Le trading est une activité source de nombreux fantasmes. Médias et politiques entretiennent aux yeux de l’opinion publique l’image sulfureuse des traders. Ces professionnels, montrés du doigt comme étant à l’origine de la crise financière, souffrent d’une mauvaise image que les scandales financiers à répétition (de Nick Leeson à Jérôme Kerviel, en passant par Bruno Iksil) n’ont rien fait pour arranger. Les traders peinent à se défaire de ces clichés et ont bien souvent l’étiquette des rogue traders (traders voyous) collées sur le front. Mais qu’en est-il réellement ?

“Greed is good” (Gordon Gekko, Wall Street)

L’un des premiers films ayant mis en avant la profession de trader fut Wall Street en 1987. Ce film réalisé par Oliver Stone raconte l’histoire de Bud Fox, un jeune courtier plein d’ambition joué par Charlie Sheen, et le moins que l’on puisse dire, c’est que la profession n’est pas présentée sous son aspect le plus moral…

Cocaïne, call girls, et autres excès s’enchaînent et poussent notre jeune trader dans un cercle vicieux qui s’achèvera par la case prison. Vous conviendrez qu’il existe des façons plus mélioratives de présenter une profession aux yeux du grand public !

 

Lire la suite sur newtrading.fr