Fermer

  • Se souvenir de moi

Mot de passe oublié ?

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous Ici

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

482 452 Professionnels
8 495 Offres d'emploi
1 037 022 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

482 452 Professionnels
8 495 Offres d'emploi
2 074 044 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

publicité

Publié le 19/02/2020 par

Tour d'horizon sur le Projet de Loi de Finance 2020

L'impact à court terme sur la gestion de votre patrimoine devrait globalement rester mesuré ; à moyen terme, les effets sont plus difficiles à évaluer.

Tour d'horizon sur le Projet de Loi de Finance 2020

Impôts locaux : bien difficile de dire qui sera gagnant ou perdant en ... 2026

Révision des évaluations foncières des habitations
Le PLF initie une réforme qui prendra effet à compter des impositions dues pour ... 2026 ! Cette réforme des valeurs locatives devrait avoir un impact élevé sur le montant des impôts directs locaux dus par les contribuables, au premier rang desquels la taxe foncière. En effet, l'établissement de leur valeur repose actuellement sur des références de loyers datant de la décennie 70 ...
Le PLF 2020 prévoit un calendrier (premiers éléments à transmettre dès 2023 par les propriétaires de biens loués) et une méthode de révision des bases locatives, fondée notamment sur la typologie des immeubles imposables (maison individuelle, appartements en copropriété, ...) et le montant des loyers appliqués. Par ailleurs, les nouvelles valeurs locatives seraient actualisées chaque année.
Nul doute que cette réforme - véritable serpent de mer depuis de nombreuses années - n'a pas fini de faire parler d'elle !

Suppression définitive de la taxe d'habitation : horizon 2023
La suppression définitive de la taxe d'habitation pour tous les contribuables serait effective en 2023 mais concernerait uniquement la résidence principale.
Ainsi, la taxe d'habitation sur les locaux d'habitation autres que la résidence principale serait maintenue. Les propriétaires de biens locatifs ou de résidences secondaires devraient subir à terme une hausse de leur taxe d'habitation puisque les valeurs foncières devraient être revues à partir de 2026 (voir supra) !

 

Impôt sur le revenu : coup de pouce aux revenus intermédiaires

Baisse d'impôt dès 2020
Les foyers fiscaux concernés sont ceux dont les revenus sont imposés au barème progressif à la tranche marginale de 30 % au maximum.
A titre d'illustration, pour un foyer composé de 2 parts fiscales :
• Le revenu net global imposé au barème progressif ne doit pas dépasser 146 000 € environ pour bénéficier de la baisse d'impôt prévue par le PLF 2020 ;
• Lorsque le revenu net imposable du foyer se situe entre 55 000 € et 145 000 €, la baisse d'impôt est d'environ 250 €.
Au-delà (tranches du barème à 41 % puis 45 %), la baisse d'impôt théorique est totalement neutralisée.
En pratique, le taux de prélèvement à la source (taux de PAS) appliqué aux revenus des contribuables (salaires, pensions par exemple) prendrait en compte la baisse d'impôt dès le 1er janvier 2020.


Réforme du Crédit d'Impôt pour la Transition Energétique (CITE)
Le PLF 2020 prévoit :
• Pour les foyers «les plus modestes » : un remplacement du CITE par la prime de transition énergétique à compter de 2020.
• Pour les foyers « intermédiaires » :
o le maintien du CITE en 2020 avec un périmètre de dépenses restreint et des conditions moins favorables qu'en 2019. Le CITE ne concernerait notamment que les propriétaires et uniquement les dépenses réalisées dans leur résidence principale ;
o le remplacement du CITE par la prime de transition énergétique à partir de 2021.
• Pour les foyers « les plus aisés », la suppression, dès 2020, du CITE, sans possibilité de bénéficier de la prime de transition énergétique à partir de 2021.
Les dispositions à ce jour applicables au CITE - qui concernent de facto tous les contribuables (quel que soit leur niveau de ressources) et un périmètre étendu de dépenses relatives la transition énergétique - pourraient, sur demande, continuer de s'appliquer aux dépenses payées en 2020, à la double condition que le contribuable puisse justifier, entre le 01/01/19 et le 31/12/19 :
• De l'acceptation d'un devis ;
• Et du versement d'un acompte entre le 01/01/19 et le 31/12/19
Vous ne devez donc plus tarder si vous avez un projet de rénovation énergétique en vue !

Suppression de l'option pour l'étalement de l'imposition des indemnités de départ en retraite
Sur option expresse et irrévocable, le contribuable peut actuellement demander à étaler l'imposition sur 4 ans, par parts égales, de la partie imposable de l'indemnité de départ volontaire en retraite, de mise à la retraite ou de départ en préretraite.
Cette mesure d'étalement serait abrogée à compter de l'imposition des revenus de 2020. Toutefois, les options exercées au titre d'une année antérieure continueraient de produire leurs effets pour la durée restant à courir.
A noter que la mesure s'appliquerait aussi au transfert des avoirs depuis un compte épargne-temps.

 

Autres mesures
Le PLF 2020 prévoit également :
• une revalorisation de l'ordre de 1 % des différents seuils nécessaires à la détermination de l'imposition (tranches du barème, limites de déduction, plafond de réduction / crédit d'impôt, ...).
• une simplification déclarative dans certains cas (par exemple lorsque le contribuable ne perçoit que des revenus déjà connus par l'administration fiscale, tels que des salaires ou des pensions de retraite).
• une hausse des charges sociales dues par les micro-entrepreneurs (auto-entrepreneurs).
• un recentrage de l'aide aux créateurs et repreneurs d'entreprise (ACRE) sur les bénéficiaires de l'allocation chômage (et parallèlement une extension à certains conjoints collaborateurs).

Aucun commentaire

Membre anonyme

Vous publiez en tant que Membre anonyme Choix  Membre anonyme Choix Banque de France Banque de FranceConsort NT Consort NTKACIUS KACIUS2J Associés 2J Associés ING Direct Membre anonyme

©2017 Dogfinance | site réalisé par Maespirit Développeurs | Mentions légales | Conditions d'utilisation | Conditions générales de vente

Traitement en cours... Veuillez patienter