Fermer

  • Se souvenir de moi

Mot de passe oublié ?

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous Ici

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

506 757 Professionnels
10 779 Offres d'emploi
1 237 970 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

506 757 Professionnels
10 779 Offres d'emploi
2 475 940 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Publié le 14/01/2015 par

Les 7 erreurs qui font fuir les recruteurs de votre profil sur internet

Que vous soyez à la recherche active d’un nouvel emploi ou simplement en veille, vous déplorez peut-être le peu de visites que génère votre profil LinkedIn ou Viadeo. Voici les 7 erreurs qui vous rendent peu visible sur les réseaux sociaux professionnels.

Les 7 erreurs qui font fuir les recruteurs de votre profil sur internet

1 Parce que vous choisissez mal vos mots-clés

 

Il est spécialisé, en autres, dans l’optimisation de profils. Fondateur de l’agence Business on Line, Cyril Bladier aide les candidats, comme les entreprises, à accroître leur visibilité sur les réseaux sociaux. « La première erreur est souvent de négliger ses mots-clés, explique ce digital strategist. Sur LinkedIn, on vous propose de cocher des compétences, mais sur Viadeo, il faut renseigner cette case avec soin. Quand j’anime des ateliers sur la question, je suggère aux candidats de se mettre à la place des recruteurs pour imaginer les qualités recherchées. Cela les aide à mieux renseigner cette rubrique, comme l’ensemble de leur parcours. »

 

2 Parce qu’un directeur n’est pas une directrice

 

Il en faut peu, parfois, pour qu’un recruteur passe à côté d’un bon profil. « En renseignant son profil et son parcours, il faut se rappeler que les moteurs de recherche sont très précis, poursuit Cyril Bladier. Un directeur n’est pas une directrice par exemple. » Sans être sexiste, un recruteur – ou une recruteuse -  tapera un profil de poste au masculin. « Donc une femme aura intérêt à varier ses formulations, au masculin et féminin, pour ne pas passer à côté d’un contact. »

 

3 Parce que vous n’avez pas posté de (bonne) photo

 

C’est un autre grand classique. Parce que c’est l’une des erreurs les plus courantes, Patricia de Silans en a fait son affaire. « Un profil sans image est cinq fois moins consulté qu'un profil illustré », assure la responsable de l’agence Atout de Pro, spécialisée dans le conseil en image. Les futurs candidats sont prévenus. Reste encore à trouver une photo assez professionnelle pour servir votre profil, à moins de la faire prendre par un professionnel. « Avec une bonne photo, on peut générer 20 % de contacts supplémentaires. »

 

4 Parce que vous n’avez pas de réseau…

 

Pas la peine d’avoir des recruteurs parmi ses contacts pour décrocher un job. En revanche, il est intéressant de soigner la qualité de son réseau en fonction de ses objectifs. « Un recruteur va souvent acheter une licence et chercher par mot-clé, précise Céline Lappas, responsable RH au sein du groupe Danone. S’il arrive sur votre profil et voit que vous êtes déjà en contact avec des gens dans l’entreprise, cela peut être un plus. D’où l’intérêt d’élargir et de soigner son réseau après chaque rencontre, si possible avec des contacts dans le même secteur, voire les mêmes fonctions. »

 

5 …ou que vous négligez vos contacts

 

Avoir un réseau, c’est bien. Mais l’entretenir, c’est mieux. « Pour attirer l’attention, il faut avoir une activité quotidienne, ajoute Céline Lappas. Idéalement, il faut participer à des groupes de discussion ou poster des articles. On peut aussi se contenter de les "liker", partager ou commenter. Grâce à cette activité, on apparaît en effet dans la "side line" de ses contacts et on se rappelle plus facilement à leur souvenir… »

 

6 Parce que vous n’avez pas d’abonnement payant ?

 

LinkedIn et Viadeo proposent chacun une version payante. Intéressant ? « L'avantage majeur de ces abonnements est de faire monter votre profil en tête de page des recherches, comme les liens sponsorisés de Google, reconnaît Vincent Giolito, directeur du cabinet NouvelleCarrière. Mais cet expert relativise aussi l’argument. « Comme sur Google, vous gagnez à travailler d'abord votre référencement naturel, c'est-à-dire à utiliser, pour décrire votre expérience dans votre profil, les mots qu'utilisent les recruteurs pour rechercher quelqu'un comme vous. Cela peut vous amener à la première place sans débourser un euro ! » 

 

7 Parce que personne ne vous recommande

 

« Ce n’est pas encore très français, mais LinkedIn, avec son côté anglosaxon, aime les profils avec des recommandations, analyse Céline Lappas. Si vous en avez, votre profil sera sans doute boosté sur les listes des recruteurs. » À condition d’utiliser l’outil avec soin. « Certaines recommandations tuent la recommandation », rappelle Cyril Bladier. Pas de recommandations croisées notamment ! « Il vaut mieux en avoir peu mais exclusivement rédigées par des supérieurs hiérarchiques et clairement axées sur vos compétences. Grâce à cela, un recruteur peut s’attarder sur votre profil… »

 

Source: keljob

A Propos de l'auteur

Tonio ESTYLO
Consultant en recrutement chez Carrevolutis

21 commentaires

Hanane Mechachti
Signaler

Hanane Mechachti

intéressant et informatif. Merci.

1 | Répondre | le 14/01/2015

ALFRED NGARPARIS
Signaler

ALFRED NGARPARIS

C'est très bien

| Répondre | le 15/01/2015

NADINE CORNEBOIS
Signaler

NADINE CORNEBOIS

et comment faire lorsque la taille du fichier depasse le maximmun autorise concernant a photo

| Répondre | le 15/01/2015

Tonio ESTYLO
Signaler

Tonio ESTYLO

Bonjour,
Il est possible de recadrer la photo grâce à des outils simples à utiliser comme le logiciel "Paint".
Cordialement,

| Répondre | le 15/01/2015

Benjamin FATOU
Signaler

Benjamin FATOU

Cet article est très bien écrit

| Répondre | le 16/01/2015

Benjamin FATOU
Signaler

Benjamin FATOU

Merci

| Répondre | le 16/01/2015

Yvonne Reading
Signaler

Yvonne Reading

MERCI

| Répondre | le 16/01/2015

PIERRE BOSIO
Signaler

PIERRE BOSIO

merci

| Répondre | le 16/01/2015

Emmanuel DESAUNAY
Signaler

Emmanuel DESAUNAY

Bonjour, en réponse à la question de Nadine, Tonio est allé un peu vite : il ne s'agit pas des dimensions de la photo, mais de son "poids" exprimé en ko ou en Méga octets. par exemple, ma photo : elle "pèse" 1500 Ko d'origine, et 37 Ko une fois allégée. Il existe beaucoup de logiciels gratuits pour alléger les fichiers. J'utilise Light Image Resizer 4 d'Obviousidea, c'est gratuit et hyper simple. La plupart du temps, le gain de poids est de 97%. Nadine, écrivez-moi si c'est compliqué pour vous, je vous allégerai votre photo.

2 | Répondre | le 18/01/2015

Emmanuel DESAUNAY
Signaler

Emmanuel DESAUNAY

Sur l'article : ce sont de très bonnes remarques, c'est très utile, merci Tonio !

| Répondre | le 18/01/2015

mariem  lazar
Signaler

mariem lazar

intéressant merci

| Répondre | le 18/01/2015

sara aich
Signaler

sara aich

Merci.

| Répondre | le 18/01/2015

Suzanne SIMOND
Signaler

Suzanne SIMOND

Merci beaucoup Emmanuel pour les explications relatives à l'allégement de la photo.

| Répondre | le 18/01/2015

Michelle-Ange ZAHUI
Signaler

Michelle-Ange ZAHUI

Merci pour toutes ces informations pertinentes

| Répondre | le 19/01/2015

christine akongo mvogo
Signaler

christine akongo mvogo

merci pour cette information, grazie...

| Répondre | le 19/01/2015

karima EL HANTAZ
Signaler

karima EL HANTAZ

merci pour ces informations tres utiles

| Répondre | le 19/01/2015

stephanie ngassa bissene
Signaler

stephanie ngassa bissene

merci pour les conseils

| Répondre | le 20/01/2015

yamina boubekeur
Signaler

yamina boubekeur

merci

| Répondre | le 21/01/2015

Hanen Elgatri
Signaler

Hanen Elgatri

Merci beaucoup pour ces précisions

| Répondre | le 26/01/2015

Eric LEGER
Signaler

Eric LEGER

Il pourrait être judicieux de rajouter l'angle "veille" :
- Veille intellectuelle (inscription à des MOOC avec certification, par ex.)
- Veille technologique (digital solutions, ...)
- ...
Pour paraphraser Lamartine, on ne doit pas dormir, on doit "veiller dans l'ombre".
Toute veille doit être une valeur que j'associe à celle de l'humilité.

1 | Répondre | le 29/01/2015

kenza BOUMERDASSI
Signaler

kenza BOUMERDASSI

Très instructif .Merci.

1 | Répondre | le 12/02/2015

Membre anonyme

©2017 Dogfinance | site réalisé par Maespirit Développeurs | Mentions légales | Conditions d'utilisation | Conditions générales de vente

Traitement en cours... Veuillez patienter