Fermer

  • Se souvenir de moi

Mot de passe oublié ?

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous Ici

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

452 593 Professionnels
7 750 Offres d'emploi
1 071 915 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

452 593 Professionnels
7 750 Offres d'emploi
2 143 830 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

publicité

Publié le 05/08/2019 par

Les investisseurs restent attentistes

Les investisseurs restent attentistes
Les actifs risqués ont continué de progresser cette semaine, mais avec plus de prudence que la semaine précédente. En effet, la réunion de la Réserve Fédérale la semaine prochaine et le G20 fin juin, peuvent être déterminants pour l’évolution des marchés sur les prochains mois.
 

Les investisseurs étaient donc plutôt attentistes et ont peu réagi aux différentes déclarations politiques et chiffres économiques. Concernant ces derniers, l’inflation aux Etats-Unis est sortie légèrement plus faible qu’attendue à 1,8% en mai 2019 en glissement annuel.

En Chine, les statistiques du mois de mai ont été plutôt décevantes avec une croissance du crédit et de la production industrielle inférieure aux attentes. Les chiffres sur les importations, quant à eux, ont été également en baisse. Cela confirme le ralentissement de l’économie domestique. Le vice-premier ministre chinois a déclaré que le gouvernement devait soutenir l’économie et disposait des outils nécessaires pour aller dans ce sens. Sur le front commercial, l’annonce d’un accord avec le Mexique par le président Donald Trump a apporté un peu de soulagement. Néanmoins, américains et chinois continuent de souffler le chaud et le froid concernant l’évolution des négociations entre les deux pays.

Dans ce contexte, les marchés actions restent techniquement soutenus par les positions accommodantes des banques centrales et les niveaux des taux d’emprunt d’Etat très bas. Ces derniers sont d’ailleurs repartis à la baisse cette semaine dans le sillage de la baisse des anticipations d’inflation. 

 

 

  Actions européennes

 

La semaine a été d’abord marquée par le rebond des valeurs cycliques, notamment le secteur des matériaux, après les annonces de relance des dépenses d’infrastructures en Chine et un discours accommodant sur le yuan. Les propos du CFO d’ArcelorMittal arguant que le prix de l’acier pourrait avoir touché un point bas ont soutenu cette valeur. L’annonce au cours du week-end dernier de la mégafusion à 120 milliards de dollars américains entre Raytheon et United Technologies, ainsi que l’accord entre les Etats-Unis et le Mexique, ont également participé à donner une impulsion positive aux marchés. Néanmoins, les tensions géopolitiques ont brutalement repris le devant de la scène après deux attaques contre des tankers près du détroit d’Ormuz, et ternissent l’optimisme ambiant. Après une baisse liée à un nouveau gonflement des stocks aux Etats-Unis en début de semaine, le baril rebondit et le dollar reprend du terrain face à l’euro, alors que banques et automobiles sont de nouveau impactées.

Semaine chargée sur le front des transformations d’entreprises. Dassault Systèmes a ainsi annoncé une OPA amicale pour 5,9 milliards de dollars américains, dette comprise, sur l’américain MedidataSolutions (spécialiste des logiciels cloud pour l’industrie pharmaceutique). Il s’agit de la plus grosse acquisition jamais réalisée par l’entreprise française. Salesforce, quant à elle, rachète pour 15 milliards de dollars américains Tableau Software, une société de logiciels dans le domaine de l’intelligence artificielle. Volkswagencontinue d’avancer en bourse suite à l’introduction de sa division camions Traton. Le groupe a par ailleurs officialisé des discussions avec Ford pour coopérer sur un modèle de voiture électrique et autonome via un investissement global de 1,5 milliard de dollars américains. 

 

 

  Actions américaines

 

Les marchés américains sont de nouveau dans le vert cette semaine, le Nasdaq 100 termine la semaine à +1,26% (à la clôture du 13 juin), et le S&P500 à +0,64%. Les actions continuent de profiter de l’assouplissement des conditions financières après les commentaires de Jerome Powell la semaine dernière. Les taux des bons du Trésor américain sur 10 ans ont continué de baisser sur la semaine pour atteindre 2,06% et sont aux mêmes niveaux du mois de septembre 2017. Les cours du baril de Brent ont baissé près de 3% sur la semaine à 61 dollar américains, alors que les craintes sur la demande et des stocks supérieurs aux attentes ont provoqué une nouvelle contraction des cours. Les prix du Brent ont fini par rebondir lors de la séance de jeudi 13 juin lorsque les Etats-Unis ont accusé l’Iran d’être responsable de l’attaque de deux pétroliers dans le golfe d’Oman.

Au niveau sectoriel, les leaders sur la semaine sont la consommation discrétionnaire (+2,19%), la technologie (+0,64%) et les télécoms (+1,0%). On note également une reprise des sociétés de ressources naturelles (+0,97% depuis le début de la semaine et +10,13% depuis le début du mois de juin 2019), qui bénéficient d’une amélioration technique liée à l’affaiblissement du dollar américain et aux annonces positives des autorités chinoises sur une hausse des dépenses en infrastructure.    

Parmi les secteurs plus en retard cette semaine on note les valeurs industrielles (-0,04%), les services aux collectivités (+0,18%) et les financières (+0,17%). Ces dernières ont été pénalisées par la baisse des taux longs et par les commentaires prudents de plusieurs dirigeants du secteur bancaire sur le niveau d’activité des banques d’investissement. Au niveau des entreprises, l’activité M&A continue d’être très soutenue avec l’opération Salesforce/Tableau Software (avec une offre de Salesforce de 15 milliards de dollars américains sur Tableau Software en titres), dans le secteur de la défense l’offre sur Raytheon de United Technology, et Medidata Solutions (société spécialisée dans la fourniture de logiciels pour le suivi des essais cliniques) qui a également fait l’objet d’une offre de rachat de Dassault Systèmes

 

Pour voir l'article en entier, cliquez ici.

Aucun commentaire

Membre anonyme

Vous publiez en tant que Membre anonyme Choix  Membre anonyme Choix Banque de France Banque de FranceConsort NT Consort NT ING Direct Membre anonyme

©2017 Dogfinance | site réalisé par Maespirit Développeurs | Mentions légales | Conditions d'utilisation | Conditions générales de vente

Traitement en cours... Veuillez patienter