Fermer

  • Se souvenir de moi

Mot de passe oublié ?

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous Ici

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

425 956 Professionnels
7 110 Offres d'emploi
828 821 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Des milliers de professionnels de la finance utilisent Dogfinance pour faire évoluer leurs carrières

425 956 Professionnels
7 110 Offres d'emploi
1 657 642 Mises en relation

Networking

Retrouvez vos collègues et camarades d'études

Enrichissez votre carnet d'adresses

Echangez, Annoncez, Communiquez

Carrière

Vos contacts connaissent votre futur employeur

Affichez votre expertise : faites-vous chasser

Trouvez vos futurs collaborateurs

Inscrivez-vous gratuitement

 

5 caractères min.

  • Je souhaite recevoir des offres des partenaires Dogfinance

En cliquant sur S'inscrire ou en utilisant Dogfinance, vous confirmez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales d'utilisation.

Publié le 24/04/2014 par

"Certains de nos associés actuels ont d’ailleurs commencé par un stage", Olivier Goy, PDG de 123Venture


Olivier GoyPouvez-vous présenter 123Venture à la communauté Dogfinance ?

123Venture est une société de gestion de capital-investissement, c'est-à-dire que l’on investit dans des entreprises non cotées, le plus souvent des PME.

Aujourd’hui 123Venture gère un portefeuille de plus d’1 milliard d’euros réparti sur 240 sociétés issues de 9 pays différents. Nous sommes majoritairement investis en France, mais également en Allemagne, au Royaume-Uni, aux Etats-Unis…

123Venture est présent sur différents métiers : les énergies renouvelables, la dette mezzanine et, bien entendu, dans le capital-développement et le capital-risque.

Quel est votre effectif actuel?

Une quarantaine de salariés sont présents au sein de notre structure, le tout étant dirigé par 8 associés. Une vingtaine de nos collaborateurs est actionnaire de 123Venture.

Pouvez-vous nous présenter votre parcours ?

J’ai fait une école de commerce (EM Strasbourg) où je me suis spécialisé en finance, avec un échange à HEC Montréal, qui a été pour moins l’occasion de découvrir Internet et le capital-risque, deux sujets encore peu connus en France à la fin des années 90 et qui ont énormément influencé le début de ma vie professionnelle.

Ma première expérience, il y a 15 ans, a été dans un fonds de capital-risque, Partech International. Nous ne gérions que des fonds pour le compte d’investisseurs institutionnels et nous investissions cet argent dans des sociétés de technologies.

Cette expérience m’a donné l’envie de créer 123Venture en 2000 et d’ouvrir le capital investissement aux investisseurs privés pour qui, le non coté était encore un placement peu accessible à l’époque. J’ai de plus eu la chance à ce moment là d’être soutenu par mon ancien employeur qui est devenu mon premier actionnaire.

A l’heure actuelle, nous investissons l’épargne de plus de 57.000 clients privés nous ayant confié de quelques milliers d’euros à plusieurs millions d’euros à investir dans le non coté.

Parlez-nous de vos recrutements…

Nous avons trois métiers sur lesquels nous recrutons : le premier est administratif et financier afin de faire « tourner » la société de gestion et les fonds, sur des profils orientés sur les chiffres ; le deuxième métier est orienté relations investisseurs, relevant d’une double compétence marketing/commercial et d’une compétence technique en finance ; et enfin une équipe de gestion qui gère les investissements avec des profils mixte ingénieur ou école de commerce.

Nous aimons prendre en stage les étudiants en fin de cursus afin de les tester et de pouvoir les recruter par la suite.

Le stage est un excellent moyen de recrutement. Certains de nos associés actuels ont d’ailleurs commencé par un stage il y a plus de 10 ans !

 

Auriez-vous un conseil à adresser aux jeunes financiers ?

Ne pas avoir peur de travailler et de prendre des risques. Qu’ils n’aient pas peur de rentrer dans de petites structures où ils seront polyvalents et pourront construire des choses. Le deuxième conseil que je pourrais leur adresser serait de se comporter en tant qu’entrepreneur dans la gestion de leur carrière.

A Propos de l'auteur

1 commentaire

PEGUY FOMO SIMEU
Signaler

PEGUY FOMO SIMEU

M Olivier, j'adore votre derniere commentaire car trop souvent les jeunes sont obstinés à vouloir travailler dans les grandes groupes alors qu'ils gagneraient à acquérir beaucoup d'experience dans les PME qui ne sont généralement pas tres bien structurés que les grands groupes. C'est très conseillé de travailler dans les PME lorsque l'on est un jeune diplomé ou lorsque l'on est encore étudiant car la on a la possibilité de disposer de beaucoup de responsabilité et par conséquent de l'experience pour pourvoir intégrer les grands groupes plutard.

| Répondre | le 16/05/2014

Membre anonyme

Vous publiez en tant que Membre anonyme Choix  Membre anonyme Choix Banque de France Banque de FranceConsort NT Consort NT ING Direct Membre anonyme

©2017 Dogfinance | site réalisé par Maespirit Développeurs | Mentions légales | Conditions d'utilisation | Conditions générales de vente

Traitement en cours... Veuillez patienter