Fermer

  • Se souvenir de moi

Mot de passe oublié ?

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous Ici

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

419 819 Professionnels
9 437 Offres d'emploi
714 298 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

419 819 Professionnels
9 437 Offres d'emploi
1 428 596 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

publicité

Publié le 20/07/2015 par

Top 5 des qualités les plus recherchées dans la finance!

Top 5 des qualités les plus recherchées dans la finance!

Durant votre entretien d’embauche, certaines questions types surviendront quoi qu’il arrive à un moment ou un autre. C’est le cas du tant redouté « Citez moi 3 qualités » qui fait souvent polémique. Prenez les devants et préparez-vous à y répondre avec l’aide d’Yves Sonier,  président-directeur général du Groupe Sefico et d’Anne Sophie Michelet, responsable recrutement au sein de Primonial, qui ont répondu à la question « Quels sont, selon vous, les 5 principales qualités requises pour évoluer dans le monde de la finance ? »

 

-          Aisance dans le maniement des chiffres

Bien entendu, et en premier lieu, une bonne maitrise et un intérêt particulier pour les chiffres est indispensable à une évolution dans la finance. Yves Sonier souligne que « La cohérence chiffrée des états financiers doit être le reflet de la réalité économique et financière de l’entreprise ».

 

-          Connaissances informatiques

Allant de pair avec la gestion des chiffres, la maitrise de l’informatique et des logiciels professionnels est aujourd’hui, dans la finance, inévitable. Anne Sophie Michelet précise qu’« il est essentiel d’être à l’aise techniquement. Les métiers de la finance allient souvent  management et ingénierie, il est donc nécessaire d’avoir pris en main les outils lors de sa formation déjà. Bien entendu nous avons tous des domaines de prédilection, des tâches que nous aimons, et d’autres moins, il est pourtant nécessaire de se confronter à ses démons même si on n’est pas de prime abord ouverts à certains domaines. »

 

-          Rigueur

Les métiers de la finance nécessitent, entre la gestion des chiffres et celles des logiciels informatiques, un sens de l’organisation prononcé, une rigueur et une vigilance permanente visant à « ce que les procédures de contrôle interne soient optimales, à ce que tous les risques de l’entreprise soient identifiés» explique Monsieur Sonier.

 

-           Sens relationnel

On pense souvent, à tort, que les métiers de la finance se limitent au maniement des chiffres. En réalité les pôles financiers des entreprises sont amenés à être en contact avec les différents services, à faire preuve de diplomatie et de compréhension envers les autres salariés. La responsable en recrutement de Primonial souligne qu’« il est indispensable d’être capable de prendre de la hauteur. Il faut, dans la finance, avoir une vue plus ouverte que sur son simple service. Il est nécessaire de fluidifier les rapports, de s’intéresser aux autres services afin de mieux cibler les attentes. ». Yves Sonier précise que « Nos  collaborateurs doivent cultiver de bonnes relations avec l’ensemble des salariés car ils doivent connaître et réunir l’ensemble des données économiques et financières de l’entreprise. Ils doivent savoir faire preuve de discrétion car ils ont accès à des données sensibles et confidentielles. »

 

-          Adaptabilité

La capacité d’adaptation à de nombreuses situations délicates, mêlant gestion du stress, délais serrés à respecter et collaboration avec des collègues, est une qualité également très recherchée dans la finance.  Le PDG du groupe Sefico révèle que « Nos collaborateurs sont amenés  à respecter des échéances très précises, en temps limité avec des contraintes  sans cesse différentes. ». Madame Michelet appuie ce propos et souligne que « De manière générale, il faut avoir soif de recherches, ne pas rester dans sa zone de confort, être en veille permanente, être force de proposition. Il faut orienter ses lectures, se renseigner, se plonger dans le monde du travail et en connaitre les acteurs. »

 

A Propos de l'auteur

Marina Pascarel
Social Media Manager chez Eduniversal

26 commentaires

marie ange sambin
Signaler

marie ange sambin

J'ai travaille dans un service en tant que stagiaire comptable avec un responsable financier.Il fallait bien savoir a qu'elle moment faire des transactions de crédit aux clients tout en prenant en compte l'économie de l'entreprise. Prendre en compte les délais de paiement,pour que l'équilibre financière soit fiable.
Les finances ce n est pas que les chiffres mais pour mieux prévoir la rentabilité de l'entreprise .
La gestion de l'entreprise est très importante afin de savoir ou l'on va afin de prendre des décisions importantes.

J'aime3 | Répondre | le 19/05/2015

Marina Pascarel
Signaler

Marina Pascarel

marie ange sambin : Merci pour votre commentaire Marie Ange, qui illustre tout à fait les qualités d'adaptation et de rigueur dont il est question dans l'article.

1 | Répondre | le 19/05/2015

Mohamed Azzedine D.
Signaler

Mohamed Azzedine D.

Marina Pascarel : Un bel article , utile et très bien écrit !

| Répondre | le 19/05/2015

FLORENCE BAGOT
Signaler

FLORENCE BAGOT

Tout à fait d'accord avec marie ange en temps que ex gérante. Bravo

| Répondre | le 19/05/2015

Marina Pascarel
Signaler

Marina Pascarel

@[113910:Azzedine D.] : Merci beaucoup pour votre commentaire, j'espère que cet article vous aidera lors d'un futur entretien d'embauche!

| Répondre | le 19/05/2015

Marina Pascarel
Signaler

Marina Pascarel

FLORENCE BAGOT : Merci pour votre commentaire Florence, il est important de souligner cet aspect gestion, en effet parfois oublié dans le monde de la finance souvent trop associé au maniement des chiffres uniquement.

| Répondre | le 19/05/2015

josselin gardes
Signaler

josselin gardes

Cet article démontre bien qu'à l'heure actuelle, il ne suffit pas d'être spécialiste dans son domaine pour réussir.
Dans un environnement (macroéconomique et social) toujours plus complexe, du fait principalement de la mondialisation, ces qualités (présentés dans cet article) sont essentielles afin de mieux appréhender le monde de l'entreprise.
En tant que stagiaire et aspirant à des métiers dans les domaines de la finance d'entreprise, je me rend compte qu'énormément de facteurs sont à ne pas négliger.
Personnellement, et ce n'est que mon avis, j'aurai rajouté l'humilité et la curiosité.
Merci pour cet article.

2 | Répondre | le 19/05/2015

Marina Pascarel
Signaler

Marina Pascarel

josselin gardes : Merci pour votre avis Josselin, je pense en effet que la rigueur, le sens relationnel et la capacité d'adaptation sont des qualités nécessaires à tout milieu professionnel. De même que l'huminilité et la curiosité que vous mentionnez!

| Répondre | le 19/05/2015

JEANE OYONOU
Signaler

JEANE OYONOU

tres juste comme article merci

1 | Répondre | le 21/05/2015

Jaouade Mbaraka
Signaler

Jaouade Mbaraka

Excellent article ! J'espère et je pense que cela m'aidera fortement lors de mes futurs entretiens...

2 | Répondre | le 21/05/2015

François Escande
Signaler

François Escande

Je confirme, excellent article. Effectivement de part mon expérience, il ne suffit pas de se cloisonner dans les activités de son service pour considérer quel'on fait du bon travail.
Il faut aussi se mettre à la place des autres services pour pouvoir faire avancer l'entreprise. Il faut même essayer de développer autant que possible des relations informelles avec des personnes d'autres services.

1 | Répondre | le 21/05/2015

mariama gueye
Signaler

mariama gueye

Je trouve cet article tres instructif, mais il y a une qualite tres importante a mon avis que je n ai pas vu dans l article c'est la communication surtout dans un environnement ou on retrouve beaucoup de culture.

2 | Répondre | le 22/05/2015

Marina Pascarel
Signaler

Marina Pascarel

mariama gueye : Mariama vous avez raison, et selon moi la communication va bien évidemment de pair avec le sens relationnel. Créer, comme le dit à juste titre @François Escande, des relations avec les autres services, et communiquer, est indispensable pour jauger son travail et l'impact que celui-ci peut avoir.

| Répondre | le 22/05/2015

Mohamed OUROUBA
Signaler

Mohamed OUROUBA

ça tombe très bien, j'ai bientôt un entretien.je vous tiendrai au courant.

2 | Répondre | le 22/05/2015

aurore
Signaler

aurore

Moi aussi, on va copier et puis c'est tout. Au sujet de la gestion du stress, j'ai une technique, je me suis aperçu que ce n'est pas l'autre qui est stressant dans un bureau, genre quand vous avez en face de vous deux autres collègues, non ce sont les bruits matériels autour, la frappe du clavier par exemple, ou encore des bruits proche de l'industriel quand il y a du classement à faire, du coup parfois, j'utilise des boules quies, qui permettent d'atténuer ces sons se concentrer sur sa respiration, mais seulement un laps de temps, sinon après je m'endors sur mon travail. J'avais lu aussi, sens de l'investigation, vous savez quand on doit rechercher un document. Très bon choix d'article Marina!

1 | Répondre | le 24/05/2015

Marina Pascarel
Signaler

Marina Pascarel

Mohamed OUROUBA : Oui, tenez nous au courant Mohamed!

| Répondre | le 26/05/2015

Marina Pascarel
Signaler

Marina Pascarel

aurore ribereau : Merci pour votre commentaire et votre astuce face au stress Aurore. Donnez nous de bonnes nouvelles à l'issue de votre entretien également!

| Répondre | le 26/05/2015

Natacha HOTE
Signaler

Natacha HOTE

A part l'aisance dans le maniement des chiffres, qui est une qualité spécifique des métiers de la finance, les autres qualités sont essentielles quelque soit la fonction occupée.
Mais c'est un article très intéressant, merci de l'avoir partagé.

2 | Répondre | le 26/05/2015

stephan baurice
Signaler

stephan baurice

Très édifiant cet article. Merci

1 | Répondre | le 27/05/2015

andre taguissa
Signaler

andre taguissa

a mettre en avant dans les qualités personnelles de sa lettre de motivation. Très instructif cet article!!

1 | Répondre | le 29/05/2015

Rachida EL GUERCH
Signaler

Rachida EL GUERCH

Et surtout que le financier doit avoir un langage compréhensible et adapté à l’interlocuteur qu'il a en face, car malheureusement c’est ce qui fait défaut...

| Répondre | le 03/06/2015

MM Serend
Signaler

MM Serend

Pour travailler dans la finance, il n'est en fait pas utile de manipuler les chiffres - loin de là. Pour la majorité des postes en fait, il est préférable de comprendre le métier : connaitre le savoir-faire intrinsèque du poste. J'ai pu remarqué à quel point cela est primordial : chaque environnement a ses spécificités, mais on vous pardonnera de ne pas savoir définir le taux d'amortissement à J+97, mais pas de ne pas connaitre (par exemple) ce qu'est un leg, un future, ou les caractéristiques d'un marché OTC. A l'inverse, j'ai vu que savoir manipuler les chiffres n'est pas nécessaire, mais avoir une impétence profonde pour le métier dans lequel on évolue est ABSOLUMENT nécessaire pour comprendre le métier et pas seulement avoir les bases mathématiques pour le réaliser.
J'espère que cela aidera à clarifier les choses.

En ce qui concerne l'adaptabilité, on peut y mettre tout et n'importe quoi - mais au final, cela ne revêt qu'une et une seule réalité : accepter de faire des heures sup, non rémunérées, pour être certain de respecter la deadline. Donc, savoir mettre un peu sa vie de coté pour le bien d'un projet. La banque / la finance, ce n'est pas un lieu où tout change du jour au lendemain, et à part quelques niches bien spécifiques où on a besoin de s'adapter en permanence, le reste de ce milieu évolue peu et bien au contraire on aboutit à une certaine entropie maladive qui peut en fait bien irriter : allez faire changer un processus dans une banque et vous comprendrez le crédo suivant :"on ne change pas quelque chose qui fonctionne" tant utilisé en banque / finance. L'adaptabilité est donc nécessaire au niveau du travailleur, mais pas à cause de l'environnement constamment en évolution, mais plutôt des décisions prises en dernière minute et sous la contrainte (résultant de la hantise du changement et engendrée par une entropie permanente) ainsi que de la lourdeur des processus liés à ces domaines (nombreux acteurs, nombreux validateurs, nombreuses contraintes techniques / métier....), ainsi que le manque d'anticipation des décideurs (peu enclins à faire évoluer les choses, donc peu ou pas en mesure d'anticiper).

| Répondre | le 08/06/2015

mokdad berrouila
Signaler

mokdad berrouila

merci beaucoup pour ces précieux conseils qui sont très bénéfique ça va nous servir comme leçon à l'avenir

1 | Répondre | le 08/06/2015

Marina Pascarel
Signaler

Marina Pascarel

MM Serend : L'environnement autour du maniement des chiffres, en finance, et la connaissance du métier, sont bien entendu primordiaux comme vous le mentionnez, cependant une affinité certaine pour les chiffres ne peut être discutée dans ces métiers vous ne pensez pas? Quelqu'un ayant une aversion pour les chiffres ne pourra en aucun cas exercer le métier de comptable par exemple c'est évident.

L'exemple des heures supplémentaires, auxquelles vous faites référence, peut relever en effet de l'adaptabilité mais avant tout de la conscience professionnelle, non? Au delà de la finance, faire ses heures, ni plus ni moins, rentrer chez soi et laisser un projet en cours, malgré la deadline, est un libre choix personnel... L'investissement que vous placez dans votre travail dépendra de votre réussite et de la satisfaction de vos collègues, supérieurs, et bien évidemment de vous même.

| Répondre | le 10/06/2015

Marina Pascarel
Signaler

Marina Pascarel

Rachida EL GUERCH : Rachida, vous avez raison de soulever la problématique de la communication, les personnes travaillant dans les secteurs de la finance, souvent habitués aux termes techniques etc, rencontrent souvent des difficultés à échanger avec des personnes étrangères au monde financier.

| Répondre | le 10/06/2015

sylvie marthinet
Signaler

sylvie marthinet

Marina, tout a été dit l'article est à votre image !! Bravo :)

| Répondre | le 08/09/2015

Membre anonyme

Vous publiez en tant que Membre anonyme Choix  Membre anonyme Choix Banque de France Banque de FranceConsort NT Consort NT ING Direct Membre anonyme

©2017 Dogfinance | site réalisé par Maespirit Développeurs | Mentions légales | Conditions d'utilisation | Conditions générales de vente

Traitement en cours... Veuillez patienter