordiale. La formation de base doit être pertinente avec le Mastère Spécialisé® suivi. Un  bon Mastère Spécialisé en Finance doit offrir une partie académique et une partie professionnelle, le tout consacré par un stage long ou une formule en alternance permettant le maintien en activité. A titre d’exemple, il pourrait paraître incohérent, sauf exception, d’intégrer un MS en finance à la suite d’un M2 lui-même spécialisé en finance. Mais là aussi, il faut être pragmatique. Un étudiant diplômé d’un M2 en finance a tout intérêt à suivre le Mastère Spécialisé® Banque et ingénierie Financière de TBS s’il veut accéder à des fonctions très particulières de la Banque de Financement et d’Investissement.  On change clairement de niveau entre un M2 et un Mastère Spécialisé.  Je prendrai à nouveau l’exemple du Mastère Spécialisé Banque et ingénierie Financière de TBS (Toulouse Business School). La formation existe depuis 1992 mais elle a constamment évolué : les professionnels qui interviennent, le Conseil de Perfectionnement qui donne son avis sur les contenus et les évolutions à y apporter, permettent de « coller » aux besoins de la profession. Dernier exemple, beaucoup de cours sont en anglais maintenant car les emplois sont devenus internationaux. Nous demandons également de passer certaines certifications comme celle de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers), le BAT (Certification Bloomberg de salle de marchés), et nous aidons nos élèves à passer le CFA (certification reine en finance dans le monde). »  Jean-François Verdie, Professeur en Finance - Toulouse Business School

« Le MS Finance entrepreneuriale de Novancia Business school apporte une expertise très recherchée dans le domaine de l’accompagnement des entreprises en développement et dans l’évaluation de ces projets de développement. Il vise les métiers liés au conseil en développement financier d’entreprise, les métiers liés à l’accompagnement ou à la responsabilité financière de la jeune entreprise. Il constitue un bon complément pour les ingénieurs ou autres personnes qui n’ont pas étudié la finance ou la gestion ou pour les jeunes entrepreneurs ou les chargés d’affaires dans les structures d’accompagnement à la création ou reprise d’entreprise. »  Eric Camblain, Responsable formation continue diplômante - Novancia Business School Paris

« Les avantages du MS Finance, Rique et Contrôle sont les suivants : transversalité et expertise professionnelle. L’aspect global du MS permet d’aborder la finance à 360°, ce qui laisse la possibilité aux étudiants de préciser leur projet professionnel en cours d’année. Ils ne sont donc pas enfermés dans un thème donné. La plupart des intervenants sont des professionnels en place, ce qui apporte une véritable expertise professionnelle. La moitié des cours aborde des sujets qui n’ont pas de bibliographie (actuariat financier, duration action, valorisation des dettes COCO, modélisation comportementale des options, etc.). Les étudiants sont ainsi apporteurs de solution pour les entreprises. Les sujets traités à ce niveau d’expertise correspondent aux problématiques actuelles de nos partenaires. Le rythme du MS FRC est très soutenu. Les révisions personnelles commencent en juillet, avec l’envoi des cours de prérequis, et les cours s’étalent de septembre à mai, sans vacances à la Toussaint ou en février. Un MS représente donc un investissement en termes de temps et d’argent, et vient retarder l’entrée dans le monde professionnel. Toutefois, cette formation s’avère essentielle pour permettre à certains étudiants d’atteindre leur projet professionnel. » Frédéric Alexis, Responsable du Mastère Spécialisé Finance, Risque et Contrôle – Audencia Nantes

A Propos de l'auteur

Marina Pascarel
Social Media Manager chez Eduniversal

Aucun commentaire

Membre anonyme

Vous publiez en tant que Membre anonyme Choix  Membre anonyme Choix Banque de France Banque de FranceConsort NT Consort NT ING Direct Membre anonyme

©2017 Dogfinance | site réalisé par Maespirit Développeurs | Mentions légales | Conditions d'utilisation | Conditions générales de vente

Traitement en cours... Veuillez patienter