Fermer

  • Se souvenir de moi

Mot de passe oublié ?

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous Ici

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

408 637 Professionnels
8 891 Offres d'emploi
637 111 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

408 637 Professionnels
8 891 Offres d'emploi
1 274 222 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Publié le 04/10/2018 par

RETRAITE : TRAVAILLEURS, AVEZ-VOUS COMMENCÉ À EPARGNER ?

RETRAITE : TRAVAILLEURS, AVEZ-VOUS COMMENCÉ À EPARGNER ?

Selon la 15èmeédition de l’étude "The Future of Retirement : Bridging the Gap" publiée par HSBC et réalisée en partenariat avec Ipsos MORIseules 26% des personnes en âge de travailler épargnent régulièrement pour leur retraite, et ce, à l’échelle mondiale.

 

En France, la moyenne est un peu plus basse avec seulement 18%. Les français en âge de travailler épargnent donc peu ! En comparaison, ils sont 33% à agir de la sorte au Royaume-Uni, 38% au Canada et 40% aux Etats-Unis.

 

De manière générale, les connaissances liées à la retraite et à son coût sont assez faibles. Cela explique le manque de prévoyance global à l’échelle mondiale. Les individus sont davantage enclin à « privilégier leurs besoins financiers immédiats » que d’anticiper leur retraite. 

 

D’ailleurs, en France, 33% des personnes en âge de travailler ont déclaré « vivre au jour le jour financièrement ». Dans le monde entier, la moyenne est un peu plus élevée et s’établie à 43%. Les individus sont davantage concernés par le fait de « vivre l’instant présent » : au niveau mondial, plus d’une personne en âge de travailler sur trois (33%) favorise cela plutôt que d’épargner pour la retraite. En France, la proportion chute à 26%, car l’inquiétude des ménages quant à l’avenir y est plus élevée. En comparaison, la moyenne en Chine est beaucoup plus élevée (47%), tout comme en Inde (46%) et aux Etats-Unis (36%), où les dépenses sont plus fréquentes. 

 

En ce qui concerne la retraite, l’étude d’HSBC indique que le retraité n’est pas « synonyme d’arrêt total d’activité ». En moyenne, 58% des personnes interrogées à l’échelle mondiale ont l’intention de continuer à travailler, dans une certaine mesure, à la retraite. En Chine, aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, ils sont respectivement 60%, 59% et 48% à avoir ce souhait. En France, ce phénomène reste assez rare. Seulement 32% des personnes en âge de travailler déclarent vouloir continuer à le faire à la retraite. Le contraste est donc flagrant ! En revanche, c’est en France qu’on est le mieux informé sur la retraite et son coût. 

 

Globalement, cette période de la vie est perçue de manière assez positive à l’échelle internationale. 75% des français envisagent la retraite comme « une période de plus grande liberté et comme une opportunité de découvrir de nouveaux centres d’intérêts ». Selon eux, la retraite est un « temps positif », synonyme de relaxation et de bonheur.

 

En conclusion, seuls 26% des personnes en âge de travailler épargnent régulièrement pour leur retraite. Trop peu de gens épargnent pour leurs besoins futurs, et favorisent à cela « l’instant présent » et les objectifs à courts termes. De manière générale, la retraite est attendue car elle est synonyme de bien-être. Toutefois, nombreux sont ceux qui, dans le monde, envisagent de continuer à travailler après la retraite.

 

Amis bilingues, si cela vous intéresse, vous pouvez retrouver l’étude complète sur The Future of Retirement : Bridging the Gap.

 

Aucun commentaire

Membre anonyme

Vous publiez en tant que Membre anonyme Choix  Membre anonyme Choix Banque de France Banque de FranceConsort NT Consort NT ING Direct Membre anonyme

©2017 Dogfinance | site réalisé par Maespirit Développeurs | Mentions légales | Conditions d'utilisation | Conditions générales de vente

Traitement en cours... Veuillez patienter