Fermer

  • Se souvenir de moi

Mot de passe oublié ?

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous Ici

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

470 572 Professionnels
6 773 Offres d'emploi
1 031 901 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

470 572 Professionnels
6 773 Offres d'emploi
2 063 802 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Publié le 01/03/2017 par

Le métier de contrôleur de gestion : en tête des recrutements

De nos jours, les métiers du contrôle de gestion ont pris l’avantage sur les métiers de la comptabilité. Considéré comme un travail d’équilibriste, le contrôleur de gestion est désormais le profil sur lequel une entreprise compte.

Le métier de contrôleur de gestion : en tête des recrutements

Qu’est-ce qu’un Contrôleur de gestion ?

Au sein d’une société, le contrôleur de gestion est un élément important et stratégique.
Il réalise des budgets prévisionnels, mais élabore également les outils nécessaires au suivi des résultats, comme les tableaux de bord ou bien encore les indicateurs.
Augmenter la performance de l’entreprise dans laquelle il est affecté, est sa priorité.
Le rôle du contrôleur de gestion ne cesse de s’élargir.
Basé seulement sur du contrôle budgétaire, son rôle va désormais plus loin : Il assure le suivi du budget, établit un plan pour atteindre des objectifs. Il préconise des mesures correctives, réajuste des prévisions non tenues.  Il détermine les facteurs clés, les zones de risques d’une entité. Pour finir, il fait parvenir aux dirigeants un rapport qui les aide dans leurs prises de décisions.

 

Le métier en mutation

De par ses compétences, ses centres d’intérêt, son activité et sa posture dans une entreprise en constante évolution, nous pouvons définir le métier de contrôleur de gestion comme étant en « mutation ».

Les compétences d’un contrôleur de gestion est l’un des éléments principal des recruteurs.
En effet, la rémunération à l’embauche peut s’élever entre 15 et 25% de plus si la maîtrise d’une langue ou d’un ERP sont présents. S’il n’y pas de maîtrise de langue, la perspective d’évolution de carrière du contrôleur de gestion ne pourra pas progresser.
L’adaptabilité reste toujours l’aptitude la plus recherchée par les entreprises, et les meilleures compétences sont de plus en plus recherchées par les recruteurs.  

Nous déterminons le secteur d’activité comme étant un autre facteur.
Un salaire pouvant s’élever jusqu’à 75 000 euros brut est justifié par un contrôleur confirmé exerçant en industrie. A la différence d’un salaire s’élevant  à 65 000 euros pour un contrôleur exerçant dans un autre domaine.
Dans les secteurs comme l’informatique et la pharmacie, les salaires sont au-dessus des marchés.
Un salaire s’élevant entre 40 000 et 65 000 euros par an après trois à cinq ans d’expérience.
La taille de l’entreprise importe peu. Beaucoup de PME font le choix de n’avoir qu’un seul contrôleur de gestion, et sont donc prêtes à s’aligner sur les rémunérations proposées par les grandes entreprises.

L’année écoulée s’est caractérisée par une augmentation des besoins des entreprises, ce qui est favorable aux contrôleurs de gestion.

 

Qu’en-est-il, plus précisément, du salaire ?

Le début du salaire de contrôleur de gestion tourne autour de 35 000 euros brut par an.
Après trois ou quatre ans d’expérience, le salaire peut s’élever jusqu’à 45 000 euros.
Pour un jeune diplômé d’université, le salaire tourne autour de 30 000 euros brut, soit 5 000 euros de moins que pour un contrôleur de gestion sortant d’une école de commerce.
Une progression salariale de 5% à 10% est constatée depuis 2010.

A Propos de l'auteur

Cindy Ibelaïden
assistante marketing

Aucun commentaire

Membre anonyme

Vous publiez en tant que Membre anonyme Choix  Membre anonyme Choix Banque de France Banque de FranceConsort NT Consort NTKACIUS KACIUS ING Direct Membre anonyme

©2017 Dogfinance | site réalisé par Maespirit Développeurs | Mentions légales | Conditions d'utilisation | Conditions générales de vente

Traitement en cours... Veuillez patienter