Fermer

  • Se souvenir de moi

Mot de passe oublié ?

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous Ici

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

480 831 Professionnels
6 807 Offres d'emploi
1 036 786 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

480 831 Professionnels
6 807 Offres d'emploi
2 073 572 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

publicité

Publié le 26/12/2016 par

Record à Wall Street : «l'élection de Trump entraîne l'inverse de la catastrophe annoncée»

Depuis l'élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis le 8 novembre dernier, Wall Street ne cesse de grimper. Les lecteurs du Figaro réagissent.

Record à Wall Street : «l'élection de Trump entraîne l'inverse de la catastrophe annoncée»

«In Trump we trust». Wall Street croit en Trump. Le vaste programme de relance budgétaire annoncé par le président élu et les baisses massives d'impôts promises ravissent les marchés. Mardi, le Dow Jones a battu un record à Wall Street et se trouve désormais à une encablure du seuil historique des 20.000 points . En bientôt un mois et demi, l'indice de la Bourse de New York a gagné plus de 9%. L'élection de Donald Trump a bouleversé la donne sur les marchés. Les internautes du Figaro se questionnent sur cette hausse et restent partagés.

PU92 s'interroge: «Dire qu'on nous nous annonçait une catastrophe. Il fallait absolument voter Hillary Clinton si on voulait que les marchés ne s'affolent pas. Résultat: les indices s'envolent. Tout cela va-t-il se poursuivre? Personne n'en sait rien mais pour l'instant une chose est certaine, c'est bon à prendre. Quand on forme un gouvernement où le nombre de milliardaires explose, la Bourse se réjouit forcément.» Bouesso poursuit: «L'élection de Donald Trump avait présenté au départ une vague d'hésitations sur la Bourse. Après un programme prometteur de réduction d'impôts et de redynamisation de l'économie, la confiance a repris du poil de la bête à Wall Street. La bousculade se fait sentir et on assiste désormais aux rebonds d'actions car les opérateurs se réjouissent de cette embellie. En fait, l'annonce de l'élection de Donald Trump entraîne exactement l'inverse de la catastrophe annoncée.» Cavapasnon quant à lui explique que «les Américains s'apprêtent à faire ce que l'Europe est incapable de réaliser. Mettre des professionnels de l'entreprise à la tête des États.»

«Quand Obama annonçait des mesures sociales, la Bourse chutait, quoi de plus normal qu'elle explose de joie en ce moment»

D'après Axel.M cette hausse boursière ne va pas durer car «Donald Trump est élu mais pas encore président. Par la suite, les marchés vont tomber de haut au vu de la tournure que prennent les relations avec la Chine et ses interventions malheureuses avec Boeing. L'économie américaine va probablement retomber.» Jd42 prudent, explique «qu'un président Républicain qui fait baisser massivement les impôts c'est de l'argent libéré qui finit dans la Bourse et l'immobilier. Des bulles se créent et finissent en crises financières. On connaît la suite, beaucoup de foyers américains à la rue en 2008.» Vengeurmaské conclut: «Par candidat anti-système, il fallait comprendre que Donald Trump était opposé à la bureaucratie et aux fonctionnaires de Washington, mais nullement aux entreprises qui sont l'autre système. Quand Obama annonçait des mesures sociales la Bourse chutait, quoi de plus normal qu'elle explose de joie en ce moment!»

Source : Le Figaro

A Propos de l'auteur

Maxime DUBOIS
Responsable Web Marketing chez DogFinance

Aucun commentaire

Membre anonyme

Vous publiez en tant que Membre anonyme Choix  Membre anonyme Choix Banque de France Banque de FranceConsort NT Consort NTKACIUS KACIUS2J Associés 2J Associés ING Direct Membre anonyme

©2017 Dogfinance | site réalisé par Maespirit Développeurs | Mentions légales | Conditions d'utilisation | Conditions générales de vente

Traitement en cours... Veuillez patienter