Fermer

  • Se souvenir de moi

Mot de passe oublié ?

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous Ici

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

481 426 Professionnels
7 397 Offres d'emploi
1 036 961 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

481 426 Professionnels
7 397 Offres d'emploi
2 073 922 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

publicité

Publié le 13/11/2014 par

Recherche d'emploi : 5 préjugés auxquels il faut tordre le cou !

Les croyances et les préjugés freinent bien souvent les individus dans leur recherche d'emploi, les amenant à se dévaloriser et à les placer en situation d'échec.

Recherche d'emploi : 5 préjugés auxquels il faut tordre le cou !

Préjugé N°1. "Je suis trop jeune" ou « je suis trop âgé »

Il n'y a pas de "malédiction" à avoir moins de 30 ans ou plus de 42 ans ! Bien que les conditions de recrutement soient indéniablement difficiles pour nombre de personnes, les entreprises recherchent tout type de profil, et des individus de tout âge parviennent à trouver un emploi.

Le profil des candidats recherché par les entreprises dépend de leur environnement client, de leur stratégie, de l'image qu'elles souhaitent transmettre, de la constitution de l'équipe déjà en place, de la rémunération proposée, de leur pyramide des âges,…bref d'une multitude d'éléments que le candidat en recherche d'emploi ne peut pas maîtriser. 

Pour optimiser ses chances de décrocher un emploi, il est conseillé au candidat de mettre en place une stratégie de recherche qui lui permet de développer son réseau; de mettre en valeur son expérience, ses savoirs, sa personnalité ; d'élaborer  des argumentaires concrets  ou encore d'identifier les opportunités cachées du marché. Savoir vendre son profil, son parcours et mettre en avant sa motivation, voilà l'essentiel !

 

Préjugé N°2. "Le marché est saturé, c'est la crise ; il n'y a pas d'emploi"

En fonction du poste recherché et de la région de résidence, le marché de l'emploi peut être plus ou moins tendu. Cependant, les entreprises connaissent toujours des mouvements au sein de leurs équipes liés aux départs en retraite, congés maternité, démissions, accords transactionnels… Une réorganisation peut aussi être synonyme d'opportunités professionnelles et le développement d'une nouvelle activité peut appeler de nouvelles compétences.

Dans un contexte identifié de crise, il est plus que jamais essentiel de "débusquer" l'offre du marché caché. Prendre directement contact avec un interlocuteur du service visé ou bien encore échanger des informations dans le cadre d'un entretien avec un collaborateur de l'entreprise peut s'avérer payant : en restant informé sur l'entreprise ciblée, le candidat saura se positionner rapidement dès qu'une opportunité se présentera.

 

Préjugé N°3. "Je n'ai pas beaucoup changé d'entreprise" / "J'ai beaucoup changé d'entreprise"

Peu importe que l'on soit resté dans une entreprise ou que l'on en ait beaucoup changé. L'objectif  pour le candidat est de démontrer sa flexibilité car les deux situations nécessitent une capacité d'adaptation à un environnement toujours en mouvance.

Je suis resté(e) 20 ans en entreprise et je me suis adapté(e) aux évolutions des produits, à l'entreprise qui est passée de 200 à 1600 collaborateurs, aux processus qui se sont modifiés, au changement de management et à la réorientation de la stratégie. J'ai changé de poste tous les 4 ou 5 ans et j'ai eu la chance d'être régulièrement formé.

J'ai connu 8 entreprises en 10 ans et je me suis adapté(e) aux différents clients, stratégies, produits, équipes en place… J'ai connu différentes façons de travailler, des environnements multiples.

Quel que soit le profil et le parcours de la personne en recherche d'emploi, l'important est de valoriser son CV avec son expérience et son vécu dans l'entreprise, ses réalisations, les objectifs atteints, les compétences acquises développées.

 

Préjugé N°4. "Je n'ai pas de réseau"

Jeune ou moins jeune, ouvrier, employé, cadre ou cadre dirigeant ont cette même croyance. Or, chacun possède un réseau, peut-être jusque-là peu sollicité (c'est souvent le cas) : membres de la famille, amis ou amis d'amis, parents, voisins, boulanger, nounou, camarades de promotion, anciens clients… travaillant dans des structures diverses et variées et eux-mêmes en contact avec d'autres professionnels. Crucial, cet embryon de réseau gagne à être développé.

 

Préjugé N°5."Je n'ai pas assez d'expérience"

Bien souvent aux yeux des jeunes candidats, seule l'expérience acquise dans le cadre d'un CDD ou mieux encore d'un CDI constitue un développement de compétences. Or, ils ont pour la plupart réalisé des stages, suivi leurs études en alternance, se sont investis dans le milieu associatif ou encore réalisé des travaux pratiques pendant leur cursus scolaire. Leur expérience est donc bien réelle. Il s'agit de la valoriser au même titre que celle obtenue pendant un contrat salarié. En effet, ce n'est pas le salaire perçu qui fait la compétence mais bien l'action réalisée dans un contexte de travail spécifique.

 

Soruce : http://www.sourcea.fr/

A Propos de l'auteur

Théophile HENRY
Consultant en recrutement chez DogFinance

Aucun commentaire

Membre anonyme

Vous publiez en tant que Membre anonyme Choix  Membre anonyme Choix Banque de France Banque de FranceConsort NT Consort NTKACIUS KACIUS2J Associés 2J Associés ING Direct Membre anonyme

©2017 Dogfinance | site réalisé par Maespirit Développeurs | Mentions légales | Conditions d'utilisation | Conditions générales de vente

Traitement en cours... Veuillez patienter