Fermer

  • Se souvenir de moi

Mot de passe oublié ?

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous Ici

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

440 891 Professionnels
8 012 Offres d'emploi
990 125 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

440 891 Professionnels
8 012 Offres d'emploi
1 980 250 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Publié le 08/12/2014 par

Le point sur l'économie française : bonne ou mauvaise nouvelle ?

Le point sur l'économie française : bonne ou mauvaise nouvelle ?

Le point sur les derniers indicateurs conjoncturel publiés ces dernières semaines. Principal enseignement, la reprise n'est pas encore au rendez-vous. Seule bonne nouvelle, Michel Sapin, le ministre des Finances a annoncé cette semaine que le déficit public devrait atteindre 4,1% du PIB en 2015 et non pas 4,3% comme initialement prévu.

  • Croissance : au troisième trimestre, le PIB a augmenté de 0,3%. Le gouvernement vise toujours une croissance annuelle de 0,4%.
  • Activité : l'indice PMI de la société Markit qui repose sur les intentions des directeurs d'achat indique une baisse de l'activité pour le 7ème mois consécutif dans le secteur privé français en novembre. Point positif, l'indice s'est légèrement redressé. En clair, l'activité recule, mais moins qu'en octobre.
  • Production industrielle : la production manufacturière a augmenté de 0,6 % en septembre selon l'Insee. En revanche, la production de l'ensemble de l'industrie est stable après un repli de 0,2 % en août. Sur un an, la production manufacturière a progressé de 0,1% au troisième trimestre. Sur la même période, la production industrielle a cédé 0,1%.
  • Consommation des ménages : selon l'Insee, la consommation des ménages en biens diminue a chuté de 0,9 % en octobre après avoir reculé de 0,5 % en septembre. Ce repli s'explique en partie par la baisse des dépenses en énergie (-6,0 % après -0,5 %), en raison de températures nettement plus élevées que les normales saisonnières. Les dépenses en produits manufacturés sont quasi stables (+0,1 % après -0,5 %).
  • Investissements : Interrogés en octobre par l'Insee, les chefs d'entreprise de l'industrie manufacturière prévoient une stabilité de leur investissement en 2014.Malgré l'entrée en vigueur du crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE).
  • Balance commerciale : les Douanes ont enregistré un déficit de 4,7 milliards d'euros en septembre. Sur l'ensemble de l'année, le déficit commercial devrait tutoyer les 60 milliards d'euros.
  • Emploi : En moyenne sur le troisième trimestre 2014, le taux de chômage au sens du BIT s'élève à 10,4 % de la population active en France, après 10,1 % au deuxième trimestre. En France métropolitaine, avec 2,8 millions de personnes au chômage, le taux de chômage atteint 9,9 % et augmente de 0,2 point par rapport au trimestre précédent. Il retrouve son niveau du troisième trimestre 2013. En octobre, le nombre de demandeurs d'emploi n'ayant pas du tout travaillé dans le mois a atteint 3.460.900, soit 28.400 de plus que fin septembre en métropole.
  • Créations d'entreprises : le régime de l'auto-entreprise continue de stimuler les créations d'entreprises. En octobre 2014, elles ont augmenté de 0,3% par rapport à septembre. Le nombre d'auto-entreprise a progressé de 2%.
  • Défaillances d'entreprises : elles restent très élevées. Selon l'assureur-crédit Euler-Hermes, elles devraient s'élever à 63.400 cette année. Soit 300 de plus qu'en 2013.
  • Enquêtes de conjoncture : le climat des affaires s'est amélioré en novembre. La confiance des ménages s'est également redressée. Ces deux indicateurs restent toutefois inférieurs à leur moyenne de longue période.

Source : La Tribune

A Propos de l'auteur

Laetitia CROCKY
Consultante en recrutement chez Carrevolutis

Aucun commentaire

Membre anonyme

Vous publiez en tant que Membre anonyme Choix  Membre anonyme Choix Banque de France Banque de FranceConsort NT Consort NT ING Direct Membre anonyme

©2017 Dogfinance | site réalisé par Maespirit Développeurs | Mentions légales | Conditions d'utilisation | Conditions générales de vente

Traitement en cours... Veuillez patienter