Fermer

  • Se souvenir de moi

Mot de passe oublié ?

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous Ici

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

438 100 Professionnels
8 784 Offres d'emploi
952 536 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

438 100 Professionnels
8 784 Offres d'emploi
1 905 072 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Publié le 29/07/2016 par

Terminées les fausses excuses en entretien !

Terminées les fausses excuses en entretien !

Je suis trop jeune

On ne pointera pas à nouveau du doigt l’incohérence des entreprises qui cherchent des profils jeunes diplômés avec déjà 10 ans d’expérience à leur actif. Le cercle vicieux qui empêche trop souvent les jeunes de faire leur preuve peut néanmoins être contré par quelques stages ou alternances enrichissantes qui attireront les recruteurs. Il est également possible de tirer profit de cette expérience peu développée qui permettra une adaptabilité rapide aux codes et à la culture de n’importe quelle entreprise. De plus, le jeune diplômé, avide de travail, d’apprentissage, et très motivé peut se révéler être un excellent profil pour le groupe.

 

Je suis trop vieux

Bien qu’il existe certains préjugés sur les profils seniors (les plus de 45 ans selon Pôle emploi) demandant un salaire trop conséquent, trop sûrs d’eux, supportant peu de réflexion ou de nouveauté dans leur travail et parfois pas assez dynamiques… Ces profils séduisent toujours néanmoins les recruteurs, il est juste important de savoir quoi mettre en avant. Les profils expérimentés peuvent manager et former les plus jeunes. Ces profils sont également rassurants puisqu’ils sont amenés à être plus fidèles sur leur poste et à y rester une fois celui-ci décroché. 

 

Je ne suis pas assez diplômé

L’offre d’emploi que vous convoitez stipule la recherche d’un profil BAC+5 et vous n’avez qu’un BAC+3, cependant les missions collent totalement à ce que vous savez faire et à ce que vous avez déjà pu faire sur vos précédents postes, foncez. La théorie face à la pratique : les compétences techniques sont toujours plus valorisantes que les diplômes (souvent trop généralistes), n’hésitez pas à les mettre en avant.

 

Je suis trop diplômé

Vous postulez pour une offre qui vous intéresse mais pour laquelle vous êtes surqualifié. Le recruteur, forcément intéressé par votre profil de prime abord, se verra rapidement plus sceptique et craindra qu’à terme vous puissiez vous ennuyer sur ce poste, que vous cherchiez à partir assez vite, que vous ayez du mal à vous intégrer à l’équipe etc… A vous de le rassurer lors de l’entretien, vous postulez à cette offre en votre âme et conscience, que le poste vous intéresse quelque soit le niveau qui lui soit attribué.

 

Je sors d’une mauvaise expérience

Vous postulez dans une nouvelle entreprise suite à un licenciement, un CDD non reconduit, un projet qui est tombé à l’eau, pas de panique. Vous pouvez tout à fait parler de votre « échec » au recruteur, celui-ci est humain. Il pourra cerner plus facilement votre état d’esprit, votre caractère. Vous souhaitiez monter votre boite et cela n’a pas marché, il verra en vous quelqu’un qui va au bout de ses projets et saluera l’effort. Vous avez quitté une entreprise car l’ambiance et l’équipé managériale ne collait pas à votre personnalité, expliquez pourquoi, ensemble vous pourrez constater si l’entreprise que vous souhaitez rejoindre colle plus à vos attentes, ou non. Quelque soit la situation parlez-en, le recruteur pourra vous entendre, il est inutile de cacher la vérité.

 

J’ai un trou sur mon CV

Face à la concurrence vous vous dites que le trou sur votre CV jouera forcément en votre défaveur, que celui-ci fait désordre. Plusieurs raisons peuvent expliquer cette période vide, encore une fois il est important d’expliquer celle-ci au recruteur, qu’elle soit voulue ou subie n’en ayez pas honte. Le marché de l’emploi étant ce qu’il est aujourd’hui les recruteurs sont aptes à entendre vos arguments. Tirer de cette période calme une force et mentionnez à quel point vous êtes aujourd’hui désireux de travailler et motivé.

 

Bien que certaines caractéristiques soient considérées comme des points faibles rien n’est un véritable frein à l’embauche, il suffit de savoir tirer du positif de chaque situation et surtout d’apprendre à communiquer et à mettre en avant votre valeur ajoutée. 

A Propos de l'auteur

Marina Pascarel
Social Media Manager chez Eduniversal

6 commentaires

Baptiste Lamy
Signaler

Baptiste Lamy

Un article positif, l'envie de tourner le négatif en positif !
Comment peut-on mettre en avant sa candidature dans un nouveau secteur, dans lequel on a jamais travaillé?

| Répondre | le 29/07/2016

Julie BERNARD
Signaler

Julie BERNARD

Baptiste Lamy : Je pense que vous pouvez mettre en avant votre différence en tant que force. Vous apporterez un regard neuf à ce nouveau secteur.

1 | Répondre | le 29/07/2016

PASCAL DAIRIEN
Signaler

PASCAL DAIRIEN

Un article très intéressant, si on décroche l'entretien. Car très souvent nous pouvons même pas nous expliquer.

1 | Répondre | le 29/07/2016

Marina Pascarel
Signaler

Marina Pascarel

@[377061:PASCAL DAIRIEN] : Pascal, si vous n'arrivez pas à atteindre l'étape de l'entretien peut être qu'il suffit de modifier des éléments dans votre CV afin de "masquer" les points négatifs. Selon vous quel élément joue en votre défaveur ?

| Répondre | le 01/08/2016

PASCAL DAIRIEN
Signaler

PASCAL DAIRIEN

Le faits de mon expérience de gérant d'une SARL pendant 4 ans, SARL qui as dû être mis en liquidation pour insuffisance de trésorerie. Reste un handicap pour une reprise activitée, j'ai des entretiens qui n'aboutissent jamais. Par exemple depuis le 1er janvier 2016 j'ai déjà eu 17 entretiens

| Répondre | le 01/08/2016

Benjamin FATOU
Signaler

Benjamin FATOU

Je pense, Pascal, qu'il est important de ne pas mentionner ces 17 entretiens par exemple...

| Répondre | le 04/08/2016

Membre anonyme

Vous publiez en tant que Membre anonyme Choix  Membre anonyme Choix Banque de France Banque de FranceConsort NT Consort NT ING Direct Membre anonyme

©2017 Dogfinance | site réalisé par Maespirit Développeurs | Mentions légales | Conditions d'utilisation | Conditions générales de vente

Traitement en cours... Veuillez patienter