Fermer

  • Se souvenir de moi

Mot de passe oublié ?

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous Ici

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

481 393 Professionnels
7 397 Offres d'emploi
1 036 961 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

481 393 Professionnels
7 397 Offres d'emploi
2 073 922 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

publicité

Publié le 21/01/2015 par

Faut-il appliquer ces 5 règles pour avoir un bon CV ?

Si certaines règles du CV sont bien établies, d’autres font toujours l’objet de débats entre recruteurs. Voici les 5 règles les plus controversées pour votre CV :

Faut-il appliquer ces 5 règles pour avoir un bon CV ?

1. L’objectif carrière

Pour  Certains recruteurs pensent qu’il est bon de commencer votre CV par un en-tête « objectif carrière ». Cet en-tête indique immédiatement au recruteur les aspirations du candidat. Il est particulièrement utile pour les candidats débutants, qui n’ont pas encore de parcours professionnel. Il peut être difficile de leur trouver le poste le plus approprié, car le recruteur ne peut pas s’inspirer de leur parcours pour déterminer où ils seraient les plus utiles et efficaces. Les objectifs peuvent aider à trancher la question.

Contre > D’autres recruteurs estiment que l’en-tête « objectif carrière » enferme les candidats dans des cases et est finalement très limitatif. De nombreuses compétences sont transversales et peuvent servir pour une multitude de fonctions, ignorées des candidats. Ces recruteurs conseillent plutôt de commencer par un en-tête qui vous décrit et qui résume vos qualités et vos compétences.  

2. La photo de profil

Pour  Certains recruteurs sont favorables à l’idée d’inclure une photo de profil dans votre CV. Une photo peut révéler certains aspects importants de votre personnalité : elle peut indiquer si vous êtes sociable, souriant, chaleureux, confiant, etc. Par ailleurs, elle est aussi un aide-mémoire utile pour le recruteur, qui mettra un visage sur votre nom.

Contre

D’autres recruteurs vous déconseillent formellement d’accompagner votre CV d’une photo. Celle-ci détournerait l’attention du recruteur, qui attacherait par conséquent moins d’importance à vos compétences et à votre parcours. Certains recruteurs écarteraient systématiquement les CV munis d’une photo.

3. Le CV d’une page

Pour > Les recruteurs consacrent en moyenne 6 secondes à la lecture de votre CV. Dès lors, la majorité d’entre eux s’accordent sur le fait que la longueur idéale pour celui-ci est d’une page, maximum. Plus votre CV sera long, moins le recruteur lui accordera de l’attention. Un CV de deux pages passe encore. En revanche, oubliez le CV de trois pages.

Contre > D’autres recruteurs pensent que la longueur du CV importe moins aujourd’hui qu’autrefois. Certaines entreprises fonctionnent aujourd’hui avec des liseuses automatiques de CV, qui repèrent les mots-clés correspondant à l’offre d’emploi. Peu importerait donc la longueur du CV puisque celle-ci ne ferait pas perdre de temps à une personne physique. Reste qu’elle ne se justifierait que si les informations reprises sur le CV sont véritablement utiles et pertinentes.

4. Révéler des périodes d’inactivité

Pour  Certains recruteurs pensent que vous devriez révéler dans votre CV les périodes d’inactivité. Celles-ci seront de toute façon discutées en entretien. Il vaut mieux jouer franc jeu dès le départ. Vous pouvez le faire en indiquant entre crochets les raisons de votre inactivité ou de votre licenciement (par exemple [coupure de budget], [restructuration]).

Contre > Il est vrai que les périodes d’inactivité peuvent faire mauvais genre. Par ailleurs, il n’est pas toujours évident de révéler les causes de votre licenciement. Vous pouvez camouflerles périodes d’inactivité en mentionnant les années au lieu des mois lorsque vous détaillez votre parcours professionnel. Le recruteur éprouvera plus de difficultés à détecter les blancs.

5. Inclure vos centres d’intérêt

Pour > Certains recruteurs jugent qu’il peut être bénéfique d’inclure vos centres d’intérêt dans votre CV, si vous mentionnez les qualités qu'ils vous permettent d’acquérir ou de développer (par exemple : maquettiste d’allumettes, patience et méticulosité).

Contre > Les centres d’intérêt ne doivent pas détourner l’attention de l’essentiel : votre parcours et vos compétences. Par ailleurs, certains centres d'intérêts ne font pas toujours bonne figure sur un CV. Si vous passez des heures à jouer aux jeux vidéo ou au poker en ligne, mieux vaut garder ces passions pour vous.

 

Source: hannut.blogs.sudinfo

A Propos de l'auteur

Julien Villeneuve
Chargé de recrutement chez Carrevolutis

4 commentaires

Francoise GARDERES
Signaler

Francoise GARDERES

finalement, il vaut mieux faire un CV qui nous ressemble, que l'on peut défendre en entretien, qu'un CV "copier-coller" qui qui sera uniforme et sans intérêt!
Les recruteurs eux mêmes savent que derriere chaque CV il y a un potentiel salarié. Ils savent ce qu'il y a à retenir des candidats, que le Cv soit développé ou non. Ils ont un objectif eux aussi dans les recrutements: trouver le mouton à 5 pates!
Le plus juste serait de faire un cv en fonction de la société , mais peu d'annonces précise l'entreprise qui recrute: alors?????

1 | Répondre | le 21/01/2015

BRUNO GASPARD
Signaler

BRUNO GASPARD

Francoise GARDERES : Bonjour,
Je suis d'accord avec vous. On nous dit une année , il faut faire comme cela et l'autre année comme ceci. Bref , soyons nous même. Un CV qui marche est un CV qui donne des entretiens. Point final. Cordialement

| Répondre | le 23/01/2015

Paul Girault
Signaler

Paul Girault

Personnellement, j'ai fait le choix d'un CV direct, "pro" et "Cash". Si j'arrive en entretien, je pourrai toujours argumenter (je n'ai pas dit baratiner ...) . On défend facilement des positions claires. Les chiffres ? Désolé, mais en tant que contrôleur de gestion et informaticien, je suis tenu au devoir de confidentialité. Les mauvais choix de carrière et accidents de parcours ? Ca arrive à ceux qui osent. Qui aimerait se faire embaucher sur un malentendu ? Ce serait un perte de temps pour tout le monde. Et je mets ma photo; ma tête, le recruteur finira bien par la voir ;-)

| Répondre | le 24/01/2015

Membre anonyme
Signaler

Membre anonyme

Bonjour,
Merci pour cet article qui synthétise bien les différents problèmes rencontrés.
C'est vrai qu'il y a du pour et du contre, comme par exemple pour la photo, ou les blancs sur le CV. Question pas simple.

| Répondre | le 26/01/2015

Membre anonyme

Vous publiez en tant que Membre anonyme Choix  Membre anonyme Choix Banque de France Banque de FranceConsort NT Consort NTKACIUS KACIUS2J Associés 2J Associés ING Direct Membre anonyme

©2017 Dogfinance | site réalisé par Maespirit Développeurs | Mentions légales | Conditions d'utilisation | Conditions générales de vente

Traitement en cours... Veuillez patienter