Fermer

  • Se souvenir de moi

Mot de passe oublié ?

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous Ici

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

481 628 Professionnels
7 606 Offres d'emploi
1 036 933 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

481 628 Professionnels
7 606 Offres d'emploi
2 073 866 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

publicité

Publié le 08/08/2019 par

Les salariés et les objets connectés : alliés ou ennemis ?

Les salariés et les objets connectés : alliés ou ennemis ?
Depuis quelques années, le travail en mobilité s’est fortement développé, notamment via la pratique du télétravail. Sans surprise, cette plus grande flexibilité a fait grimper le taux d’équipement des salariés en objets connectés. Smartphones, ordinateurs portables... : à quel point ont-ils intégré le quotidien des salariés ? Permettent-ils réellement un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée ? Ou, au contraire, favorisent-ils une plus grande connexion en dehors des heures de travail ? Nous nous sommes penchés sur ces questions dans notre dernière étude « Les salariés et la déconnexion »*.

Davantage d’objets connectés mais un équilibre de vie préservé 

La pratique du télétravail et le travail en mobilité se sont fortement démocratisés dans les entreprises. Ainsi, les salariés sont désormais 44% à télétravailler au moins deux fois par mois contre 31 % en 2017. Pour favoriser cette mobilité, le taux d’équipement des salariés a fortement augmenté : 54% des salariés possèdent un ordinateur portable et 44% un smartphone. Malgré ces évolutions, les salariés restent à 75% satisfaits de leur équilibre entre vie pro/vie perso. Ils sont néanmoins conscients des risques liés à l’hyperconnexion, puisque près de 50% estiment que les objets connectés ont un impact négatif sur l’équilibre de vie.

Une connexion qui reste forte hors du temps de travail, mais les usages changent

Si la proportion de salariés indiquant travailler hors de leur temps de travail est relativement élevée (60%), on note que la manière de faire évolue. Le traitement des e-mails professionnels gagne du terrain (56%) par rapport à la réponse à des appels téléphoniques, plus intrusifsPour 34% des répondants, la connexion hors du temps de travail est un choix permettant un meilleur équilibre. Mais le travail à distance sur le temps personnel reste en partie subi puisque 47% des répondants déclarent rester joignables du fait de leurs responsabilités, tandis que 25% indiquent s’y sentir obligés et 20% se sentent plus rassurés en gardant un œil sur leur activité.
 

Des managers plus impactés par les objets connectés 

Si 80% des salariés sans responsabilité managériale se disent satisfaits de leur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, seuls 62% des managers déclarent l’être. Et pour cause : ils sont aujourd’hui 87% à être équipés d’au moins un objet connecté contre 63% des salariés. 59% d’entre eux perçoivent d’ailleurs leur impact négativement. C’est pourquoi, ces derniers s’en détachent de plus en plus : plus de la moitié des managers déclarent ne plus consulter leurs mails tous les jours y compris le week-end .
 
 
*Étude menée en 2018 par PageGroup auprès de 1792 personnes.

Aucun commentaire

Membre anonyme

Vous publiez en tant que Membre anonyme Choix  Membre anonyme Choix Banque de France Banque de FranceConsort NT Consort NTKACIUS KACIUS2J Associés 2J Associés ING Direct Membre anonyme

©2017 Dogfinance | site réalisé par Maespirit Développeurs | Mentions légales | Conditions d'utilisation | Conditions générales de vente

Traitement en cours... Veuillez patienter