Fermer

  • Se souvenir de moi

Mot de passe oublié ?

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous Ici

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

430 618 Professionnels
7 137 Offres d'emploi
846 632 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

430 618 Professionnels
7 137 Offres d'emploi
1 693 264 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

publicité

Publié le 25/04/2014 par

Terminal Bloomberg : ancêtre des réseaux sociaux modernes

Terminal Bloomberg : ancêtre des réseaux sociaux modernes

B comme Bloomberg, « Bloomberg est un symbole du monde financier et des réseaux. Dès sa création, il inventa un système de messagerie professionnelle mondiale qui permit la connexion de dizaines de milliers de financiers. Grâce à cette innovation, Bloomberg bâtissait les clés de son succès futur. » (1)

En utilisant Twitter, Facebook ou Linkedin, l’utilisateur des terminaux Bloomberg ne sera dépaysé. Voyants de présence, courts messages échangés entre utilisateurs, facilité à transférer de l’information, tout dans les retwitte, like et autres outils de partage lui sera familier. Depuis des années, il est formaté à l’emploi de tous ces principes de communication moderne.

Dès l’origine, Bloomberg a bâti son terminal pour connecter le monde de la finance. En fermant son réseau aux seuls utilisateurs des terminaux, il a créé deux castes : ceux qui avaient des terminaux et pouvaient communiquer entre eux, et ceux qui étaient hors du système.
Des messages courts et des news s’échangent à chaque instant. Chaque opérateur guette qui est présent sur les marchés et les volumes traités. L’information est accessible et provoque parfois quelques dérapages (2). Facebook est accusé de rendre visible des messages, Bloomberg peut subir les mêmes maux (3). Twitter propage les nouvelles, Bloomberg sert à passer des ordres sur les marchés.

Les outils modernes de réseaux sociaux utilisent les mêmes ingrédients que ceux qui sont présents dans les terminaux Bloomberg depuis des années. Ils sont une clé de leurs succès. Certains métiers de l'internet ont des similitudes avec des métiers de la finance, ne peut-on pas faire un parallèle entre les community managers modernes et les analystes fournisseurs de nouvelles à la communauté financière ? Au lieu de créer un tsunami de tweets, ils peuvent provoquer une déferlante sur les marchés.

«OUR 315,000 SUBSCRIBERS EXCHANGE200 MILLION MESSAGES A DAY. THEY HAVE 15 TO 20 MILLION CHATS A DAY. THEY’RE A COMMUNITY» DAN DOCTOROFF, CEO & PRESIDENT OF BLOOMBERG L.P. (4)

Depuis les années 80, Bloomberg a créé une communauté d’utilisateurs toujours plus nombreuse et puissante. Il n’a cessé de cimenter leurs relations en leur apportant toujours plus de fonctionnalités et d’outils d’aide à la décision. Les « best ideas » des utilisateurs se partagent. Les principaux supports du monde professionnel (tableurs excel, présentations power point, …) sont compatibles, l’interaction se compare à celle de SlideShare. Tel un Scoop.it, il cure et partage  les données reçues de contributeurs.

Comme pour les réseaux sociaux grands publics, Bloomberg a pris le virage de la portabilité et a développé des solutions mobiles qui entretiennent l’addiction des financiers. 24h sur 24, il est devenu possible d’accéder à son Bloomberg Anywhere. La finance ne s’arrête jamais, le terminal est toujours présent dans la poche et donne accès aux dernières analyses et cotations.
Le terminal Bloomberg est aussi devenu une plateforme complète multi services facilitant la vie de ses utilisateurs : « You can find the best restaurants and read timely reviews from the Bloomberg community or make reservations at more than 8,000 select restaurants. Access cultural and entertainment calendars, event details and ticket sales with one click. If you are booking or tracking a flight, search on Bloomberg. We also offer a hotel directory and ratings. ». N’importe où dans le monde, il qualifie les meilleures offres quel que soit le domaine.

« SEC Approves Using Facebook, Twitter for Company Disclosures» (5)

Pour que la boucle soit bouclée, la connexion entre ces mondes des réseaux devait se réaliser. L’autorité des marchés américaine, la SEC (Securities & Exchange Commission), autorisa en avril 2013 la diffusion de news financières par les principaux médias sociaux. Quelques jours plus tard, les terminaux Bloomberg s'ouvraient aux flux liés à des comptes « sécurisés » de ces plateformes (7). Les normes de qualité de Bloomberg étaient ainsi respectées « Each member’s identity is validated and secured through Bloomberg, allowing you to converse, collaborate and trade with confidence», et correspondaient au besoin de confiance qui lie cette communauté.

Le réseau fermé inter professionnel s'est ouvert vers les réseaux publics. Et, malgré les sécurités mises en place, l’instantanéité des 2 univers peut générer des ravages. Dans un monde qui cultive de plus en plus le partage de l’information en temps réel, même le système le plus rodé n’a pas de sécurités suffisantes face à la manipulation et au piratage. (8)

Comme les autres réseaux, il est sur contrôlé. La compliance a un prix : le marché mondial et ses utilisateurs sont scrutés pour enrichir une méga-base qui s’étend au rythme des transactions financières et des échanges de messages « All chats are archived and auditable, enabling you to fulfill compliance requirements.» L’accès à ces données reste néanmoins encadré pour contenir les débordements.

Au travers de ces quelques lignes, des similitudes entre ces 2 mondes apparaissent. Bloomberg est probablement un précurseur de l’évolution que connaît actuellement notre société. Au service des marchés financiers, qui nécessitaient d’aller toujours plus vite, il a su se moderniser au cours des années pour conquérir les plus grandes salles de marchés du monde et les formater à univers réagissant à la nanoseconde. Toujours plus vite, toujours plus fiable, toujours plus actualisé, il ressemble notre usage de Twitter, Linkedin ou Facebook.

(1) «Le monde des réseaux sociaux de A à # » La Nouvelle Revue de Géopolitique n°122 juillet 2013 (Rubrique "Le monde selon Twitter")
(2) Des journalistes de Bloomberg accusés d'espionner des financiers http://ow.ly/ns8Ar
(3) Bloomberg : plus de 10 000 messages privés publiés sur la Toile http://ow.ly/ns8yN
(4) http://www.bloomberg.com/professional/tools-analytics/collaboration/
(5) http://www.bloomberg.com/professional/tools-analytics/mobile/
(6) http://www.bloomberg.com/news/2013-04-02/sec-approves-social-media-use-f...
(7) Twitter via Bloomberg : une révolution s’annonce dans la communication financière ! http://ow.ly/ns8w7
(8) 136 milliards de dollars : le tweet virtuellement le plus cher de l'histoire ! http://ow.ly/ns8ur

A Propos de l'auteur

Alban Jarry
Directeur du Programme Solvency 2 chez La Mutuelle Générale

Aucun commentaire

Membre anonyme

Vous publiez en tant que Membre anonyme Choix  Membre anonyme Choix Banque de France Banque de FranceConsort NT Consort NT ING Direct Membre anonyme

©2017 Dogfinance | site réalisé par Maespirit Développeurs | Mentions légales | Conditions d'utilisation | Conditions générales de vente

Traitement en cours... Veuillez patienter